J’ai donc le couple alors ! Theridion sp.

J’avais trouvé hier un mâle Theridion sur le mur de la salle de bain, près de la fenêtre… Aujourd’hui, c’est dans la douche que j’ai trouvé sa (minuscule… 2mm) femelle ! Elle a eu de chance car si j’avais ouvert l’eau, elle serait partie à l’égout !

Je reste donc sur Theridion sp. pour la détermination !

 

21.05.2019lumix.jpg_7

21.05.2019lumix.jpg_10

 

21.05.2019lumix.jpg_13

21.05.2019lumix.jpg_8

21.05.2019lumix.jpg_5

 

21.05.2019lumix.jpg_18

Advertisements

Ma première de la Hague… Theridion

Une petite semaine de relaxation à la Hague… Ben oui, je suis à la retraite et faut bien souffler un peu !

La première araignée rencontrée à l’intérieur du gîte, dans la salle de bain, n’a pas fait dans la facilité… Pffff ! 2,5mm… mais superbes couleurs en macro pour ce mâle !

 

20.05.2019lumix.jpg_16

 

A mon avis, un mâle Theridion du groupe melanurum !

On a coutume de dire que T. melanurum se retrouve sur ou près des habitations (encadrements fenêtres, portes…) tandis que T. mystaceum loin des habitations…

(Le guide des araignées de France d’Europe – Michael J. Roberts – Delachaux)

 

20.05.2019lumix.jpg_5

20.05.2019lumix.jpg_8

Mes nocturnes… Clubiona & Amaurobius

Petit contrôle de mes façades avant d’aller dormir !

Sur ma façade arrière, côté jardin, j’ai toujours eu des Amaurobius similis… et ne m’en occupais plus trop ! Comme on m’a mis un peu le doute avec des fenestralis, je recommence à m’y intéresser et attend de trouver un mâle et visionner ses tibias de la patte- mâchoire pour confirmer tout cela !

N’empêche qu’hier, c’est une femelle, particulièrement pleine et de belle taille qui attiré mon attention !

Pour différencier les femelles, outre la taille, une vue du sternum peut aider… A. similis a le sternum non, ou à peine plus foncé que les hanches et les pattes unicolores ou légèrement annelées (dixit le Michel Hubert) tandis que fenestralis a le sternum beaucoup plus foncé que les hanches et les pattes nettement annelées ! Bon, ici, je ne l’ai pas prélevée pour voir cela mais sa taille imposante parle pour similis !

Voilà ma bestiole !

 

16.05.2019lumix.jpg

 

Un peu plus loin une autre femelle est de sortie, plus petite celle-là… On voit bien la toile « cardée » , blanche bleutée, à large pailles irrégulières !

 

16.05.2019lumix.jpg_15

Les suivantes, très présentes aussi dans mon jardin, son des Clubiona que je crois être terrestris avec un bloc oculaire caractéristique ! 

 

16.05.2019lumix.jpg_6

 

16.05.2019lumix.jpg_10

 

Une autre !

16.05.2019lumix.jpg_9

Mal barré !!

Une araignée qui reste prisonnière d’un évier… rien de plus banal ! J’ai donc adapté une sortie pour ces demoiselles !! Faut aussi mettre le bouchon car comme elles ne peuvent pas sortir, elles se réfugient parfois dans l’orifice… et quand vous faites couler de l’eau elles ressortent… c’est du vécu ça ! Elles ne viennent pas par les canalisation car il y a un syphon sous les évier… à moins qu’elles sachent nager !!!

Revenons à mon système… un simple bout de bois pour leur permettre de sortir…

Mais il y a des malines… Ce Pholque (Pholcus) a profité de mon bout de bois pour en faire un piège… Si une Tégénaire tombe dans l’évier et cherche une porte de sortie… ça sera mal barré pour elle !! A malin, malin et demi !!… Mais elle risque d’attendre longtemps !

05.05.2019lumix.jpg_7

 

05.05.2019lumix.jpg_10a

Araignées de mon jardin…

Je passe de temps à autre vérifier les hôtes de ces petits pots en terre cuite… Bon, c’est toujours un peu les mêmes locataires… Beaucoup d’araignées-sauteuses Marpissa muscosa qui font leur repaire en toile soit directement sur le pot…

 

03.05.2019lumix.jpg_2

Soit sur le bois de la ganivelle recouvert par le petit pot

 

03.05.2019lumix.jpg_12

Pour la photo suivante, c’est singulier… Une femelle Amaurobius sp. (c’est la première fois que j’en trouve une sous un petit pot)

03.05.2019lumix.jpg_3

et ce qui est singulier c’est qu’il y avait une autre araignée, beaucoup plus petite, une juvénile, mais pas de la même espèce ! Une jeune Marpissa muscosa qui semblait faire bon ménage avec la femelle Amaurobius… Etonnant !!

 

03.05.2019lumix.jpg_7

 

03.05.2019lumix.jpg_6

03.05.2019lumix.jpg_9

J’ai contrôlé quelques heures après… la femelle Amaurobius était seule dans le pot… donc pas de prédation !

 

03.05.2019lumix.jpg_13

et la juvénile Marpissa se baladait sur le bois de la ganivelle !

 

03.05.2019lumix.jpg_15

et puis d’autres…

 

 

02.01.2019Lumix300.jpg._18

 

Plus rares sous les pots, c’est la première fois, deux Gnaphosidae, peut-être des Drassodes !

 

30.04.2019lumix.jpg_10

 

30.04.2019lumix.jpg_16

 

La deuxième est plus claire mais pas plus identifiable !!

 

30.04.2019lumix.jpg_24

 

30.04.2019lumix.jpg_24a

 

J’ai déjà trouvé la suivante sous ces même pots… Une Nereine montana !

 

30.04.2019lumix.jpg_18

 

30.04.2019lumix.jpg_20

On prend les mêmes et on recommence ! Nigma flavescens

Comme je me balade en forêt toujours dans le même coin, fatalement, je retrouve un peu les mêmes espèces ! Mais qu’à cela ne tienne, le plaisir est des les débusquer et de les photographier !!

Plusieurs petites Dictynidae… Une jolie femelle Nigma flavescens !

 

30.04.2019lumix.jpg_56

Le temps qu’elle grimpe sur un support…

 

30.04.2019lumix.jpg_58

 

30.04.2019lumix.jpg_62

 

30.04.2019lumix.jpg_64

 

Pour une fois, la femelle est plus jolie que le mâle, enfin, de mon point de vue !!

 

30.04.2019lumix.jpg_65

 

Voici son mâle…

 

30.04.2019lumix.jpg_33

Sans les araignées la vie sur terre serait impossible !