Sauvées d’une mort certaine !

Content de mon passage dans une jardinerie de ma région… Curieux, j’ai regardé dans des bacs à fleurs vides et y ai trouvé deux petites araignées, communes, de 4mm qui ne parvenaient pas à grimper sur les surfaces verticales lisses en plastic !

Prélevées, je les ai relâchées dans la nature !!

La première était une petite araignée-loup (Lycosidae), vraisemblablement une « vieille » femelle Pardosa amentata ! (Merci Koen !) – (cliquez pour agrandir)

La deuxième, sensiblement de même taille, une femelle Pachynatha clercki (Tetragnatidae) !

Une bonne journée quoi !!

Oiseaux printaniers…

Une grive musicienne est venu prendre son bain !! Je ne les vois pas souvent celles-là ! (cliquez pour agrandir !)

La mésange bleue a enfin choisi son gîte après avoir visité mes différents modèles !! Ce matin, c’était des grands « poc-poc » pour modifier l’entrée du nichoir…

Aurait elle marqué son territoire ? Le résultat du « toc-toc »

L’intelligence des corvidés

« Célèbres pour leur intelligence, les corvidés manipulent des objets de façon bluffante et résolvent des problèmes astucieusement pour trouver leur nourriture. C’est dû à leur cerveau relativement gros, mais aussi à la longue période qu’ils passent auprès de leurs parents, pour se consacrer à l’apprentissage. »

Jolie Corneille noire… Elle a trouvé un bout de pain rassis qu’elle vient tremper pour le rendre plus tendre ! (cliquez…)

Maline, elle trouve du pain rassis, le dépose dans l’eau puis revient plus tard pour le déguster !!

Les petites de mon jardin…

Nettoyage de printemps oblige… On a coupé le lierre et ramassé les feuilles devant un muret de ma maison… A la sortie du sac de déchets, un peu de tout !!

Beaucoup de rikikis… quelques mm qui demandent de la patience pour les flasher !

J’en ai déjà plein mon jardin arrière, voici une jeune Marpissa muscosa !

Cliquez dessus pour agrandir… un peu !

Ensuite, quelques Linyphiidae que j’aime appeler Xphantes car trop difficiles à déterminer…

Une autre…

Ensuite, pas mal d’araignées dite « pirates »… aussi quelques mm ! Des Ero, vraisemblablement aphana… Faut penser, ce que n’ai pas fait, à photographier le verso, le sternum, qui permet de les différencier !

« Araignée pirate » car elles sont prédatrices des autres Araignées…On les retrouve donc souvent sur les toiles de ces dernières ! 

Image

Elle a de la gueule !!

Voir aussi https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2016/10/27/laraignee-pirate-ero-aphana/

Famille Mimetidae…

« Le tibia et le métatarse de leur pattes antérieures portent une série de longues épines recourbées, entre lesquelles s’intercalent des épines plus courtes de même forme. Ils se nourrissent uniquement d’autres araignées… (Guide Photo des araignées – Heiko Bellmann)

La suivante est une Gnaphosidae… Une Drassodes sp.

Jolie avec ses yeux bleus qui louchent !!

Pour la suivante, j’ai dû faire intervenir mon mentor, Koen Van Keer… Un Theridion sp. , cfr mystaceum !!

Vraiment rikiki celle là !

Mon « garage » à « Citroën » – Anyphena accentuata

Si vous êtes des lecteurs(trices) assidus(ues), vous connaissez ma façon d’offrir un gîte aux arachnides de mon jardin… Des petits pots en terre cuite déposés sur des ganivelles… petits pots que je retourne délicatement pour y repérer les habitants. J’ai essayé avec des petits pots en verre et ça fonctionne aussi… Beaucoup d’Anyphaena accentuata dite « araignée citroën » à cause du double chevrons qu’elles arbore sur leur abdomen !!

Je les repère plus facilement…

Pas vraiment satisfait de la netteté des photos mais bon…

Sur un autre piquet…

Joli groupement… Les places sont chères !! Restons groupire !!

Et un vénérable de moins… Châtaigner d’Hougoumont

Je les connaissais bien ces trois vénérables châtaigniers de la ferme d’Hougoumont sur le champs de bataille de Waterloo… J’en avais déterminé les arachnides qui le squattaient !! Essentiellement des Textris vraisemblablement denticulata ! (cliquez pour agrandir)

28.08.2012Canon 006a.jpg

Pour en savoir plus : https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2012/08/27/sur-le-champs-de-bataille-waterloo-araignees/

Cet hiver, le 9 février, nous nous y sommes baladés… ce vénérable était déjà bien « penché » ! Voir https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2021/02/10/bi-centenaire-oblige-napoleon/

Voici donc les dernières vue de ce châtaignier « debout » !

Les Amaurobius de ma terrasse !

Nettoyage de printemps… à grande eau ! Voici quelques Amaurobius qui fuyaient !

Commençons par les plus courantes… Amaurobius similis… Pour repérer les Amaurobius, comme elles sont nocturnes, faut s’équiper d’une lampe et sortir la nuit tombée… chez moi, elles se baladent sur les murs, côté jardin… très repérables à leur toile, bleutée et cribellée, qui réagisse comme du velcro !!

cliquez pour agrandir !

La suivante m’a intrigué… Remarquez la grosseur de ses chélicères par rapport aux autres Amaurobius similis… étonnant… Habituellement, mais ce n’est pas le cas ici, ce sont les Coelotes (Agelenidae) que je repère avec de telles chélicères, vue du dessus !

Beaucoup moins proéminentes ci-dessous !!

7

Une plus petite…

Pour suivre, une autre espèce, des Amaurobius ferox… de belles mémères, plus foncées et plus grosses !!

Remarquez que, vu du dessus, les chélicères ne sont pas proéminentes !

Voici un mâle, handicapé, il a perdu une patte et un pédipalpe…

Pour terminer, une petite Tégénaire, une Eratigena du groupe atrica