Steatoda triangulosa

L’hiver aidant, j’ai pris un ciré jaune en cave, pour me protéger de la neige fondante, pour aller nourrir les oiseaux…
Une petite araignée s’est laissé tomber lors de la manipulation… séance photos donc !!
Steatoda triangulosa de 5mm

 

 

 

 

Je l’ai, bien entendu, remise près du ciré jaune… :-)))

 

 

Advertisements

« Maman » à 28 millions de dollars…

Vendue donc à sept fois sa valeur de 2007… Voici ce que j’écrivais en 2007 :

 

Un de mes collègues, de passage à Bilbao et connaissant mon attrait pour les arachnides m’a rapporté ceci (photo Serge.Mayne)

 

 

 

 

maman bilbao

 

 

 

Impressionnant n’est-ce pas !!

 

 

Pour la petite histoire, cette sculpture est de la française Louise Bourgeois et s’intitule « Maman »… (actuellement à Bilbao)… Une araignée de bronze de 9,25 mètres de haut… sa valeur est de 3,2 millions de dollars… (en 2007 donc !)

 

L’araignée a un symbolisme très fort…

Voici quelques brides trouvées sur le net :

 

« L’araignée (ou sa toile) est présente dans certains décors, et dans divers mythes fondateurs en tant que démiurge, créatrice cosmique… »

 

« En Inde, les Upanishad voient un symbole de liberté dans l’araignée qui peut descendre, mais surtout s’élever le long du fil qu’elle crée selon ses besoins… »

 

« … Ainsi peut-elle aisément faire figure de créatrice cosmique, de divinité supérieure, de démiurge. Enfin l’araignée devient parfois un symbole de l’âme, ou un animal psychopompe. Toute ces qualités : démiurgisme, mantique, conduite des âmes, et donc intercession entre les deux mondes de l’humain et de la divine réalité, font que l’araignée symbolise aussi un degré supérieur d’initiation… Le fil de l’araignée est le moyen, le support de la réalisation spirituelle »… Ouf !!

 

 

Cette magnifique sculpture méritait bien ces quelques lettres de noblesse…

 

 

Merci Louise…

 

Belle analyse ici :

 

http://www.v1.paris.fr/musees/Site_federateur/Collections/chefs_d_oeuvres/sculpture/Bourgeois.htm

 

 

 

PB060047 maman bilbao

 

 

Combat fratricide… Pholcus

C’est connu, les Pholques se « régulent » entres eux, ils s’auto-gèrent … pour ne pas dire que c’est du cannibalisme !!

J’arrive trop tard pour le combat mais c’est tout comme !!

 

04.01.2019lumix300.jpg.

 

04.01.2019lumix300.jpg._3

 

Merci Vadou pour ton commentaire !

Je pense que la victime est un mâle… Toujours cette technique d’utiliser les pattes comme des « pailles » !!

 

04.01.2019lumix300.jpg._5

Celles du 2 janvier… Araignée Citroën

Les Anyphaena accentuata (communément appelées « araignée citroën » à cause du double chevron qu’elles arborent sur leur abdomen) sont très présentes chez nous… et dans mon jardin !

Habituellement frondicoles, elles se retrouvent souvent en haut des arbres (canopée) et redescendent lorsque l’hiver approche !

Dans mon jardin, elles adorent se réfugier sous les petits pots en terre cuite que j’ai déposé sur des ganivelles qui me servent de « tuteurs » à un massif d’hortensia…

Elles ne sont pas les seules à apprécier ces abris, beaucoup de Marpissa muscosa (Saltiques) aussi !

Mais en ce début janvier 2019, ce sont les araignées citroën qui sont les plus nombreuses !

 

02.01.2019Lumix300.jpg._18

 

Quelques mâles…

 

02.01.2019Lumix300.jpg.

02.01.2019Lumix300.jpg._4

02.01.2019Lumix300.jpg._11

02.01.2019Lumix300.jpg._17

 

et une jolie femelle…

 

02.01.2019Lumix300.jpg._7

 

02.01.2019Lumix300.jpg._8

Les premières de 2019

Me voilà reparti, ce premier janvier 2019, pour chercher les premières araignées de 2019… temps pluvieux (fine pluie) et 7°… balade agréable dans un petit bois du brabant flamand.

« Pourquoi là-bas ? » me demanderez-vous ! Ben j’espérais, comme il y a plusieurs années https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2011/03/02/araignees-de-mars/ trouver des Amaurobius fenestralis… mais j’ai été à nouveau bredouille pour les Amaurobius !

Qu’à cela ne tienne, d’autres araignées squattaient les mêmes piquets de béton…

Beaucoup d’Anyphaena accentuata, dite « araignée Citroën » araignée frondicole, habituellement dans la canopée, mais qui « redescendent » en hiver !

01.01.2019Lumix300.jpg._15

 

Ensuite une Neriene qui restait en position de thanatose, de catalepsie, un état dans lequel l’animal feint la mort quand on l’inquiète…

01.01.2019Lumix300.jpg._17

 

La dernière du jour, aussi en thanatose, est une Segestria bavarica

 

01.01.2019Lumix300.jpg._19

 

Le biotope… Elles étaient logées dans les trous des piquets de béton !

 

01.01.2019Lumix300.jpg._21

 

Dans ce bois trône un arbre séculaire… un « arbre de sorcières » comme j’aime l’appeler !!

 

01.01.2019Lumix300.jpg._13