Petite visite au bois des Bruyères – Waterloo

Le bassin d’orage quoi !!

 

 

 

13.07.2012Canon 027.JPG

Bel Héron cendré pas évident à approcher…

Joli verso d’une Tetragnatha sp. où l’on voit bien l’ornementation de son sternum (pas de bande claire) ce qui nous permet de la situer dans le goupe montana…

13.07.2012Canon 022.JPG

On voit bien aussi le large trou du moyeu de sa toile, typique aux Tetragnatha !

La suivante est plus massive… trouvée sous un morceau de bois car c’est une chasseuse nocture… Une « jolie » Trochosa sp.

13.07.2012Canon 037.JPG

13.07.2012Canon 031.JPG

13.07.2012Canon 034.JPG

13.07.2012Canon 033.JPG

Alors, on les détermine en deux groupes (d’après le Roberts) « en se fondant sur la tache cardiaque, qui peut être soit concolore au reste de l’abdomen (Trochosa terricola et spinipalpis), soit nettement plus claire (Trochosa ruricola, robusta) »

Donc ici plutôt le groupe ruricola/robusta

Celle ci-dessous, trouvée en Bretagne, serait plutôt du groupe terricola/spinipalpis… (mais je m’avance peut-être un peu beaucoup !)

20.06.2012canon 014.JPG

Une réflexion sur “Petite visite au bois des Bruyères – Waterloo”

  1. Où là là que d’araignées… j’y vois aussi un bel héron cendré qui s’est fait surprendre par le photographe ! bien joué car effectivement, ils sont très farouches, excellente continuation. Amitiés

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s