Araignée verte – Diaea dorsata

Une fidèle de mon jardin mais que je ne vois que rarement « en live »… je veux dire que ce n’est qu’au sortir des sacs de jardinage qu’elle me montre le bout de ses chélicères… Diaea dorsata (Thomisidae)

 

 

 

30.06.2012Canon 006.JPG

 

 

 

30.06.2012Canon 007.JPG

 

 

 

30.06.2012Canon 007a.jpg

 

 

 

La voici relachée dans une fleur de mon jardin…

 

 

 

30.06.2012Canon 008.JPG

 

 

 

30.06.2012Canon 010.JPG

 

 

 

De petites Linyphia triangularis (Linyphiidae) juvéniles sont aussi présentes…

 

 

 

30.06.2012Canon 013.JPG

 

 

 

Enfin, j’ai trouvé, exactement à la même place qu’hier, sur la même fleur d’hortensia, le Philodromus dispar (Philodromidae)

 

 

 

30.06.2012Canon 015.JPG

De retour… Araignées – Nesticus & Amaurobius

Me voici de retour… ma pelouse était haute ! En prenant mon bidon d’essence de la tondeuse, une belle Amaurobius ferox était cachée en-dessous…

 

 

27.06.2012Canon 007.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 003.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 005.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 013.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 014a.jpg

 

 

 

27.06.2012Canon 013a.jpg

 

 

 

La suivante, trouvée sous un callebotis de mon jardin, une Nesticus cellanus (Nesticidae) de plus ou moins 5mm… (j’en avais dejà rencontrées en 2005)

 

 

 

27.06.2012Canon 024a.jpg

 

 

 

27.06.2012Canon 019.JPG

 

 

 

27.06.2012Canon 017.JPG

 

 

Remarquable quand même cette envergure pour une araignée de 5mm… Les pattes I sont immenses pour une femelle (je pensais que c’était l’apanage des mâles)… peut-être typique de cette famille Nesticidae ?

 

 

28.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

28.06.2012Canon 015.JPG

Voici, toujours intéressant de savoir, l’évolution du nom de cette araignée :

 

 

Genre NESTICUS, Thorell, 1870.

1805. Theridion, Walckenaer (ad parlem), Tableau des Aranéides, p. 72 (4 me famille : Crypticol^).

1837. Linyphia, Walckenaer (ad partem), Histoire naturelle des insectes (Aptères), t. II, p. 233.

1841. Meta, C. Koch (ad partem), Die Arachniden, t. VIII, p. 123.

1859. Theridium, Thorell (ad partem), Om Clercks original-Spindelsamling, p. 150.

1861. Theridium, Westring (ad partem), Araneae Suecicae, p. 151.

1864. Linyphia, Blackwall (ad partem), Spiders of Great Rritain, t. II, p. 210.

1864. Linyphia, E. Simon (ad partem), Histoire naturelle des araignées, p. 222.

1870. Nesticus, Thorell, On European Spiders, p. 88.

1878. Nesticus, L. Becker, Catalogue des Arachnides de Belgique. (Ann. de la Soc. ent. de Belgique.)

1881. Nesticus, E. Simon, Les Arachnides de France., t. V (l re partie), p. 45.

Xphantes d’étape… Araignée

De retour de Bretagne nous avons fait halte dans une chambre d’hôtes, en basse Normandie, où une petite Xphantes est venue nous rendre visite…

Pas facile à déterminer ces petites Linyphiidae… ça se joue d’abord au nombre d’épines sur le métatarse pour les Lepthyphantes :

Si une seule épine, on passe dans le groupe : L.obscursus – tenuis – zimmermanni – cristatus – mengei – flavipes – tenebricola – expunctus

 

(Encore un fois sans tenir compte que certaines ont déjà été répertoriées ailleurs : Lepthyphantes obscursus est devenue Obscuriphantes obscursus, Lepthyphantes tenuis devient Tenuiphantes tenuis…)

 

 

Voilà

 

 

25.06.2012Canon 026.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 015.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 023.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 023.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 025.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 028.JPG

 

 

 

Alors pour les puristes, un bon cliché de l’épigyne…

 

 

 

25.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

 

Ma première vipère Péliade… Vipera Berus

De passage en famille, chez C et G, à Saint Pierre en port, Seine-Maritime (76540) près de Fécamp… le hasard d’une promenade au dessus des falaises nous a fait rencontrer une jolie petite (25/30cm) vipère Péliade (Vipera Berus)…

 

 

 

25.06.2012Canon 032.JPG

 

 

 

Comme j’y connais que dalle en herpétologie, Internet m’a quand même orienté assez facilement vers une vipère Péliade… mais ce qui m’a fait douter, c’est ce triangle équilatéral qu’elle arbore sur sa tête que je ne retrouve pas sur les images de la Vipera Berus, c’est plutôt un V habituellement… Par contre, la pupille rouge de son oeil semble être aussi un bon critère outre le lacet brun en zigzag.

 

 

 

25.06.2012Canon 034.JPG

 

 

 

Je me suis, bien sûr, fait aussi aider par différents forums, pour affiner ma détermination… http://araignees.xooit.fr/t4805-Viperes-du-nord.htm#p36989 où l’on m’a dirigé vers l’excellent blog http://vipere-passion.over-blog.fr/article-25852396.html qui nous précise que le mâle est plus petit que le femelle, et de coloris gris avec un lacet brun foncé tandis que la femelle est brune… Ce serait donc une femelle juvénile que nous avons rencontré ?! 

 

Merci aussi au site http://www.forumbretagne-vivante.org/t4647-vipere-peliade#26648 dont Gérard m’avise :

« c’est bien la berus,La rupture tête cou peu marquée, l’œil rouge, la bande noire qui va de l’oeil au cou et les marques dorsales ne laissent pas trop de doutes.La marque en V n’est pas absolue elle peut être en X (faute de frappe au clavier de la variabilité génétique:bom: .L’individu est probablement un mâle assez jeune) »

Donc… mâle ou femelle ?

 

 

 

25.06.2012Canon 033.JPG

 

 

 

25.06.2012Canon 036.JPG

 

 

 

Amoureux de la nature, nous l’avons bien entendu relachée sur et dans le champ !! (C’est en plus un animal protégé et bien utile). Photo pas facile car elle n’a pas demandé son reste…

 

 

 

25.06.2012Canon 039.JPG

 

Je vous tiendrai, bien entendu, au courant des réponses des autres forums consultés !

Voici :

http://forums.futura-sciences.com/identification-especes-animales-vegetales/548629-vipere-peliade.html#post4088611

 

Ce serait donc bien un mâle :

 

 « Ne te fie pas aux coloris, je ne sais pas si tu te souviens, mais on a eu il n’y a pas longtemps une vipère identifiable dans l’absolu à cause de la médiocrité du cliché, même si toute mon expérience criait aspic. Tes clichés sont très bien. Le critère principale pour la différenciation des sexes est l’importance de la rupture de largeur entre le corps et la queue délimitée par le cloaque. Ici, elle est indétectable vue de dessus, donc un garçon. Et donc jeune : court, rutilant, contrasté.

De façon générale, à age égal les femelles sont plus massives, et la rupture cloaquo-anale très prononcée. Le coloris est un très mauvais critère, que ça soit pour la distinction d’espèce ou de sexe. En 1988, j’ai fait une petite étude dans les Pyrénées sur ce qui allait devenir V. a. zinnikeri, ce qui compte c’est les motifs et leurs répartitions, pas les couleurs. « 

Araignées de Roscoff… Tégénaire, Drassode & Cie

Bon… la suivante est moins mimi… :-))… la terreur des ménagères… j’ai cité la Tégénaire (Tegenaria du groupe atrica)

Elle se trouvait logée dans l’encoignure d’une porte d’un jardinet… je l’ai titillée un peu pour qu’elle me montre le bout de son minois…

 

 

18.06.2012Canon 034.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 036.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 042.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 045.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 043.JPG

 

 

 

Toujours impressionante alors que c’est une araignée cool et peureuse… pas dangereuse du tout et très utile !!

 

 

 

18.06.2012Canon 044.JPG

 

 

 

 

18.06.2012Canon 046.JPG

 

 

 

 

Un peu de douceur, des fleurs de bord de mer…

 

 

19.06.2012Canon 016.JPG

 

 

 

19.06.2012Canon 018.JPG

 

 

 

Quand le soleil est là… c’est magnifique…

 

 

 

19.06.2012Canon 021.JPG

 

 

Voici une autre araignée… plutôt nocturne, une Segestria… pour l’espèce ça se joue entre bavarica et senoculata…

 

 

 

19.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

19.06.2012Canon 012a.jpg

 

 

 

19.06.2012Canon 012b.jpg

 

 

Voici d’autres nocturnes sur les murs extérieurs… Drassodes sp.

(Merci M&G) 

 

 

19.06.2012Canon 046.JPG

 

 

 

ses filières…

 

 

19.06.2012Canon 049.JPG

 

 

Une autre Clubiona sp. ou Drassodes sp. (à confirmer) ?

Drassodes sp. (Merci M&G) Les Clubiona ont des yeux plus écartés et ronds et on dirait que les Drassodes louchent… !

 

 

 

20.06.2012canon 027.JPG

 

 

 

 

20.06.2012canon 026a.jpg

 

 

 

 

Ensuite, une « jolie » araignée-loup, une Lycosidae, massive avec des pattes robustes, je pense une Trochosa sp. (en prédation)

 

 

 

20.06.2012canon 037a.jpg

 

 

 

20.06.2012canon 039.JPG

 

 

 

20.06.2012canon 018.JPG

 

 

 

20.06.2012canon 014.JPG

 

 

 

20.06.2012canon 037.JPG

Les premières de Roscoff (Bretagne) – Araignées

Après la Hague, en Cotentin (Normandie), nous voici pour une semaine à Roscoff (Bretagne)… passons sur la météo… :-(((

Un miniscule Theridon sp.

 

 

 

18.06.2012Canon 003.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 006.JPG

 

 

 

La suivante est une toute petite money-spiders comme disent les anglais et qui n’a pas de traduction française… peut-être à chercher dans les Erigones sp. mais il y en a tellement !!

 

 

 

17.06.2012Canon 030.JPG

 

 

 

17.06.2012Canon 038.JPG

 

 

 

17.06.2012Canon 041.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

La suivante est une araignée-sauteuse (Salticidae), une Salticus sp. car j’hésite entre la scenicus, zebraneus (ma préférence…) voire cingulatus !!

 

 

 

18.06.2012Canon 017.JPG

18.06.2012Canon 049.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 020.JPG

 

 

18.06.2012Canon 018.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 047.JPG

 

 

 

Je l’ai suivie un bon bout de temps… j’ai même failli assister à une prédation…

 

 

 

18.06.2012Canon 029.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 030.JPG

 

 

 

mais caramba !… encore raté !

 

 

 

 

18.06.2012Canon 028.JPG

 

 

 

mais les proies ne manquent pas…

 

 

 

18.06.2012Canon 056.JPG

 

 

Par contre, aller titiller les fils de l’araignée qui se cache dans le piquet ça elle savait faire… alors je ne sais pas si c’était pour l’embêter ou pour s’en faire une future proie mais elle n’arrêtait pas de tourner autour… et l’autre de mettre de temps en temps, le nez dehors !!

 

 

 

18.06.2012Canon 054.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 024.JPG

 

Elle semble plus grosse mais elle est plus ou moins de la même taille…

La voici sous un autre angle… je lui avais jeté une mouche morte…

 

 

19.06.2012Canon 044.JPG

 

 

 

19.06.2012Canon 043.JPG

 

 

 

Un peu plus loin, une autre Saltique,

 

 

 

18.06.2012Canon 047.JPG

 

 

En pleine prédation…

 

 

 

18.06.2012Canon 060.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 063.JPG

 

 

 

18.06.2012Canon 073.JPG

Les dernières de la Hague… Araignées et autres faune & flore

 

 

14.06.2012Canon 006.JPG

 

 

 

Au même endroit que la Textrix dont question plus bas… Une Larinioides sp. en pleine prédation…

 

 

 

16.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 008.JPG

 

 

Au-dessus, une mouche semble

intéressée…

 

 

16.06.2012Canon 009.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 012a.jpg

 

 

N’est-il pas beau…?

 

 

12.06.2012Canon 011.JPG

 

 

12.06.2012Canon 014.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 085.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 015.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 016.JPG

 

 

 

Pas beaucoup d’araignées orbitelles (Epeires & cie)… un peu tôt dans la saison ! Par contre, j’ai trouvé un Philodromus sp. qui se dorait au soleil sur une digitale… pas vraiment du mimétisme ça !!

 

 

 

12.06.2012Canon 056.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 057.JPG

 

 

 

et toujours les fougères…

 

 

 

12.06.2012Canon 071.JPG

 

 

 

 

12.06.2012Canon 071a.jpg

 

Une jolie araignée-sauteuse (Salticidae) Heliophanus

 

12.06.2012Canon 072.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 079.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 072a.jpg

 

 

Un coléoptère Timarcha tenebricosa – Famille Chrysomelidae

 

 

 

 

12.06.2012Canon 086.JPG

 

 

 

 

 

 

 

14.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

 

 

 

 

12.06.2012Canon 089.JPG

 

 

 

 

 

 

 

12.06.2012Canon 091.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14.06.2012Canon 008.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 011.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 012.JPG

 

 

 

Ah ! C’était plus facile que les toutes petites araignées-sauteuses qui n’arrêtent pas de bouger… Heliophanus sp.

 

 

 

14.06.2012Canon 036.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 040.JPG

 

 

 

 

Araignée des hortensias – Araniella

Une semaine à la Hague par temps froid, humide et venteux ne m’a pas permit de trouver grand chose de nouveau… Alors j’ai scruté les hortensias où plusieurs araignées-courges, des Araniella cucurbitina/opisthographa, reines de camouflage, sévissaient… faut dire que ce n’était pas les mouches qui manquaient !!

Finaude, car les insectivores tournaient en quête de nourriture, ces araignées-courges se logent à l’intérieur des feuilles, qu’elles maintiennent avec leur toile…

 

 

 

14.06.2012Canon 024.JPG

 

 

Elles n’en restent pas moins efficaces…

 

 

 

12.06.2012Canon 024.JPG

 

 

Un joli mâle complète le tableau familial !!

 

 

 

12.06.2012Canon 029.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 042.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 030.JPG

 

 

Quelques proies… des mouches à m…. !! mais photogéniques !

 

 

 

 

12.06.2012Canon 032.JPG

 

 

 

 

 

 

 

12.06.2012Canon 033.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 035.JPG

 

 

12.06.2012Canon 047.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 049.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 050.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 052.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 080.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 082.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 095.JPG

 

 

 

12.06.2012Canon 106.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 023.JPG

 

 

 

14.06.2012Canon 032.JPG

 

 

 

 

 

 

Textrix… Araignée de la Hague

De retour à la Hague ce début juin 2012… Qué temps… vent & pluie presque toute la semaine… une fois n’est pas coutume !!

Je suis repassé sur un site où j’avais vu un paquet d’Argiopes mais c’était en septembre… http://richardunord6.skynetblogs.be/argiope/

je n’ai donc rien trouvé… heureusement car un vent violent m’aurait empêché de réussir mes clichés !!!

J’en ai donc profité pour inspecter les murets, très présents le long des chemins…

 

 Le biotope

 

 

16.06.2012Canon 006.JPG

 

 

 

La bestiole… des filières typiques d’ Agelenidae…

 

 

 

 

16.06.2012Canon 001a.jpg

 

 

 

Une bien jolie Textris sp. que j’avais d’abord pris pour une Lycosidae (même taille, 6-7mm)… avant de rectifier le tir en contrôlant mes clichés… Le guide des araignées de France et d’Europe de Michel J. Roberts signale d’ailleurs : « …elle évoque beaucoup une Lycosidae, souvent en train de courir rapidement sur le sol ou parmis les pierres… » Ouf, ça me rassure !!

Les pattes annelées sont aussi un bon critère !

 

 

 

16.06.2012Canon 001.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 002.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 003.JPG

 

 

 

16.06.2012Canon 004.JPG

 

 

 

IMG_3787.JPG

 

 

Peut-être une Textrix denticulata dont le même guide dit :  » Parmis les pierres, dans les murs, près du littoral… » Pile poil où je l’ai trouvée !! Content !