Tegenaria groupe ferruginea

Le groupe Tegenaria ferruginea comporte ferruginea et parietina… Ces deux espèces ne sont pas faciles à déterminer au premier coup d’œil !

La plupart du temps (mais ce n’est pas toujours visible) ces deux espèces ont six points sombres autour du céphalo… Disons que lorsqu’ils sont visibles, cela élimine les autres espèces d’Eratigena (ex Tegenaria)… Bon, ce n’est pas un critère reprit par les scientifiques mais un critère d’expérience !!

Les voici (ici ferruginea)

11.08.2018Lumix.jpg._47a

Un exemple (ici parietina) où ces points sombres ne sont pas visibles mais déterminée quand même par d’autres critères !

 

08.08.2018Lumix.jpg._7a

 

L’abdomen différencie aussi ce groupe des autres Eratigena… une bande centrale de couleur rouille et deux taches claires de part et d’autre mais là aussi parfois plus ou moins visibles (la bande de ferruginea est généralement plus colorée que celle de parietina !)

(idem ferruginea)

11.08.2018Lumix.jpg._57a

 

et voici l’abdomen de parietina moins coloré !

 

08.08.2018Lumix.jpg._17

Voici, pour comparer, le pattern d’une Eratigena

22.02.2017Lumix.jpg_11.jpg

Je continuerai plus tard…

 

 

 

Advertisements

Les cerbères de mes caves…

Ce soir, sur le plafond de mes cave, un face à face… roulement de tambours !!

 

12.08.2018Lumix.jpg._4

Les protagonistes…

Un mâle Amaurobius similis… très présent sur ma façade extérieur !

 

12.08.2018Lumix.jpg._5

 

et un Pholcus, plutôt présent à l’intérieur… mes cerbères !!

 

12.08.2018Lumix.jpg._6

 

Et une heure plus tard… Emballé, c’est pesé !!

 

12.08.2018Lumix.jpg._8

Redoutables ces Pholques … même les Tégénaires ne leur font pas peur !!

L’Amaurobius va se faire vider… il ne restera qu’une carcasse vide !!

 

12.08.2018Lumix.jpg._11

Déjà là… Tégénaire des murs

Magnifique mâle Tegenaria parietina… Toujours impressionnant avec ses pattes qui font 5 cm… donc plus de 10cm d’envergure pour un petit corps de 17mm…

Me fallait bien un verre à bière à pied pour l’attraper… en douceur ! Faut pas le laisser démarrer car les parietina ont le record de vitesse dans le Guinness book!!

Mais encore un fois, impressionnant, mais une araignée très cool qui ne cherche jamais à mordre !!

Là… ça en jette !!

08.08.2018Lumix.jpg._9

 

08.08.2018Lumix.jpg._12

 

Impressionnant lorsqu’il se met sur ses pattes arrières et tente de sauter pour attraper le bord de la boite prévue pour les grandes araignées… (bord à 14cm) !

 

08.08.2018Lumix.jpg._29

 

11.08.2018Lumix.jpg._4

Un pattern caractéristique avec ces deux taches claires qui ressortent sur l’abdomen… par contre, aucune tache sombre autour du céphalo (pourtant un de mes repères pour déterminer le groupe parietina, ferruginea… mais quand ils sont là, ça les diffère des Eratigena du groupe atrica) ni les pattes annelées mais habituellement faiblement annelées pour parietina !

 

08.08.2018Lumix.jpg._7

 

Un joli minois, non ?

 

08.08.2018Lumix.jpg._21

Pédipalpe pour les puristes…

 

08.08.2018Lumix.jpg._25

Bis repetita… Amaurobius vs guêpe

Un Internaute (merci Marco) m’a demandé des gros-plans de la guêpe pour essayer de l’identifier (voir note suivante)… J’étais déjà passé en matinée mais malaxée, triturée et vidée, il ne restait plus grand chose… Bref, pour lui faire plaisir et pour affiner l’identification de la guêpe, j’y suis retourné cette après-midi, donc en plein jour… (remarque importante pour une araignée nocturne)…

La guêpe est donc bien une Vespula vulgaris 

Voici une vue de face suffisante pour l’identification

04.08.2018Lumix.jpg._6

Les restes de la précédente…

03.08.2018Lumix.jpg._5

 

Mais quelle ne fut pas ma surprise… une deuxième guêpe, au même endroit, était à nouveau la proie de ma même araignée… Quel appétit !!

La guêpe bougeait encore, « instinctivement », l’araignée l’avait à nouveau attaquée du bon côté !!

 

03.08.2018Lumix.jpg._4

J’ai donc multiplié mes clichés… la guêpe, un peu pataude, était sans doute déjà sous l’effet du venin de l’Amaurobius !

03.08.2018Lumix.jpg._7

Comme j’insistais un peu trop, l’araignée agrippa sa victime pour la tirer vers son repaire !

 

03.08.2018Lumix.jpg._10

03.08.2018Lumix.jpg._12

Sur le cliché suivant, on voit les reste de la prédation de la nuit dernière…

 

03.08.2018Lumix.jpg._13

03.08.2018Lumix.jpg._16

Oh ! Hisse, oh ! Hisse… dur , dur !!

03.08.2018Lumix.jpg._17

 

03.08.2018Lumix.jpg._19

 

Voilà une tranche de vie d’Amaurobius similis !!

La revoici, bonne patte, bon œil, ce 4 août, la nuit tombée !!

04.08.2018Lumix.jpg._16a

 

04.08.2018Lumix.jpg._16b

Amaurobius similis vs guêpe… (Vespula vulgaris)

C’est aussi pour cela qu’on les aime !!

Sur ma façade arrière à la tombée de la nuit…

02.08.2018Lumix.jpg._4

Remarquez que l’araignée, pas folle, a attaqué sa proie du bon côté pour éviter le dard mortel ! Belle femelle Amaurobius similis… pour l’identité de la proie faudra attendre un peu !

02.08.2018Lumix.jpg._10

 

02.08.2018Lumix.jpg._21

La guêpe serait une Vespula vulgaris !

Une autre réponse :  » d’après le dessin sur le premier tergite abdominal très probablement Vespula germanica. »

Voir ici pour les Vespula : http://guepes-frelons.forumgratuit.org/t562-vespula-vulgaris-vs-vespula-germanica

Des Internautes me demandant donc des clichés de face, les voici… Comique car l’araignée, comme si elle avait entendu la demande, a sorti la proie de son repaire avec la tête intacte… !!

04.08.2018Lumix.jpg._9

Bon, dans mes derniers clichés, j’avais aussi une vue suffisante… C’est donc bien une Vespula vulgaris

 

04.08.2018Lumix.jpg._6

Juste à côté, c’est une immature, à côté de son exuvie, qui vient de muer…

 

02.08.2018Lumix.jpg._15

Voisinage dangereux… Nuctenea vs Marpissa !

Je vous ai déjà parlé des petits pots en terre cuite installés sur une ganivelle…

Les voici en hiver !

29.01.2018Lumix.jpg._42.jpg

 

A l’occasion, j’en retourne certains pour admirer les cocons des araignées… Beaucoup d’araignées sauteuses (Salticidae) Marpissa muscosa qui sautent parfois dans le vide car surprise !

 

Aujourd’hui, c’est une Epeire des fissures (Nuctenea umbratica) qui s’offre à mon objectif ! Mais à côté d’elle, une proie (je présume) un peu desséchée… Une Marpissa muscosa !

22.07.2018Lumix.jpg..jpg22.07.2018Lumix.jpg.

Comme je m’approchais pour flasher, elle se retira sur sa proie l’air de dire : « Pas touche ! »

 

22.07.2018Lumix.jpg._4

J’adore !!

22.07.2018Lumix.jpg._5.jpg22.07.2018Lumix.jpg._5

C’est la première fois que je vois une Marpissa en mauvaise posture… c’est habituellement l’inverse !

 

Sans les araignées la vie sur terre serait impossible !