Philodromus sp…

Je vous ai déjà longuement présenté les difficultés pour photographier ces fameux Philodromus, plus rapides que leur ombres !!

A lire : https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2017/05/23/argh-les-philodromus/

 

Même les plus routinés sont font avoir… Dans ma cuisine, qui jouxte le jardin avec une baie vitrée régulièrement ouverte, une petite araignée aux longues pattes, donc un Philodromus,  se baladait au plafond… Aujourd’hui, elle a décidé de venir nous dire bonjour… elle descend le long de son fil et atterri dans une petite boite plastique que j’avais prévu pour la réceptionner… et là, il faut être réactif et précis pour ne pas la blesser car un fois dans la boite, elle cavale dans tous les sens !!

A l’œil, sa teinte sombre et ses gants de boxe m’oriente vers un mâle Philodromus dispar, bien présent dans mon petit jardin !

Mais le doute s’installe lors des premiers clichés… il a d’abord fallu que Môsieur daigne s’arrêter de courir… à chaque fois que j’ouvrais le couvercle, c’était la cavalcade… Bref patience et longueur de temps, je suis arrivé à prendre mes premiers clichés et l’aspect irisé m’a surpris pour un P. dispar !!

 

J’ai donc été relire la théorie pour ces dispar…: « brun sombre à noir à flancs pâles ou blancs. Pattes très claires à petites ponctuations foncées »… A part les flancs que je ne voyais pas bien, ça semblait correspondre !!

 

28.05.2019lumix.jpg_2

 

28.05.2019lumix.jpg_2a

Mais cette couleur irisée m’intriguait toujours… 55 photos plus tard avec, je ne vous le cache pas, quelques noms d’oiseaux à son encontre pour qu’il daigne rester immobile pendant quelques secondes sur le papier millimétré au fond de la boite afin de me permettre d’avoir une taille exacte… Pffff… tout ça pour rentrer dans la fourchette de taille de 3,5-5mm des dispar (4mm) et… ceux du groupe aureolus !

4,5mm de corps pour le mien !!

 

28.05.2019lumix.jpg_26

Bref, ces 55 clichés m’ont quand même permit de le voir sous tous ses angles et de ne pas repérer ces fameux flancs blancs… ce qui m’oriente, avec cette couleur irisée, vers un mâle Philodromus du groupe aureolus… bien présent aussi dans mon petit jardin arboré !

Je l’ai donc pris sous toutes les coutures, seule solution pour ne pas regretter, après, d’avoir manqué un détail déterminant ! Je l’ai même transvasé dans un pot transparent pour lui prendre le recto…

 

28.05.2019lumix.jpg_17

 

et au fur et à mesure, la détermination d’un mâle du groupe auréolus s’affinait !

 

28.05.2019lumix.jpg_11

28.05.2019lumix.jpg_14

28.05.2019lumix.jpg_23

 

La suivante montre bien l’ambiance de la prise de vue… le couvercle de la boite à portée de main au cas où le bougre démarrerait… et je dois dire que j’ai poussé un ouf ! de soulagement car il était pile-poil dans le bon angle !!

 

28.05.2019lumix.jpg_25

 

A force de jouer avec lui, de le caresser à l’aide d’un petit pinceau pour ne pas le blesser, il s’est calmé et a compris, je crois, que je ne lui voulais pas de mal !

Toujours difficile de capter le regard d’un Philodromus !!

 

28.05.2019lumix.jpg_27

 

Bref, la séance photos terminée, je l’ai libéré sur une feuille de noisetier… habituellement, les araignées que je libère se précipitent à l’envers de la feuille pour se cacher… celui-ci, intrigué peut-être par l’intérêt que je lui portais, est resté statique, en effectuant quelques ronds en me regardant, me permettant encore de la flasher… Belle rencontre !!

 

28.05.2019lumix.jpg_30

28.05.2019lumix.jpg_35

28.05.2019lumix.jpg_42

28.05.2019lumix.jpg_43

 

Une heure plus tard, après une averse, j’ai vérifier les feuilles où je l’avais déposé… Toujours là, bien protégé de la pluie sous une feuille…

Sans flash !

 

28.05.2019lumix.jpg_22

 

Avec flash…

 

28.05.2019lumix.jpg_19

 

Alors, pour comparer, je viens de trouver, mort dans une toile, un petit mâle Philodromus dispar , déterminé au premier coup d’œil, brun sombre à noir et flancs pâles ou blancs… C’est le cas ici !

 

31.05.2019lumix.jpg_4

 

31.05.2019lumix.jpg_13

Voici par comparaison, le mâle Philodromus du groupe aureolus du début du post !

28.05.2019lumix.jpg_2b

Pa s évident hein !!

31.05.2019lumix.jpg_11

 

Mais je ne désespère pas vous en montrer un bien vivant… (il y en a dans « catégories »)

Encore un couple de la Hague… Anelosimus… (Selimus)

Voilà, mon séjour à la Hague est terminé, une splendide semaine !!

J’ai encore quelques photos d’araignées sous le coude dont des Tégénaires du tunnel de la Laye que j’ai difficile à déterminer sur photo… ça sera pour plus tard !

En attendant, voici un couple d’ Anelosimus sp. (devenu Selimus) que je crois être A. vittatus, les plus courantes… 3-4mm, large bande sombre sur le céphalothorax, abdomen à large folium, sombre, sinueux et crénelés…!

La femelle…

 

21.05.2019lumix.jpg_20

21.05.2019lumix.jpg_24

 

Pour le mâle, je l’ai trouvé collé à un lampadaire, dans le petit hameau de La Roche, à Auderville, près de la pointe de Goury !

Le biotope…

 

24.05.2019lumix.jpg_53

 

 

 

24.05.2019lumix.jpg_42

24.05.2019lumix.jpg_48

Pour les puristes, mais je n’étais pas équipé pour, le « Hubert » précise  » Mâle : Métatarse I armé, en-dessous, de 9 ou 10 courtes épines noires… »

Donc le genre Anelosimus est devenu Selimus (2008) pour revenir à Anelosimus (2011)… (Pfff ça change régulièrement !!)

Voir : https://wsc.nmbe.ch/species/38115

Le voici, après la séance photos redéposé sur le même lampadaire… J’y tiens !!

 

24.05.2019lumix.jpg_52

 

 

J’ai donc le couple alors ! Theridion sp. (cfr. melanurum)

J’avais trouvé hier un mâle Theridion sur le mur de la salle de bain, près de la fenêtre… Aujourd’hui, c’est dans la douche que j’ai trouvé sa (minuscule… 2mm) femelle ! Elle a eu de chance car si j’avais ouvert l’eau, elle serait partie à l’égout !

Je reste donc sur Theridion sp. pour la détermination ! J’ai contacté mon mentor Koen Van Keer (Arabel) qui confirme :  Theridion cfr. melanurum

 

21.05.2019lumix.jpg_7

21.05.2019lumix.jpg_10

 

21.05.2019lumix.jpg_13

21.05.2019lumix.jpg_8

21.05.2019lumix.jpg_5

 

21.05.2019lumix.jpg_18

Ma première de la Hague… Theridion

Une petite semaine de relaxation à la Hague… Ben oui, je suis à la retraite et faut bien souffler un peu !

La première araignée rencontrée à l’intérieur du gîte, dans la salle de bain, n’a pas fait dans la facilité… Pffff ! 2,5mm… mais superbes couleurs en macro pour ce mâle !

 

20.05.2019lumix.jpg_16

 

A mon avis, un mâle Theridion du groupe melanurum !

On a coutume de dire que T. melanurum se retrouve sur ou près des habitations (encadrements fenêtres, portes…) tandis que T. mystaceum loin des habitations…

(Le guide des araignées de France d’Europe – Michael J. Roberts – Delachaux)

 

20.05.2019lumix.jpg_5

20.05.2019lumix.jpg_8

Mes nocturnes… Clubiona & Amaurobius

Petit contrôle de mes façades avant d’aller dormir !

Sur ma façade arrière, côté jardin, j’ai toujours eu des Amaurobius similis… et ne m’en occupais plus trop ! Comme on m’a mis un peu le doute avec des fenestralis, je recommence à m’y intéresser et attend de trouver un mâle et visionner ses tibias de la patte- mâchoire pour confirmer tout cela !

N’empêche qu’hier, c’est une femelle, particulièrement pleine et de belle taille qui attiré mon attention !

Pour différencier les femelles, outre la taille, une vue du sternum peut aider… A. similis a le sternum non, ou à peine plus foncé que les hanches et les pattes unicolores ou légèrement annelées (dixit le Michel Hubert) tandis que fenestralis a le sternum beaucoup plus foncé que les hanches et les pattes nettement annelées ! Bon, ici, je ne l’ai pas prélevée pour voir cela mais sa taille imposante parle pour similis !

Voilà ma bestiole !

 

16.05.2019lumix.jpg

 

Un peu plus loin une autre femelle est de sortie, plus petite celle-là… On voit bien la toile « cardée » , blanche bleutée, à large pailles irrégulières !

 

16.05.2019lumix.jpg_15

Les suivantes, très présentes aussi dans mon jardin, son des Clubiona que je crois être terrestris avec un bloc oculaire caractéristique ! 

 

16.05.2019lumix.jpg_6

 

 

 

16.05.2019lumix.jpg_10

 

Une autre !

16.05.2019lumix.jpg_9

 

J’ai posté le même post dans un autre blog pour voir les clichés un peu plus grands

http://richardunord.over-blog.com/

 

« Clubiona a les filières inférieures coniques ou cylindriques, mais jamais écartées comme celles des Gnaphosidae ; elle a les yeux médians postérieurs ronds alors que chez les Gnaphosidae ils sont ovales, obliques ou triangulaires. »

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-paca.org/userfiles/Araignes/araignessanstoile-version19juillet2018.pdf

 

Mal barré !!

Une araignée qui reste prisonnière d’un évier… rien de plus banal ! J’ai donc adapté une sortie pour ces demoiselles !! Faut aussi mettre le bouchon car comme elles ne peuvent pas sortir, elles se réfugient parfois dans l’orifice… et quand vous faites couler de l’eau elles ressortent… c’est du vécu ça ! Elles ne viennent pas par les canalisation car il y a un syphon sous les évier… à moins qu’elles sachent nager !!!

Revenons à mon système… un simple bout de bois pour leur permettre de sortir…

Mais il y a des malines… Ce Pholque (Pholcus) a profité de mon bout de bois pour en faire un piège… Si une Tégénaire tombe dans l’évier et cherche une porte de sortie… ça sera mal barré pour elle !! A malin, malin et demi !!… Mais elle risque d’attendre longtemps !

05.05.2019lumix.jpg_7

 

05.05.2019lumix.jpg_10a

Araignées de mon jardin…

Je passe de temps à autre vérifier les hôtes de ces petits pots en terre cuite… Bon, c’est toujours un peu les mêmes locataires… Beaucoup d’araignées-sauteuses Marpissa muscosa qui font leur repaire en toile soit directement sur le pot…

 

03.05.2019lumix.jpg_2

Soit sur le bois de la ganivelle recouvert par le petit pot

 

03.05.2019lumix.jpg_12

Pour la photo suivante, c’est singulier… Une femelle Amaurobius sp. (c’est la première fois que j’en trouve une sous un petit pot)

03.05.2019lumix.jpg_3

et ce qui est singulier c’est qu’il y avait une autre araignée, beaucoup plus petite, une juvénile, mais pas de la même espèce ! Une jeune Marpissa muscosa qui semblait faire bon ménage avec la femelle Amaurobius… Etonnant !!

 

03.05.2019lumix.jpg_7

 

03.05.2019lumix.jpg_6

03.05.2019lumix.jpg_9

J’ai contrôlé quelques heures après… la femelle Amaurobius était seule dans le pot… donc pas de prédation !

 

03.05.2019lumix.jpg_13

et la juvénile Marpissa se baladait sur le bois de la ganivelle !

 

03.05.2019lumix.jpg_15

et puis d’autres…

 

 

02.01.2019Lumix300.jpg._18

 

Plus rares sous les pots, c’est la première fois, deux Gnaphosidae, peut-être des Drassodes !

 

30.04.2019lumix.jpg_10

 

30.04.2019lumix.jpg_16

 

La deuxième est plus claire mais pas plus identifiable !!

 

30.04.2019lumix.jpg_24

 

30.04.2019lumix.jpg_24a

 

J’ai déjà trouvé la suivante sous ces même pots… Une Nereine montana !

 

30.04.2019lumix.jpg_18

 

30.04.2019lumix.jpg_20