Araignées – Couple d’Amaurobius qui reste une énigme !

Araignées nocturnes, elles nous sont moins connues… tout le monde ne se balade pas la nuit avec une frontale pour inspecter les murs  

 

Donc ce fameux couple d’Amaurobius qui fait sècher les spécialistes

 

Honneurs à la femelle…

 

26 oct 022

 

 

 

27 oct 049

 

29 oct 2006 006

 

 

 

 

 

 

 

Les mâles, typiques, avec leurs « gants de boxe » (pédipalpes)… c’est comme ça qu’on différencie les mâles des femelles… il existe aussi, chez certaines espèces, un dimorphisme sexuel (le mâle est beaucoup plus petit…)

 

 

 

 

 

27 oct 059

 

27 oct 027

 

25 oct 053

 

 

 

Si vous avez une idée…

 

Pourquoi pas un Amaurobius Claustrarius… ?

 

Je vous tiendrai au courant du résultat !!

Ajout 2015 : Sans analyse des genitalia, pas de certitude donc Amaurobius sp.

 

Advertisements

Araignées nocturnes – Amaurobius,Clubiona …

 

 

Lors d’une balade dans un bois de Rhode-Saint-Genèse, mon regard fut attiré par les piquets en béton qui bordent le chemin et où certains trous (qui permettent de passer les fils) étaient recouverts de toile…

Armé d’une main d’une petite brindille et de l’autre de mon compact numérique, j’ai titillé avec tact ces orifices pour en déloger les squatters…

Exercice délicat car l’araignée, poussée dans le dos, soit peinait à sortir soit s’extrayait en se jetant dans le vide, sans fil de sécurité, fuite efficace car j’avais pas le temps de la retrouver dans les feuilles mortes… Bref, après quelques « projections », j’ai affiné mon approche (faut dire que j’avais une bonne dizaine de piquets à inspecter) et pu, enfin, fixer sur la pellicule cette araignée nocturne qu’est l’Amaurobius… Araignée cribellate (qui produit une soie gommeuse, adhésive, et qu’elle « peigne »…un genre de filet typique…)

Mœurs barbares, comme beaucoup d’araignées… bouffent parfois le mâle après l’accouplement mais à sa décharge, la femelle, elle, se laisse bouffer, ou plutôt « s’offre » comme nourriture à sa couvée… faut l’faire, non…

 

Localisation

 

22 oct 068

 

 

les bebêtes…

 

22 oct 015
22 oct 020
22 oct 034

 

 

 

En déplaçant un tas de bûches, chez moi, j’en ai trouvé d’autres… Amaurobius ferox

 

22 oct 140

 

 

Avec le papier millimètré, vous avez la taille du corps… 8mm (sans les pattes…)

 

Bon site pour les Amaurobius : http://www.xs4all.nl/~ednieuw/Spiders/Amaurobiidae/Amaurobiidae.htm

 

 

 

 

 

22 oct 142

 

 

 

 

 

Une autre espèce dans les bûches… Clubiona sp.

 

 

22 oct 156

 

 

et une Segestria bavarica (à confirmer toutefois !)

 

 

 

25 oct 062

 

… Totalement confirmé !!

 

 

 

Enfin, peut-être plus agréable à regarder, une Metellina sp. en plein repas…

 

25 oct 002
25 oct 004
25 oct 007

 

 

et un moustique de moins...   

 

 

Allez… un petit flou artistique pour terminer…

 

 

25 oct 024

 

Araignée – Elle n’a pas osé !!! Araignée crabe

En fouillant un peu dans mes photos, j’ai retrouvé celles-ci… Une petite araignée crabe en face d’un bourdon…

 

Sachant pertinemment que les araignées crabes, grâce à leur venin puissant (mais ne vous en faite pas… inoffensif pour nous… elles ne font que quelques millimètres…) s’attaquent volontiers à des proies beaucoup plus grosses qu’elles de style abeilles & cie… je suis resté à l’affût pour la photo de l’année …

 

Mâle Misumana vatia

 

 

 

14 sept 002

 

 

 

14 sept 024

 

 

 

mais que neni…   elle n’a pas osé…

 

Araignées du jour – Pisaure & Tétragnathe

Voici les photos du jour… Passage d’une Pisaure Admirable… (Pisaura Mirabilis)

 

12 oct 016

 

 

Un beau mâle, me semble-t-il !

 

12 oct 015

 

 

 

Un p’tit tour et puis s’en va !

 

12 oct 014

 

 

 

 

13 oct 015

 

 

 

 

et, me semble-t-il, encore un mâle… (dans la nature, les mâles sont, disons… « plus colorés » que les femelles…)… (j’ai pas dit plus beau hein !!!)

 

  

 

 

13 oct 013

 

 

 

 

Robes de Tétragnathes étirées…

 

 

12 oct 041

 

 

12 oct 055

 

12 oct 058

12 oct 042

 

 

 

 

 

 

Araignées – Tétragnathes, Metellina, loups…

Impressionné par le nombre d’araignées juvéniles (quelques millimètres) qui peuplent actuellement mon jardin… je me croirais revenu au printemps où je n’avais presque que des juvéniles… beaucoup de Tetragnatha, Mangora acalypha (dite « petite bouteille »)…

 

11 oct 058

11 oct 058a

 

…la « petite bouteille est bien visible… mais l’araignée ne fait que 1 ou 2 millimètres…

 

 

des Zilla diodia (Diodie tête-de-mort) et d’autres Araniella sp. difficile à déterminer… 

 

Mais heureusement pour moi (et pour vous !) il y a aussi des adultes…

Commençons par les Tetragnatha sp., Tétragnathes étirées (je crois… je demanderai confirmation…)

 

11 oct 025

 

 

11 oct 028

 

 

 

11 oct 029

 

 

 

11 oct 035

 

 

 

J’adore ces araignées « aériennes »… beaucoup ont d’ailleurs « la bouche pleine »… énormément de mouchettes…

 

11 oct 049

 

 

 

 

et la plus belle…

 

11 oct 077

 

 

 

 

Comme si « mes » Metellina (anciennement Meta)  voulaient se montrer à la hauteur, c’est aussi une valse en ce moment, beaucoup de « couples » sur toile… et parfois la femelle court après le mâle… si, si…  

 

11 oct 011

 

 

 

Parfois un mâle trône seul au milieu de la toile…

 

Ah ! que j’aime ces photos « aériennes »… (toujours donc des Metellina…)

 

11 oct 005

 

 

 

11 oct 007

 

 

 

Et encore une mouchette qui passe à la trappe… !

 

 

11 oct 009

 

 

 

11 oct 042

 

 

 

Enfin, une dernière Metellina mais… désolé… fort trouble… … l’intérêt, ce sont ses chélicères (ou ses pinces, ses crocs…) ouvertes … manque de bol pour moi là…

 

11 oct 004

 

 

 

 

Bon revenons à notre promenade de ce jour et à la diversité des bèbètes de mon jardin… Comme déjà dit, j’aime aussi beaucoup les araignées qui chassent à l’affût et à courre… elles sont tous les jours là à narguer mon objectif… souvent peureuses, certaines me donnent l’impression de véritablement « poser » lorsqu’elles s’aperçoivent que je ne suis pas un prédateur…

 

Voilà mes « stars » du jour… araignées loups (Pardosa – famille Lycosidae)… Allez… comme elles sont bonnes…, deux photos pour le même prix…

 

11 oct 017
11 oct 016

 

 

 

 

Le même terrain de chasse est occupé aussi par les Pisaures admirables (Pisaura Mirabilis)… mais moins « stars » que les araignées loups celles-là… faut pas traîner à « déclencher »…

 

11 oct 001

 

 

Enfin, pour terminer cette promenade du jour, une mention spéciale pour celle belle femelle Epeire diadème (ou porte-croix… et on la voit bien ici) mais malheureusement « handicapée » par la perte de plusieurs pattes… et comme elle a eu un peu peur de mon approche, elle s’est réfugiée dans une feuille courbée… elle pondera bientôt avant de s’éteindre paisiblement avant l’hiver… c’est ce qu’on appelle des araignées saisonnières…

 

11 oct 076
11 oct 075

 

 

 

Araignée – le loup en embuscade…

J’ai eu pendant des semaines une locataire araignée crabe sur mes anémones du japon…(voir plus bas…)… je l’ai vu grossir, chasser etc… depuis peu, elle a disparue… … je présume qu’elle pond quelque part… … mais ça ne m’empêche pas de continuer à surveiller les dernières anémones… il n’en reste plus beaucoup !… puis surprise…, quelques pattes brunes mal camouflées…

 

10 oct 038

 

 

Vraisemblablement une araignée loup, Pardosa sp. (Lycosidae) peut-être amentata… j’en ai plein le jardin, très vives, elles chassent à l’affût et à courre dans les herbes et la végétation basse… un beau regard d’ailleurs… et bien sûr inoffensive pour nous (trop petite…)

 

10 oct 043

 

 

 

 

 

10 oct 047

 

 

J’ai dû me contorsionner pour la « fixer », heureusement que j’avais mon petit compact numérique qui m’a permis de passer entre les fleurs… mais bon… l’inconvénient, c’est la mise au point… ça se fait au « pif »… enfin, parfois ça paie