« Mes » arachnides nocturnes…

Une Anyphaena accentuata… locataire d’un bambou/nichoir…

 

 

 

 

28-02-2010 014

 

 

 

 

Ce petit Philodromus sp. est rentré dans ma cuisine…

 

 

 

 

28-02-2010 010

 

 

 

et aussitôt relaché au jardin…

 

 

 

 

28-02-2010 012

 

 

 

Une jolie Tetragnatha montana juvénile est aussi de sortie !!

 

 

 

 

25-02-2010 014

 

 

25-02-2010 013

 

Cette Tegenaria parietina (pattes annelées) tous crocs ouverts, déguste son « quatre heure » de nuit !!

25-02-2010 010b

 

25-02-2010 008

 

 

 

Enfin, mes juvéniles Pisaura sont toujours là…

 

 

 

 

25-02-2010 007b

 

 

 

 

25-02-2010 007

 

 

 

 

25-02-2010 005

 

 

 

 

et avec une autre « robe »…

 

 

 

 

25-02-2010 004

 

 

 

 

Vivement demain soir…   

ferox du soir… Araignée

La même que la dernière fois… Un joli mâle Amaurobius ferox !

On dirait un joueur de pétanque !!

 

 

 

28-02-2010 022

 

 

 

Ces  boules blanches au bout de ses pédipalpes, de ses « gants de boxe », sont comme des pompes aspirantes et foulantes… il dépose son sperme sur une petite toile dite « spermatique » puis l’aspire dans ses pédipalpes puis part à la recherche d’une femelle…

 

Ces pédipalpes fonctionnent comme des clefs, seule une femelle de la même espèce possède la serrure ad-hoc !!… … Elle n’est pas bien faite la nature !!

 

 

 

28-02-2010 017

 

ferox de février…

Un Amaurobius ferox, dans sa toile cribellate d’aspect très caractéristique… Ici un mâle qui a choisi mon soupirail comme abri !

 

 

 

18-02-2010 017

 

 

 

18-02-2010 017a

 

 

 

Celle-là, par contre, je ne préférre pas les manipuler…

 

Voici ce que j’ai répondu à Laurent qui s’inquiètait de l’effet d’une mosure d’Amaurobius ferox (voir commentaires…)

 

Ben oui… (à part une seule espèce, Uloborus, je crois) elles sont toutes vénimeuses… alors pas de panique, nous n’intéressons pas les araignées car elles ne se nourrissent pas de sang et il faut vraiment les embêter pour qu’elles tentent de nous mordre… et encore, elles mordent « à sec » dans 50% des cas !! De plus, beaucoup ne sont même pas capables de percer la peau humaine… Bref, et on ne le répètera jamais assez, rien de bien dangereux dans nos contrées… Alors, pour les quelques qui restent, capables de percer notre peau, mais encore une fois il n’y a pas de raison si on leur fout la paix, l’effet du venin peut varier d’une personne à l’autre, ça va du simple bouton à la piqûre de guèpe… J’avoue de pas connaitre l’effet d’une morsure d’Amaurobius ferox pour répondre à Laurent… Comme pour les Segestria florentina adultes, je préfèrre ne pas faire l’essai et ne les manipule pas… Certaines grosses araignées sont cools, comme les Tégénaires de maison, la « terreur des ménagères » (et des autres… ) et ne cherchent pas à mordre, d’autres (comme celles citées ci-dessus défendent plus hardiment leur propriété et leur personne !


Un site parle bien de la toxicité du venin :


http://www.lecolebuissonniere.eu/page161.html#Toxines_venins_araignées

 

(mais beaucoup d’araignées citées ne sont pas présentes en Belgique…)
Voilà… Merci de votre visite !!

 

 

Pisaure de février… étonnant, non ?

La Pisaura mirabilis (Pisaure admirable) est une des plus grande araignée de nos jardins… mais pas de quoi fouetter un chat (drôle d’expression quand même…) elles font royalement entre 10-13mm de corps pour les mâles et 12-15mm de corps pour les femelles, elles chassent habituellement dans les plantes basses et sur le sol et adorent « se dorer au soleil » !!.

 

La couleur et dessin de leur abdomen sont très variables, si vous cliquez sur Pisaura dans les tags ou catégorie de ce blog, j’y ai déposé quelques exemples de « robes »…

 

Mon livre de référence m’indique : maturité : été !! et effectivement, je vois souvent les matures à cette époque de l’année… Ce qui est singulier c’est une Pisaure adulte… (quoique je m’intérroge… … il pourrait s’agir d’un mâle immature… je me renseigne !!) et c’est un fameux avantage, au printemps, par rapport aux juvéniles des autres espèces…

 

Les autres années, je ne sortais jamais en hiver pour photographier les arachnides… ben cette année-ci, mais essentiellement le soir quand la température se radoucit, je repère pas mal d’araignées nocturnes soit au jardin, soit sur mes murs… les habitués de mon blog en auront déjà vu quelques-unes !!

 

Aujourd’hui, c’est donc une Pisaure admirable qui est à l’honneur… (Pisaura mirabilis, unique espèce de ce genre – famille Pisauridae) araignée très utile, comme toutes les araignées, et inoffensive pour nous… il n’y a rien de dangereux chez nous, on ne le répètera jamais assez !!

 

 

 

18-02-2010 010

 

 

 

 

On voit bien ci-dessous et ci-dessus) la ligne médiane jaune du céphalo-thorax, qui caractérise la Pisaura par rapport à la Dolomedes, l’autre genre de cette famille Pisauridae !

 

 

 

18-02-2010 024

 

 

 

On la surnomme aussi, dans certains forums, l’araignée rock-and-roll à cause de la « houpette », ou de la « banane », qu’elle arbore à l’avant du cépholo… une petite touffe de poils…

 

 

 

 

18-02-2010 018

 

 

 

Elle a de la gueule quand même…!!

 

 

 

 

 

 

18-02-2010 020

 

 

 

 

18-02-2010 021

 

 

 

Ben aujourd’hui, j’ai trouvé un autre mâle Pisaure à l’intérieur…(?) Faut dire que comme je détapissais, j’avais laissé une fenêtre ouverte toute la journée, ceci explique peut-être cela ? Bref, pas bien grande, 9mm de corps (2,5cm avec les pattres), elle se trouvait juste derrière la tête de ma femme assise contre le mur… … je sais qu’elle s’habitue petit à petit (à force…) mais je lui ai quand même demandé (doucement) de se bouger un peu pour prendre une toute petite araignée… Ah ! ces mâles quand même !!

 

Le voici… en macro, bien sûr !!

 

 

 

20-02-2010 023

 

 

 

20-02-2010 019

 

 

 

 

20-02-2010 007

 

 

 

 

 

20-02-2010 005

 

 

 

 

20-02-2010 005a

 

 

 

 

Je l’ai, bien entendu, relachée dans mon jardn…

 

 

 

 

20-02-2010 002

 

 

 

 

20-02-2010 003

 

Soyons didactique – Araignée

Question existentielle… … s’agit-il d’un Xysticus ou d’un Ozyptila ?

 

Famille Thomisidae (araignée crabe)

 

 

Pas évident de les différencier… il y a bien sûr la taille, le Xysticus est habituellement plus grand (4 à 8mm pour X. ulmi et seulement 3 à 4mm pour les Ozyptila ) mais faut-il encore être capable de les mesurer correctement !! (il existe encore d’autres critères… voir les livres spécialisés tels que « Le guide des araignées de France et d’Europe de Michael J.Roberts – delachaux et niestlé)

 

Sur (bonne) photo, faut se focaliser sur le bloc oculaire…

 

 

 

Ozyptila_versus_Xysticus

 

 

 

 

Donc, les yeux médians antérieurs de l’Ozyptila sont plus rapprochés…

 

 

Illustration avec mes bestioles…

 

 

Ozyptila

 

 

 

18-10-2008 074

 

 

 

et son comparse Xysticus…

 

 

 

 

18-10-2008 037

 

 

 

Pas évident lorsqu’on a pas les deux exemplaires sous les yeux !!

 

Pour les espèces de chaque, c’est (encore) plus dur… … une quinzaine d’espèces d’Ozyptila en Europe (11 en Belgique) et tout autant, si pas plus de Xysticus (dont 17 en Belgique).

 

 

Episinus – Theridiidae – araignée

En « rangeant » un peu mes photos de 2007, je remarque que cette petite Theridiidae était passée à la trappe…

 

Je l’avais simplement déposée sur un forum spécialisé à l’époque mais oubliée dans mon blog !

 

 

Alors, toutes petites, les Episinus mâle et femelle font entre 3,5 et 4mm de corps, je l’avais trouvé (car c’est un mâle) en forêt de Soignes, deux espèces seulement en Belgique, Episinus angulatus et truncatus… et j’ai tendance à croire qu’il s’agit de truncatus (céphalo sombre…)

Ajout en 2014 : le céphalo est effectivement sombre mais les pattes avants ne sont pas sombres et les anneaux des pattes IV pas suffisamment larges… donc Episinus angulatus pour moi…

 

 

 

 

09-10--2007 006

 

 

 

09-10--2007 034

 

 

 

 

09-10--2007 057

 

 

 

 

09-10--2007 105

 

 

 

 

 

09-10--2007 027

 

 

 

Araignées du soir…

Après un peu de nettoyage/jardinage…

 

 

 

 

06-02-2010 009

 

 

 

Les feuilles et autres déchets ramassés et mis en sac me donnent l’occasion de surveiller ces derniers… et de juvéniles arachnides montrent leur bouts de chélicères…

 

 

 

Un jeune mâle Philodromus sp. (trop difficile à déterminer jusqu’à l’espèce… disons que chez moi, c’est souvent du groupe cespitum/aureolus mais ??? et un juvénile en plus… pourquoi pas dispar ? !!)… typique avec son abdomen en fuseau !

 

 

 

 

06-02-2010 015

 

 

 

 

Des mêmes sacs sort un autre mâle juvénile mais Clubiona sp.

 

 

 

 

06-02-2010 021

 

 

 

 

06-02-2010 020

 

 

 

 

Vous connaissez la suivante… … mais la photo donne bien !

 

 

 

 

06-02-2010 022