Colonie de « fesses-noires » – Ostearius melanopygius

J’ai déjà rencontré cette minuscule araignée à la tête noire et abdomen orange, souvent inféodée au fumier de cheval !

http://richardunord6.skynetblogs.be/ostearius-melanopygius/

mais rien de comparable à ce que viens de trouver…

Voici une brève présentation :

 

Genre Ostearius : L’unique espèce européenne de ce genre montre une couleur et une ornementation originales. On la trouve partout dans le monde dans une grande variabilité d’habitats.

Parfois anthropique…

L’abdomen est roussâtre, avec les filières et la pointe abdominale noire… Le céphalothorax est brun avec des dessins plus foncés…

(tiré du Guide des Araignées de France et d’Europe de M.J. Roberts)

En me baladant, à vélo, sur un sentier campagnard, mon regard fut attiré par des toiles sur un immense tas de fumier de cheval… Ce tas de fumier faisait bien une bonne centaine de mètres !

Ce qui était intriguant c’est que ces toiles étaient super grandes et qu’elles grouillaient d’araignées minuscules…

27.05.2013Canon 134.JPG

27.05.2013Nikon300 003.JPG

27.05.2013Nikon300 027.JPG

Voilà pour le biotope… (après les poubelles forestières, v’la ti pas que je patauge dans le fumier de cheval !!)

Je connais l’existence d’araignées sociales, mais c’est dans les pays « exotiques »… mais j’avoue avoir été impressionné par l’étendue de cette « colonie »…

Jugez plutôt… Ostearius melanopygius… araignées aux fesses noires

27.05.2013Canon 127.JPG

27.05.2013Canon 140.JPG

27.05.2013Nikon300 004.JPG

27.05.2013Nikon300 008.JPG

27.05.2013Nikon300 012.JPG

27.05.2013Nikon300 015.JPG

27.05.2013Nikon300 024.JPG

Et pour vous récompenser de m’avoir lu jusqu’ici… Voici les bestioles !!

27.05.2013Canon 120.JPG

27.05.2013Canon 122.JPG

27.05.2013Canon 123.JPG

27.05.2013Canon 123a.jpg

27.05.2013Canon 124.JPG

27.05.2013Canon 128.JPG

27.05.2013Canon 157.JPG

27.05.2013Canon 158.JPG

27.05.2013Canon 170.JPG

27.05.2013Canon 177.JPG

Voilà… Bien content de vous avoir fait partager cette (rare) trouvaille !!

Des articles de presse de la Nouvelle Gazette font référence à mon blog :

http://www.lanouvellegazette.be/1409928/article/2015-11-02/spectacle-etonnant-a-bray-un-voile-blanchatre-cree-par-des-araignees

et

http://www.lanouvellegazette.be/1412011/article/2015-11-05/bray-les-araignees-rouges-seraient-des-fesses-noires

Advertisements

Mes nocturne (6) Amaurobius…

Un bref passage sur mes murs en fin de soirée… Une belle vue d’une femelle Amaurobius (vraisemblablement similis) et son petit…

Remarquez que la robe est la même…

 

 

27.05.2013Canon 002.JPG

 

 

Toujours chez Amaurobius, voici la ferox… plus impressionnante !!

 

 

26.05.2013Canon 060.JPG

 

26.05.2013Canon 060a.jpg

 

 

26.05.2013Canon 061.JPG

 

 

Joli détail d’une de ses pattes… avec ses trichobothries !

 

 

26.05.2013Canon 057.JPG

Arachnides de Groenendael !

J’ai déjà eu l’occasion de déposer dans ce blog quelques arachnides de l’ancien champs de course de Groenendael :

 http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2012/09/05/epeire-carree-araneus-quadratus-araignee.html

Voir aussi Araneus quadratus dans les « Catégories »… il y en a beaucoup, cannibalisme etc…

Les Araneus quadratus ne sont pas encore là, mais il y a d’autres Epeires présentent… Epeire de Velours (Agalenatea redii), et quelques Epeires des roseaux (Larinioides cornutus)…

Toutes sont, pour le moment, perchées sur des ombilifères sèchées…

 

 

27.05.2013Canon 030a.jpg

 

27.05.2013Canon 033.JPG

 

27.05.2013Canon 034.JPG

 

 

 

27.05.2013Canon 035.JPG

 

27.05.2013Canon 042.JPG

 

 En scrutant l’ombrelle, j’ai remarqué une petite araignée lovée sous le nid de la Larinioides… ??

 

 

27.05.2013Canon 044.JPG

 

 

Je l’ai prélevée pour pouvoir la déterminer… Je l’ai, bien sûr, redéposée sur une ombilifère après !!

 

 

27.05.2013Canon 049.JPG

 

 

27.05.2013Canon 062.JPG

 

27.05.2013Canon 070.JPG

 

27.05.2013Canon 076.JPG

 

 

Je la déterminerai plus tard (avec l’aide de Koen) !

Koen me propose :

« Il s’agit de Phylloneta impressa ou P. sisyphia. » (anciennement Theridion…) Merci Koen !

Mon premier Pseudoscorpion… Chthonius (E.) tetrachelatus

Je dépose, discrètement, des pots et caches-pots, à l’envers, à gauche et à droite dans mon jardin afin d’y repérer les arachnides de sol…

Bien m’en pris car je viens d’y trouver mon premier Pseudoscorpion.

Les Scorpions, Pseudoscorpions, au même titre que les Acariens et les Opilions, font bien partie des Arachnides… quatre paires de pattes (même si certains acariens peuvent en avoir moins).

Après avoir visionné tout ce qui s’écrivait sur eux via Internet, il est vraiment très difficile de les identifier, surtout sur photo…

J’ai donc fait appel à Koen qui m’a aiguillé vers un spécialiste belge Hans Henderickx (que je remercie…).

Voici son diagnostic :

« Je pense que c’est une femelle de Chthonius (E.) tetrachelatus

 

 

26.05.2013Canon 029.JPG

 

26.05.2013Canon 033.JPG

 

Voici ce qu’en dit Wikipédia :

Les pseudoscorpions (ou Pseudoscorpiones ou Chelonethida), connus également sous le nom de « faux scorpions » sont des arachnides. On trouve souvent des pseudoscorpions dans les maisons car ils se font transporter sur le dos des insectes[1].

Leur taille varie entre deux et huit millimètres de long.

Les pseudoscorpions sont de petits arthropodes qui ressemblent à des scorpions, avec un corps en deux parties, aplati et en forme de poire. Ils possèdent huit pattes de cinq segments et des yeux simples. La couleur du corps peut aller du jaune foncé au brun sombre, avec une paire de pinces de couleur très différente de celle du corps. Ils ont de très longs pédipalpes qui ressemblent aux pinces des scorpions, mais contrairement aux scorpions ils ne possèdent pas de queue terminée par un dard : l’arrière du corps étant court et arrondi chez les pseudoscorpions.

La partie mobile des pinces contient une glande à venin qui leur sert à immobiliser leurs minuscules proies. Les pseudoscorpions ne peuvent pas mordre : pour digérer leurs proies, ils injectent par la bouche un liquide contenant des enzymes digestives. C’est donc une digestion externe au terme de laquelle ils aspirent le liquide obtenu.

Ils produisent de la soie à partir d’une glande dont le canal débouche au niveau des chélicères, pour fabriquer un cocon en forme de disque qui leur permet de s’accoupler, de muer ou d’hiberner[2].

Il y a environ 3380 espèces de pseudoscorpions actuellement connues, et de nouvelles espèces sont découvertes régulièrement. On les trouve partout dans le monde, depuis les régions tempérées jusqu’aux régions froides du Michigan et même au-delà de la limite des arbres des Montagnes Rocheuses du Wyoming, aux États-Unis. La plus grande densité et diversité de populations se trouve cependant dans les zones tropicales et inter-tropicales. Chelifer cancroides est une espèce que l’on trouve dans les maisons. D’autres espèces ont été trouvées sous l’écorce des arbres, sous les feuilles, dans la litière des aiguilles de pin, dans le sol, sous les cailloux et dans les fentes des roches. 760 espèces de pseudoscorpions sont présentes en Europe, ce qui en fait le continent avec la plus riche diversité connue actuellement[3].

 

15 août 2014

Je viens d’être contacté pour ces Pseudoscorpions :

 

 

 

Bonjour,

Puis-je vous demander si vous vous intéressez toujours aux pseudoscorpions ?

En tant qu’apiculteurs amateurs, nous avons appris qu’il pourrait s’agir d’un très précieux allié des abeilles car il semblerait très friand des varroa’s, parasites des abeilles….

bonne journée,

Charles & Guillaume Schramme »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir ici : http://www.crsad.qc.ca/uploads/tx_centrerecherche/pseudoscorpions.pdf

Araignées forestières…

Rien de bien nouveau mais le plaisir de les flasher…

Une mangeuse de Cloportes…

Je n’ai pas de cliché suffisamment bon pour voir le nombre d’épines sur le fémur IV… Dysdera sp.

 

23.05.2013Canon 033.JPG

 

23.05.2013Canon 036.JPG

 

23.05.2013Canon 040.JPG

 

Biotope… sous le couvercle d’une poubelle forestière en bois…

 

 

23.05.2013Canon 044.JPG

 

 

Une « jolie » araignée-loup (Lycosidae) Pardosa sp. 

 

 

25.05.2013Nikon 60mm 008.JPG

 

 

25.05.2013Canon 006.JPG

 

25.05.2013Canon 006a.jpg

L’araignée mange les insectes, l’oiseau mange l’araignée et le chat…

24.05.2013Nikon 016a.jpg

Hier soir, la chatte de ma fille, qui est en pension chez nous, nous rapporte un oisillon, bien vivant et pas blessé, comme cadeau…

Branle-bas de combat… Que va-t-on en faire ??

—>Internet … faut lui donner la becquetée avec de pâté pour chat (à chaque son tour…) et recherche d’un centre de revalidation pour oiseaux dans ma région (http://www.birdsbay.be/).

Comme j’ai trois chats chez moi, plus ceux du quartier, pas question d’essayer de retrouver le nid car il se ferait croquer vite fait !!

Bref, le mettre au chaud et le nourrir souvent… Pfffff c’est moi qui me suis tapé la corvée nocturne !! 

Ce matin, à 06h30, pendant que je réchauffais l’oisillon, v’la ti pas que ma fille me ramène un deuxième « cadeau »… rebelote… son frère (ou sa soeur !) pas blessé non plus (?)… me voilà avec une nichée maintenant !!

Bref, je vais les amener au centre de revalidation !

Je me pose quand même la question de ce chat… incroyable, non ? Il me ramène indemne deux oisillons, coup sur coup… et je me mets même à penser qu’ils étaient peut-être tombés du nid et qu’il les a sauvé en nous les ramenant !!

Pour le moment, cette chatte est à l’intérieur, j’ai un peu peur de la voir sortir car une couvée de Mésanges peut aller jusqu’à huit petits, ça promet !!

Pour boucler la boucle, je repense aussi à cette Mésange bleue, hier après-midi, venue chercher dans un coin de ma fenêtre extérieur, au prix d’une certaine gymnastique, « ma » petite araignée, une Zygiella x-notata, qui la squattait depuis un certain temps… c’est la première fois que je vois ça !! 

Alors, je rigole bien… Nous avons été les apporter au centre de revalidation Birds Bay et là, on m’a appris que les oiseaux, comme nous, dorment la nuit et ne doivent pas être nourris la nuit… Si j’avais su !! C’est pour cela que j’ai eu si difficile de le nourrir… le pôvre !! :-)))))

 

 

24.05.2013Nikon 018a.jpg

 

24.05.2013Canon 002.JPG

Gongylidium rufipes – Araignée

Un genre de « money-spider » aux pattes rougâtres… Comme elle semblait assez typée, j’ai demandé à Koen : « Oui, il s’agit de Gongylidium rufipes ! »

2mm… pas bien grande !!

 

 

20.05.2013Canon 063.JPG

 

 

20.05.2013Canon 061.JPG

 

20.05.2013Canon 058.JPG

 

Voici ce que nous en dit Léon Becker dans « Les Arachnides de Belgique »

 

« Le céphalothorax, brun-rouge, devient presque noir à la partie céphalique; il est brillant, légèrement chagriné et entouré d’une ligne noire maginale très fine; le front est large; la partie céphalique, convexe, s’élève légèrement… »

http://archive.org/stream/arachnidesdeBel00BeckB/arachnidesdeBel00BeckB_djvu.txt

Mes nocturnes (5) : Amaurobius mais ?

Pas mal d’Amaurobius similis ont repris possession du mur de ma nouvelle extension… des adultes et juvéniles, dont la robe est reconnaissable !

Celle-ci par contre m’intrigue un peu… la robe est différente ! Ca arrive parfois après une mue mais j’ai préféré demander l’avis de Koen :

« J’aurais voulu regarder cet exemplaire sous bino ! Il est bien possible qu’il s’agisse d’une autre espèce. Récemment, on a découvert Amaurobius erberi en Belgique. Je suis sûr qu’elle ne vit pas qu’à Gand… »

Bon ben j’espère la revoir celle-là pour la prendre d’un peu plus près !

 

 

 

20.05.2013Canon 013a.jpg

 

 

20.05.2013Canon 014.JPG

 

 

20.05.2013Canon 009a.jpg