Zoropsis… spinimana & media

il n’y en a pas (encore…) dans l’nord mais j’en rencontre souvent dans les forums… simplement pour mettre un lien où la différence entre Zoropsis spinimana et media est bien expliquée (avec photos… Merci Jackie !)

http://forums.futura-sciences.com/identification-especes-animales-vegetales/421447-araignee-oui-resolu.html

 

Voilà, en gros, comment reconnaître Zoropsis… (le masque de nosferatu et non pas Nosferatus comme indiqué sur ce montage dont je ne ma rappelle plus l’origine !)

 

zoropsisspinimanawj2.JPG

 

Mes autres rencontres du jour… Misumena & Steatoda

Gavé de Tégénaires et autres Malthonica (voir ci-dessous) j’en ai quand même trouvé quelques autres…

 

il y avait quelques (4 ou 5 seulement) fleurs jaunes autour de cette chapelle et sur chaque fleur (mais fallait avoir l’oeil…) une minuscule araignée-crabe (Misumena, je crois…)

 

 

 

30-07-2011 126.jpg

 

 

 

30-07-2011 127.jpg

 

 

 

30-07-2011 128.jpg

 

30-07-2011 125.jpg

 

 

 

Enfin, un beau mâle Steatoda bipunctata (Theridiidae) juvénil (je crois)

 

 

 

30-07-2011 015.jpg

 

 

 

30-07-2011 022.jpg

 

 

 

30-07-2011 025.jpg

 

 

 

30-07-2011 019.jpg

 

 

Bon… terminons par quelques touches de couleurs de mon jardin…

 

 

30-07-2011 001.jpg

 

 

 

30-07-2011 002.jpg

 

 

30-07-2011 004.jpg

 

 

 

30-07-2011 003.jpg

Tégénaires, Malthonica et cie !!

Ma sortie du jour… autour d’une chapelle, en lisière de forêt Soignes !

Toujours la même moyenne… une trentaine de photos acceptables sur 120 shots !!

Pas très grosses (juvéniles et autres…) Tegenaria sp. et autres Malthonica surtout… d’excellents modèles qui se laissent flasher… bon… je les ai un peu aidés à prendre la pose… et lorsque j’insistais de trop, elles cavalaient pendant quelques secondes avant de s’arrêter puis semblaient bien dociles…

Vraisemblablement Malthonica ferruginea (mais parfois difficile à différencier de Tegenaria parietina qui normalement est beaucoup plus grande mais ici, elles sont toutes fort petites !

Je vous les livre un peu en vrac, brut de fonderie…

 

 

30-07-2011 007.jpg

 

 

30-07-2011 011.jpg

 

 

 

Un autre modèle avec une robe légèrement différente…

 

 

30-07-2011 035.jpg

 

 

 

30-07-2011 038.jpg

 

 

 

30-07-2011 042.jpg

 

 

 

30-07-2011 039.jpg

 

 

 

30-07-2011 043.jpg

 

 

 

Une autre… tout aussi « jolie »… :-)))

 

 

30-07-2011 047.jpg

 

 

30-07-2011 056.jpg

 

 

 

30-07-2011 047a.jpg

 

 

 

Encore une autre robe…

 

 

 

30-07-2011 057.jpg

 

 

 

30-07-2011 062.jpg

 

 

 

30-07-2011 067.jpg

 

 

 

30-07-2011 069.jpg

 

 

 

30-07-2011 070.jpg

 

 

 

30-07-2011 078.jpg

 

 

 

30-07-2011 078a.jpg

 

 

 

30-07-2011 081.jpg

 

 

 

30-07-2011 085.jpg

 

 

 

30-07-2011 086.jpg

 

 

 

30-07-2011 090.jpg

 

 

 

30-07-2011 091a.jpg

 

 

 

J’ai pas abandonné ma tentative d’essayer de différencier les Malthonica ferruginea des Tegenaria parietina par les filières mais faut que je trouve une belle parietina pour comparer…

 

 

30-07-2011 097.jpg

 

 

30-07-2011 098.jpg

 

Jamais évident cette pdc (surtout avec la lentille Raynox)

 

 

 

30-07-2011 099.jpg

 

 

 

30-07-2011 102.jpg

 

 

 

30-07-2011 103.jpg

 

 

 

30-07-2011 108.jpg

 

 

 

Presqu’une indigestion de Malthonica hein… Voici quelques autres ( Tegenaria domestica…) rencontrées !

 

 

30-07-2011 121.jpg

 

 

 

30-07-2011 014.jpg

 

 

 

et une juvénile…

 

 

 

30-07-2011 028.jpg

 

 

 

30-07-2011 034.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Araignée-loup – Pardosa

Les araignées-loup (Lycosidae) les plus communes et les plus abondantes sont les Pardosa et ce sont elles qui comptent le plus grand nombre d’espèces de Lycosidae… La plupart courent au sol par temps chaud et ensoleillé… (dixit le Guide des Araignées de France et d’Europe – Roberts)

La Pardosa nigriceps peut se renconter dans les plantes basses… Ici, je l’ai trouvée sur un arbre, en forêt, par temps ensoleillé !

Habituellement je laisse les araignées-loups Pardosa que je trouve en sp. (« species » – abréviation que l’on emploie lorsqu’on ne connait pas l’espèce) mais parfois, certains détails permettent d’orienter vers un groupe et/ou une espèce.

C’est ici encore une juvénile donc le doute peut subsister mais Koen m’oriente vers Pardosa nigriceps…

 

15-07-2011 142.jpg

 

 

 

15-07-2011 136.jpg

 

 

 

 

 

15-07-2011 130.jpg

 

 

 

15-07-2011 120.jpg

 

 

 

15-07-2011 120a.jpg

 

 

 

 

15-07-2011 125.jpg

 

 

 

15-07-2011 128.jpg

 

 

 

15-07-2011 129.jpg

 

 

De retour d’Alsace…

Pour changer un peu… Quelques clichés de mon (trop) bref séjour à Riquewihr !

 

 

23-07-2011 003.jpg

 

 

 

23-07-2011 004.jpg

 

 

 

23-07-2011 005.jpg

 

 

 

23-07-2011 005a.jpg

 

 

23-07-2011 011.jpg

 

 

23-07-2011 014.jpg

 

 

 

23-07-2011 016a.jpg

 

 

 

23-07-2011 042.jpg

 

 

 

23-07-2011 049.jpg

 

 

 

23-07-2011 053.jpg

 

 

 

Un p’tit tour dans les vignes…

 

 

23-07-2011 078.jpg

 

 

 

23-07-2011 083.jpg

 

 

 

23-07-2011 086.jpg

 

 

 

Et les arachnides me direz-vous…? Ben, j’en ai cherché un peu dans les vignes… rien grand chose… la première trouvée, juvénile, fut une Nuctenea umbratica

 

 

23-07-2011 095.jpg

 

 

 

Le biotope…

 

 

 

23-07-2011 091.jpg

 

 

 

Pour que les araignées de sol ne soient pas en reste, j’ai aussi flashé cette jolie femelle araignée-loup, Lycosidae, Pardosa sp.

 

 

 

23-07-2011 109.jpg

 

 

 

23-07-2011 114.jpg

 

 

 

23-07-2011 121.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Une jolie robe…

 

 

 

23-07-2011 135.jpg

 

 

 

 

23-07-2011 106.jpg

 

 

 

et pour terminer, quelques clichés « traditionnels »

 

 

 

23-07-2011 033.jpg

 

 

 

23-07-2011 062.jpg

 

 

 

23-07-2011 039.jpg

 

 

 

23-07-2011 002.jpg

 

 

 

23-07-2011 066.jpg

 

 

 

23-07-2011 010.jpg

 

 

 

23-07-2011 037.jpg

 

 

 

23-07-2011 041.jpg

 

 

 

23-07-2011 073.jpg

 

 

 

L’envers du décor…

 

 

 

23-07-2011 008.jpg

 

 

 

Mais un véritable plaisir pour les yeux…

 

 

 

23-07-2011 051.jpg

Enoplognatha thoracica – Araignée forestière

Elle m’a donné du souci celle-là… J’ai d’abord eu difficile avec la famille… Linyphiidae ou Theridiidae… sans parler du reste !!

J’ai donc appelé mon mentor à la rescourse…

Enoplognatha thoracicaTheridiidae !!

Je m’y suis donc intéressé !

Pour la famille, c’est vrai que les Theridiidae sont plus trapues que les Linyphiidae…

Cette femelle Enoplognatha thoracica fait entre 3,5 et 4mm et est souvent confondue avec les Robertus, de la même famille…

Sur photo, c’est surtout la différence nette de teinte entre les tarses et les fémurs des pattes des Robertus qui prime…  il y a aussi une question de nombre d’épines sur les tibias mais là c’est plus une affaire de puristes !

Voici la seule photo prise en forêt, sous une souche…

 

 

12-06-2011 037.jpg

Sur le site de Jorgen http://www.spiderling.de/arages/Fotogalerie/Fotogalerie_f.htm j’y ai trouvé presque la même photo !!

Enoplognatha thoracica…

Je cherche aussi le pourquoi du nom d’espèce « thoracica », présent dans plusieurs genres d’arachnides (Scytodes, Labulla, Enoplognata etc…)

A part l’étymologie qui nous vient du latin thoracicus = de la poitrine, je ne vois pas et vais m’informer !

 

12 août 2019… Je viens d’en découvrir d’autres :

http://richardunord.over-blog.com/2019/08/enoplognatha-thoracica.petite-theridiidae.html

Agapanthe…

Contente qu’elle est mon épouse… Elle a planté des agapanthes cette année et… elles fleurissent… pour notre plus grand plaisir !!

 

 

17-07-2011 003.jpg

 

 

17-07-2011 004.jpg

 

 

17-07-2011 007.jpg

 

 

 

17-07-2011 009.jpg

 

 

 

17-07-2011 010.jpg

 

 

 

17-07-2011 011.jpg

 

 

 

et plein de promesses…

 

 

 

17-07-2011 006.jpg

 

 

en attendant la première arachnide… :-))))))

Accouplement en forêt… Neriene emphana

A l’arrivée du photographe, nous étions en pleine affaire… les quelques flash ne nous ont pas trop dérangés et il a eu le tact d’attendre que nous ayons fini pour continuer à nous mitrailler !!

Ma femelle se trouve, comme toujours, sous sa toile en nappe… et j’ai fait un peu de gymnastique pour avoir accès à son épigyne… malgré mon pédipalpe gauche abîmé, le droit fonctionne bien et vous remarquerez la bulle qui en sort… Une fois la transmission du sperme faite, je pars, sans danger, de mon côté… ma femelle est moins vorace que certaines autres espèces !

 

Alors notre taille… 4 à 6 mm pour ma femelle et 3,7 à 5,6mm pour moi !

 

 

15-07-2011 058.jpg

 

 

15-07-2011 059.jpg

 

 

 

15-07-2011 062.jpg

 

 

Voilà… transmisison faite !!

 

 

15-07-2011 063.jpg

 

 

 

15-07-2011 064.jpg

 

 

 

15-07-2011 065.jpg

 

 

 

15-07-2011 069.jpg

 

 

 

Voici mon céphalothorax…

 

 

15-07-2011 072.jpg

 

 

 

Mon abdomen dont les robes sont très variables mais les quelques traits du bout sont caractéristiques…

 

 

15-07-2011 073.jpg

 

 

 

 

 

15-07-2011 073a.jpg

 

 

 

15-07-2011 075.jpg

 

 

 

15-07-2011 077.jpg

 

 

 

 

Voici une vue caractéristique de mon abdomen où la région épigastrique (ventrale) est distinctement renflée… (elle est aussi très visible ci-dessus, lors de l’acouplement)

 

 

15-07-2011 080.jpg

 

 

 

15-07-2011 084.jpg

 

 

 

Les yeux dans les yeux… (j’en ai huit !! )

 

 

 

15-07-2011 084a.jpg

 

 

 

15-07-2011 104.jpg

 

 

 

 

15-07-2011 118.jpg

 

 

Voici ma femelle dans toute sa splendeur…

 

 

 

 

15-07-2011 113.jpg

 

 

15-07-2011 092.jpg

 

 

 

15-07-2011 097.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15-07-2011 105.jpg

 

 

 

15-07-2011 109.jpg

 

 

 

15-07-2011 110.jpg

 

 

 

15-07-2011 112.jpg

 

 

 

 

15-07-2011 003.jpg