Les autres araignées des bûches…

Les autres araignées des bûches… (cliquez pour agrandir !)

Singulières ces deux Scotophaeus… Je les ai trouvées telles quelles… comme si elles étaient des cerbères sur une bûche… desséchées mais pas abîmées ? Etonnant !

Celle-ci était plus vivante…

Plus classiques, quelques grain de café huileux… Steatoda bipunctata !

Quelques Amaurobius sp. dont celui-ci !

Quelques Tégénaires (pattes annelées) aussi, ici Tegenaria parietina !

Ensuite une petite Linyphiidae, une Xphantes sp. !

Enfin, pour terminer, un joli mâle Philodromus dispar juvénile…

Scotophaeus scutulatus (Gnaphosidae)

Comme chaque année, j’ai rentré quelques bûches pour mon feu ouvert. Cette opération demande un nettoyage minutieux de chaque bûche pour en déloger les araignées qui seront, bien entendu, remise vivantes dans le tas de bûches restant !

Pas vraiment de surprise cette année, c’est la copie conforme de 2020, les mêmes araignées ! https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2020/11/27/buches-araignees/

Qu’à cela ne tienne, le prélèvement de cette année a fait l’objet de clichés ! Celle-ci m’a fait chercher et pourtant je la connais bien mais sa taille, plus de 15mm de corps, m’a fait douter !

La fameuse Mouse spider des anglais, l’araignée-souris… Ici une belle femelle Scotophaeus sp. Jugez plutôt… Un abdomen poilu gris-souris (cliquez pour agrandir)

Un céphalothorax qui se termine en pointe, comme le museau d’une souris…

Autre caractéristique de cette Gnaphosidae, ce sont les yeux…  les yeux médians antérieurs sont plus gros que les autres et les médians postérieurs ronds (contrairement aux Drassodes à qui elles ressemblent) !

En voici une deuxième trouvée sous une autre bûche !

L’épigyne de la première mais qui n’apporte pas grand chose pour essayer de déterminer s’il s’agit de Scotophaeus blackwalli ou scutulatus. J’en resterai donc à Scotophaeus sp. Quoique (voir plus bas !!)

Merci à Koen Van Keer (ARABEL) pour la confirmation…

Une discussion sur facebook m’a conseillé de m’intéresser aux fémurs des pattes III et IV pour différencier S. blackwalli de S. scutulatus.

blackwalli aurait « 3 épines dorsales sur fémur III & IV.  » scutulatus :  » 2 épines dorsales (proximale et médiane, pas d’épine distale – (la plus éloignée du point attache) sur fémur III & IV. »

Voici quelques clichés de ces pattes : Pfff pas évident !! mais bien expliqué ici : https://www.naturespot.org.uk/species/mouse-spider

Ici le fémur III… 2 épines dorsales ? donc scutulatus !! « la plus grande de nos espèces de ce genre (jusqu’à 16 mm pour la femelle) » https://www.unilim.fr/asl/880

Encore plus flagrant sur celle-ci… scutulatus !!

Robes de Steatoda nobilis

Comme d’autres araignées, les « robes » de Steatoda nobilis peuvent être variables…

Les « classiques »… Une femelle (cliquez pour agrandir )

Le mâle

Plus brune… avec un folium presqu’effacé !

Orangé…

17.10.2017Lumix.jpg._30.jpg

11.06.2016LumixRé.jpg_81.jpg

Un juvénile…

11.06.2016LumixRé.jpg_22.jpg

Classiques…

19.09.2018Lumix300.jpg._15
19.09.2018Lumix300.jpg._33

Dessin plus effacé !

18.04.2018Lumix.jpg._49
17.10.2017Lumix.jpg._41.jpg
29.07.2017Lumix.jpg_19.jpg

Le céphalo foncé du mâle…

16.06.2016LumixRé.jpg_63.jpg

Femelle bien foncée…

15.06.2016LumixRé.jpg_93.jpg
15.06.2016LumixRé.jpg_80.jpg
16.08.2015OhGreen 011.JPG
16.08.2015OhGreen 012.JPG

Certaines femelles ont aussi un céphalo foncé !!

19.06.2014Lumix 012.JPG

Dessin presqu’effacé !

03.06.2014LumixRé 005.JPG

Mâle classique !

30.08.2013Canon 148.JPG
30.08.2013Canon 146.JPG

Un comble…

Moi qui suis contre l’enfermement, contre les terrariums, pour la liberté de mouvement des araignées, cette Tégénaire me fait un beau pied de nez…
Pour éviter, dans ma cave, qu’une araignée ne reste prisonnière d’un récipient, je retourne tout, les seaux, verres etc…
Celle-ci est parvenue, grâce à une sacrée gymnastique, à rentrer dans cet aquarium retourné où une petite ouverture subsistait… Comique !!

Steatoda bipunctata…

Déjà présentée dans ce blog, je reviens sur cette sympathique petite araignée, une femelle Steatoda bipunctata, que je viens de rencontrer hier, sur la porte métallique de ma cave, qui donne sur le jardin ! Elle était presque à cheval sur un énorme cloporte et essayait de le mordre… mais il a passé son chemin sans férir !! (Clichés manquant un peu de netteté mais à main levée avec la Raynox 250, c’est rock & roll !!)

Grain de café typique avec son trait blanc au milieu de l’abdomen…

Le « char d’assaut » qu’elle essayait d’arrêter… en vain… il fait bien 10x sa taille… il a dû passer dans sa toile !!

Elle a ensuite rejoint sa toile sur la porte métallique !!

https://www.rtbf.be/info/societe/detail_la-steatoda-bipunctata-elue-araignee-de-l-annee-2018?id=9802258

« La Steatoda bipunctata a été désignée araignée de l’année 2018 par 83 scientifiques de 26 pays européens, rapporte mercredi Natuurpunt, association flamande de protection de l’environnement.

Cette petite bête de 4 à 7 millimètres est reconnaissable à la forme de son abdomen, semblable à un grain de café. Comme les veuves noires, elle appartient à la famille des Theridiidae mais, contrairement à celles-ci, elle ne représente aucun danger pour l’homme. Le son émis par les mâles est aussi une chouette caractéristique de l’espèce, ajoute Natuurpunt.

Les arachnologues ont choisi la Steatoda bipunctata car elle se promène souvent à proximité des habitations. Dans les maisons, cette araignée que l’on peut voir assez facilement en Belgique est une bonne « nettoyeuse » qui avale toutes sortes d’invertébrés. Sa toile très efficace et son poison lui permettent de s’en prendre à des proies assez grandes, comme d’autres araignées.

En mettant chaque année une araignée à l’honneur, les chercheurs veulent informer et intéresser le grand public au sujet de ces animaux, mais également l’encourager à signaler les spécimens observés. »

Les petites Xphantes (Leptyphantes…)

J’aime appeler ces petites Linyphiidae… Xphantes !

Toujours difficilement identifiables, on les regroupe parfois via le nombre d’épines de leur métatarses ou de leurs pattes annelées ou pas !

J’ai toujours eu beaucoup de petites Lepthyphantes chez moi, dans la cave et dans le jardin, vraisemblablement des L. leprosus (entre 2,5 et 4mm… des rikikis !)

Elles ont adopté une porte-fenêtre métallique et créé un réseau de fils très dense où, attirés par la lumières, moustiques et autres petites mouches viennent s’empêtrer !

Jugez plutôt… (cliquez pour agrandir)

Pour l’identification, une bonne vue du « ventre », de l’épigyne (caractéristique) est nécessaire !

(« Facile » car elle sont toujours à l’envers sous leur toile, un réseau irrégulier de fils enchevêtrés !)

Celle ci-dessus se trouvait de l’autre côté de la porte, à l’extérieur !

Mais… une autre araignée fait son approche… Une femelle Marpissa muscosa (j’en ai plein mon jardin…) !

Elle semblait « patrouiller » autour des toiles des Lepthyphantes

A peine cette photo prise, elle s’est retournée et m’a regardé fixement… clic ! clac !

Je l’ai suivi quelques temps mais ne l’ai pas vu s’approcher des Lepthyphantes… faut dire que le filet de toile est particulièrement dense.

Je continuerai plus tard pour vous parler des différentes espèces de Xphantes !

Visite d’un écureuil roux…

Ce n’est pas la première fois qu’un écureuil nous rend visite ! Voir « Catégories » ou https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/category/ecureuil/

Les derniers coups de vent ayant fait tomber un énorme noyer dans le voisinage, ils risquent de venir plus souvent pour se nourrir des graines d’oiseaux et des noix que je leur déposerai chez moi. J’ai une petite « cage » avec clapet prévue à cet effet pour les écureuils… en effet, si je dépose les noix ici et là, ce sont les corneilles et le pies qui se régalent !!

Bref, coup de bol, en regardant discrètement dans mon jardin, j’en ai vu un courir et se rapprocher des mangeoires à mésanges ! Le voici, il arrive… !

« Flûte alors » a-t-il l’air de dire « mes ongles n’accrochent pas ce tube métallique !! » (cliquez pour agrandir !)

J’adore…

Mais qu’à cela ne tienne, il reviendra plus tard car mes abris à mésanges sont souvent « dévalisés »… j’ai dû en grillager certains (mais pas tous) pour empêcher les gros oiseaux de les vider (Pigeons, Tourterelles…) !!

Voici ce que je lui ai préparé mais j’envisage de le mettre plus haut à cause des chats, avec un manche en bois !!

Voilà… ça devrait l’aider à grimper !!