Ben oui… Halloween !!

 

Je vous concocte un festival de Drapetica socialis… mais ce sera pour plus tard !

Pour Halloween, un fasciés d’Epeire diadème rencontrée aujourd’hui…

 

 

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_150.jpg

 

 

Malgré le manque d’espace dû à mes colonnes, elle en jette quand même… !

D’autres portaits du jour ce soir…

D’abord la forêt… de toute beauté…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_64a.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_34a.jpg

 

31.10.2016Lumix.jpg_71.jpg

 

 

 

Alors, je suis dans une autre coin de la forêt, côté francophone… Apparemment, des travaux sont prévus et les arbres longeant une allée ont été tous protégés, pour éviter les blessures…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_10.jpg

 

31.10.2016Lumix.jpg_11.jpg

 

 

Les Drapetisca socialis sont inféodées aux hêtraies… Pas évident de les repérer sur l’écorce des hêtres… mais ici, ces planches blanches, qui semblent ne pas les déranger, rend le contraste bien visible… pour le plus grand plaisir du photographe amateur que je suis !!

 

31.10.2016Lumix.jpg_9.jpg

 

Beaucoup de couples… le mâle plus fin !

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_15.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_16.jpg

 

Des Drapetisca en veux tu en voilà…

 

Une femelle…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_25.jpg

 

 

Femelle & collembole qui ne fait que passer… « Ne vous occupez pas de moi » nous lance-t-il !!

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_38.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_39.jpg

 

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_31a.jpg

 

Une autre…

 

31.10.2016Lumix.jpg_50.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_47a.jpg

 

 

Des mâles…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_42.jpg

 

Un autre…

 

31.10.2016Lumix.jpg_69.jpg

 

31.10.2016Lumix.jpg_61.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_104.jpg

 

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_73.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_157.jpg

 

 

Un couple sur l’écorce d’un hêtre…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_142.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_134.jpg

 

 

 

femelle…

 

31.10.2016Lumix.jpg_138.jpg

 

Le mâle…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_136.jpg

 

 

D’autres couples…

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_111.jpg

 

 

Ma préférée… Pink lady !!

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_93.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_97.jpg

 

 

31.10.2016Lumix.jpg_101.jpg

 

 

 

 

« L’araignée pirate » – Ero aphana

Toujours dans cette même boite aux lettres pleine de toiles (voir http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2016/10/26/la-bavaroise-segestria-bavarica-8663498.html) j’ai trouvé une superbe femelle Steatoda triangulosa que je vous présenterai après la « pirate », dans un autre post !!

Lors du prélèvement de cette steatoda, enchevêtrée dans un paquet de toiles, je ne me suis pas aperçu de la présence d’une toute petite araignée…

Imaginez qu’une femelle Steatoda triangulosa fait entre 4 et 5mm, la « pirate » en fait deux fois moins… C’est peut-être une grosse femelle ou une rikiki Ero aphana car elle était vraiment petite… La photo suivante montre bien l’échelle de cette rikiki !

En bas, à droite, pour l’Ero !

 

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_19_2.jpg

 

Je ne l’avais pas aperçue directement… ce n’est qu’en déposant la Steatoda dans une petite boite qu’il m’a semblé apercevoir une toute petite araignée… tellement petite qu’en voulant la mettre dans une autre boite pour éviter qu’elle se fasse bouloter par la plus grosse, elle s’échappa… comme un pirate !

Ce n’est qu’en visionnant les photos, grâce à son masque et à son sternum , que j’ai pu l’identifier !!

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_20_2.jpg

 

Image

 

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_21_2.jpg

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_22_2.jpg

 

Faut dire que je venais juste de réviser cette famille car j’en avais trouvé une autre en nettoyant les feuilles mortes tombées dans …

 

Famille Mimetidae…

 

« Araignée pirate » car elles sont prédatrices des autres Araignées…On les retrouve donc souvent sur les toiles de ces dernières !

« Le tibia et le métatarse de leur pattes antérieures portent une série de longues épines recourbées, entre lesquelles s’intercalent des épines plus courtes de même forme. Ils se nourrissent uniquement d’autres araignées… (Guide Photo des araignées – Heiko Bellmann)

 

27.10.2016Lumix.jpg.jpg

 

 

23.10.2016Lumix.jpg_38.jpg

 

 

23.10.2016Lumix.jpg_10.jpg

 

23.10.2016Lumix.jpg_13.jpg

 

Le fameux masque de pirate !!

 

23.10.2016Lumix.jpg_32.jpg

 

Pour l’identification, le nombre de tubercules dorsaux de l’abdomen est important…

4 tubercules pour Ero tuberculata (plus grande) et aphana

 

« Quand on voit 4 petites bosses sur l’abdomen, tu as , en Belgique, déjà une bonne chance qu’il s’agisse de Ero aphana. C’est d’ailleurs une de ces espèces plutôt du sud qui sont devenues assez communes en Belgique seulement, disons, ces 15 dernières années »

 

et

 

« Les tubercules postérieurs de E. aphana sont bien plus distants entre eux que les antérieurs. La différence en distance peut encore être plus grande chez E. tuberculata, mais il s’agit d’un critère relatif et donc pas utilisable quand on ne peut pas comparer avec l’autre espèce. En tout cas, il y a de la variation dans ces distances. En général, les tubercules antérieurs de E. tuberculata sont clairement plus prononcés que les postérieurs, là ou ceux de Ero aphana ont tout les quatre plus ou moins la même « hauteur ». »

 

me disait mon mentor, Koen Van Keer !

 

 

 

 

23.10.2016Lumix.jpg_39.jpg

 

Le cliché suivant confirme bien E. aphana car :

« on peut reconnaître Ero tuberculata par une grande plage claire derrière ses 4 tubercules… »

Voir http://www.galerie-insecte.org/galerie/view.php?adr=.%2Fimage%2Fdos14%2Ftemp%2FspT.jpg

 

23.10.2016Lumix.jpg_44.jpg

 

23.10.2016Lumix.jpg_47.jpg

 

23.10.2016Lumix.jpg_51.jpg

 

 

 

Image

 

Que la forêt est belle…

Petite balade en forêt de Soignes à la recherche de mes arachnides… temps clair et ensoleillé… Un plaisir pour les yeux !

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_29.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_53.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_51.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_54.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_55.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_50.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_63.jpg

 

Pour les arachnides… les habituelles !!

 

Un jeune mâle Neriene peltata en tenue hivernale !

 

 

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_14.jpg

 

Au céphalo radié !

 

26.10.2016Lumix.jpg_13.jpg

 

Quelques habituelles Drapetisca socialis

 

Femelle...

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_32.jpg

 

Mâles…

 

26.10.2016Lumix.jpg_22.jpg

 

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_25.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_26.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_45.jpg

 

Pour terminer, une arachnide sans venin… Un Opilion !!

Je crois que c’est un Oligolophus tridens mais je demanderai confirmation !

 

 

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_37.jpg

 

 

26.10.2016Lumix.jpg_34.jpg

 

Le trident caractéristique au bord du prosoma et l’ocularium tuberculeux !

 

26.10.2016Lumix.jpg_36.jpg

 

« Le mamelon oculaire est garni d’épines à base cylindrique blanche qui se touchent. De cette façon ils forment un large anneau blanc entourant les yeux »

http://www.museunacional.ufrj.br/mndi/Aracnologia/pdfliteratura/Muller%20Leon%20(1962)%20Luxembourg.pdf

 

26.10.2016Lumix.jpg_35.jpg

 

26.10.2016Lumix.jpg_40.jpg

 

 

 

 

La « bavaroise » – Segestria bavarica

Avant de jeter une vieille boite aux lettres en bois, que j’avais laissée sur le sol, je l’ai inspectée… Une araignée s’est laissé choir… comme morte !

Je connais bien cette tactique très efficace vis à vis d’un prédateur… la catalepsie, la thanatose… un simulacre de mort !!

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_7_2.jpg

 

Typique aussi de Segestriidae, les trois premières pattes dirigées vers l’avant…

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_10.jpg

 

Elle se laissait retourner sans broncher, continuant de faire la morte… à un moment, je me suis même posé la question !!

Araignée Haplogyne, sans épigyne externe…

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_16_2.jpg

 

 

Cette araignée est restée de longues minutes dans cet état… L’avantage est que j’ai pu la flasher sous tous ses angles !!

Alors, c’est une Segestria bavarica !

Une araignée commune, aux mœurs nocturnes, qui n’a que six yeux (pour huit pour la plupart des araignées).

Pour confirmer l’identification d’une Segestria bavarica, plusieurs critères rentrent en ligne de compte… la taille bien sûr, ici 13mm, puis certains détails anatomiques…

 

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_11_2.jpg

 

La voici « réveillée »… Une jolie femelle

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_20.jpg

 

Outre la taille, la ligne de poils blancs qui séparent les macules sombres de l’abdomen, est une caractéristique de Segestria bavarica !

Idem pour le céphalo poilu… (S. senoculata, plus petite, a le céphalo glabre et lisse !!)

 

 

 

25.10.2016LumixSalledebain.jpg_26.jpg

 

On devine ses six yeux…

 

Un dernier critère, plus difficile à repérer, ce sont les épines ventrales des métatarses des pattes I… Comme ici (dessin du guide des araignées de M.J.Roberts)

 

« Le métatarse I ne possède qu’une seule paire d’épines ventro-latérales »

 

26.10.2016Lumix.jpg.jpg

 

La mienne…

25.10.2016Lumix.jpg_10a.jpg

 

Et voilà… J’ai fait le tour…

 

L’Amaurobius et le Diplopode…

Un nettoyage automnal (karcher) à bousculé certaines bestioles…

Le soir, j’inspecte souvent mes murs extérieurs pour y flasher les éventuelles arachnides… Pour le menu, c’est une prédation d’un Diplopode (?) par un Amaurobius similis

 

 

20.10.2016LumixSalle de bain.jpg_29.jpg

 

L’avis de spécialistes :

 

« Bonjour,

il s’agit probablement d’un Polydesmidae.

Bien cordialement,

Théotime Colin »

 

Qui corrobore l’avis d’Ajyx dans le forum :

http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,261030.0.html

 

« …On est donc dans la Classe des Diplopodes (Diplopoda) mais très difficile pour moi d’aller plus loin. Il semble qu’on soit dans l’Ordre des Polydesmides (Polydesmida) et dans la Famille des Polydesmidae ou celle des Paradoxosomatidae mais aucune certitude :

http://www.galerie-insecte.org/galerie/Fam_Polydesmidae_01.html
http://www.galerie-insecte.org/galerie/Fam_Paradoxosomatidae_01.html

 

Effectivement, et si j’en crois la distribution géographique de ces liens (et l’avis de Théotime), ce serait plus un Polydesmidae pour la belqique !

 

« Les diplopodes sont une classe d’arthropodes myriapodes qui, comme les chilopodes sont plus connus sous le nom de « mille-pattes ».  » (Wikipédia)

 

Merci à tous !!

 

Arachnides trouvées en forêt… (2)

Je commence par la plus fréquente, souvent inféodée aux hêtraies et très présente dans ce blog, la Drapetisca socialis… toujours de superbes modèles !

Pas mal de couples… enfin, de présence de mâles et femelles…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_86.jpg

 

Une femelle…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_81.jpg

 

 

Un mâle…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_34.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_34a.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_41.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_39.jpg

 

 

Pour suivre, une prédation par une femelle Drapestica sur une autre araignée…

Ce n’est donc pas du cannibalisme car il s’agit de deux genres et espèces différents !

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_72.jpg

 

La victime est une araignée-courge (concombre ou citrouille, c’est selon !), une Araniella sp.

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_69a.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_74.jpg

 

 

Souvent présente aussi, une Metellina sp.,ici un mâle !

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_10.jpg

 

16.10.2016Lumix.jpg_10a.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_11.jpg

 

 

Pour la suivante, on change de genre, une Theridiidae…

Une Anelosimus vittatus… pour des précisions sur l’identification, voir le forum http://araignees.vraiforum.com/t6613-Une-moins-fastoche.htm#p59263

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_136.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_137.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Arachnides trouvées en forêt… (1) Opilion Oligolophus tridens et…

 

On me demande souvent :  » Mais où trouvez-vous vos arachnides en forêt ? »

Essentiellement sur ce genre de bornes que l’on retrouve à la croisée de tous les chemins en forêt de Soignes…

 

 

 

10.03.2016LumixForêt_35.jpg

 

Une fois n’est pas coutume, commençons par les Opilions… qui ne sont pas des araignées mais font bien partie des Arachnides !

Sans venin, bien utiles, ces arachnides sont complètement inoffensives !

Grâce aux forums et à certains spécialistes (dont Emmanuel Delfosse pour la France, Luc Vanhercke pour la Belgique et bien d’autres, que je remercie) j’ai relevé quelques caractéristiques pour reconnaître certains Opilions !

 

Oligolophus tridens : (3,4 à 5,2mm)

– Ocularium tuberculeux (avec des dents)

– Trident au bord du prosoma

– Pattes courtes

– forme du corps un peu aplatie…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_94.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_95.jpg

 

 

Un autre Opilion… Leiobunum rotundum, mâle, je crois !

 

– pas d’épine sur la partie céphalique
– Ocularium inerme et uniformément foncé

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_120.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_122.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_122a.jpg

 

 

 

J’ouvre d’autres post pour les araignées !

 

Les crabes de la forêt cathédrale ! Xysticus

 

La forêt de Soignes est une hêtraie « cathédrale » unique en Belgique… (des arbres séculaires de 40 m de haut)…

 

16.10.2016Lumix.jpg_24.jpg

 

Des arbres magnifiques… Une autre essence !

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_29.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_110.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_44.jpg

 

 

 

Petite balade ce 16 octobre… Quelques araignées-crabes étaient au rendez-vous…

Des Xysticus sp

Le premier était en pleine prédation…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_20a.jpg

 

Remarquez le manque d’anneau au tibia des pattes I comparé au suivant…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_17.jpg

 

16.10.2016Lumix.jpg_20.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_23a.jpg

 

16.10.2016Lumix.jpg_23.jpg

 

A une autre endroit, pratiquement le même… De beaux anneaux aux tibias des pattes I !

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_54.jpg

 

Les soies acuminées typiques des Xysticus…

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2016/10/01/les-soies-acuminees-xysticus.html

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_57.jpg

 

Présence de plus de deux épines sur les tibias des pattes I… ce qui différencie Xysticus d’Ozyptila

De beaux anneaux au tibia…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_56.jpg

 

 

Les épines sous le tibia I, habituellement très visibles…

Ozyptila possède deux (rangées) épines ventrales sous le tibia I

Xysticus en possède 4 ou 5…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_55.jpg

 

 

Une bouille extraordinaire…

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_60.jpg

 

 

Pour le suivant, beaucoup plus petit, j’ai hésité avec Ozyptila

Dans le forum http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,260842.0.html

l’arachnologue marray m’avise :

 

« Pour les Xysticus et les Ozyptila, on l’a déjà dit, il faut voir les genitalia. Mais cela n’empêche pas d’avoir des intuitions. Tes images avec la patte IV dont la patella est de la taille du tibia, la place des anneaux sombres sur les segments de cette patte, à quoi s’ajoutent les larges bandes latérales brunes du céphalothorax, séparées par une zone médiane claire au motif assez indistinct, à quoi s’ajoutent encore les flancs rougeâtres de l’abdomen…, me font beaucoup penser à une femelle de Xysticus lanio. Voilà, c’est lâché! Mais ne nous emballons pas. Il ne s’agit que d’une première intuition. Et la taille des femelles de X. lanio que j’ai pu observer se situe entre 5,7 mm et 7,6 mm, ce qui n’en fait pas du tout un petit Xysticus. 

Mais si j’avais à les identifier pour un inventaire je ne dirais rien sans vérifier l’épigyne pour l’un et le pédipalpe pour l’autre. »

 

 

  

 

16.10.2016Lumix.jpg_128.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_129.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_131.jpg

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_133.jpg

 

Mais je pense que c’est quand même un Xysticus, de part l’écartement des yeux médians !

Beau développement aussi dans ce forum :

http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,260825.msg6127393.html#msg6127393

 

 

16.10.2016Lumix.jpg_110a.jpg

 

 

Je continuerai avec d’autres arachnides dans un nouveau post !