Araignées forestières…

Outre la Labulla thoracica qui suit dans l’article suivant, j’ai croisé, sur les poteaux indicatifs au carrefours de sentiers, les sempiternelles Drapestisca socialis, habituellement inféodées aux hêtraies… Le forêt de Soignes étant une Hêtraie cathédrale !

Voici un couple (cliquez)

Le mâle au-dessus…

Et la femelle… (sans gants de boxe)

Une autre… malines, elle se cachent souvent dans les rainures des piquets… faut avoir l’oeil !!

Je rencontre assez souvent la suivante… Une Thomisidae, une araignée-crabe, ici un juvénile, minuscule… Je l’avais prise au départ pour un Ozyptila mais après vérification, ce serait un Xysticus sp. en pleine prédation !! (cliquez)

Outre les dessins de l’abdomen, que l’on ne voit pas bien ici, il y a aussi, pour différencier Ozyptila de Xysticus, le nombre d’épines aux métatarses et tarse 1… ça m’a fait douter !!

Ce que j’utilise aussi pour les différencier, c’est l’écartement des yeux arrières, comme ici

Mais je n’ai pas pensé me focaliser dessus !! Ce mauvais cliché me parle quand même… Xysticus (et merci à Pierre, dans le forum D’arachnophobe à arachnophile sur Facebook qui m’a remis dans le droit chemin !!)

Voilà… C’est tout pour ce 25 septembre… Jusqu’aux prochains !!

Labulla thoracica

Je me suis à nouveau fais avoir !! A chaque fois que je rencontre cette araignée… bon, il y a quand même un dizaine d’années de ça !! https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2012/08/12/labulla-thoracica-linyphiidae/ Je confonds toujours avec les Lepthyphantes

Sur un piquet d’indication en forêt (de Soignes)

Donc Labulla Thoracica (Linyphiidae) ((cliquez pour agrandir)

Tégénaires de saison…

Ben oui… elles (ou plutôt « ils ») se baladent en automne à la recherche de partenaires… C’est aujourd’hui un mâle adulte Eratigena du groupe atrica ! (cliquez pour agrandir) Handicapé, il a déjà perdu (par autotomie) deux pattes dans des combats !!

12mm de corps… Voici les structures de ses pédipalpes qui permettent de le différencier des autres tégénaires… J’avais douté un instant avec T. agrestis !

La théorie… (Guide des araignées de France et d’Europe de Michael J. Roberts – Delachaux

Eratigena du groupe atrica

Tegenaria agrestis (pour info)

L’hêtre nous regarde !

Ma forêt préférée… (cliquez…)

Et pendant ce temps là… je surveille les araignées et prend leur portrait !!

A chaque « carrefour », je scrute les piquets d’indications… et faut avoir l’oeil car le mimétisme est souvent présent… Beaucoup de Drapestisca socialis… souvent inféodées aux hêtraies… la forêt de Soignes est une « hêtraie cathédrale » (cliquez pour agrandir mais ça manque un peu de netteté)

Les rencontres continuent… Un Opilion (sans venin) Dicranopalpus ramosus

Une Metelina sp.

Et de la nourriture pour tout le monde… Psoques ?

« L’araignée cracheuse » – Scytodes thoracica

Ca faisait longtemps que je ne l’avais plus vue… Voici un mâle Scytodes thoracica… Pas un foudre de guerre, royalement 4mm mais des pattes avant super longues qui lui donne une envergure de 14 mm ! Sa botte secrète, il crache sur ses victimes un mélange de soie-colle & poison… très efficace ! Une robe superbe qui le rend reconnaissable au premier coup d’oeil… agrandi bien sûr ! (Cliquez pour agrandir)