Archives de Catégorie: Agelena labyrinthica

Gendarmes & Pardosa…

Dans un petit massif de fougères, Gendarmes (Pyrrhocoris apterus), araignées (Pardosa amentata) & fourmis cohabitent !! (cliquez pour agrandir)

Quelques gendarmes… (Pyrrhocoris apterus)

Quelques araignées-loup… Lycosidae… Pardosa amentata et des gendarmes pas loin…

J’aime bien cette appellation « Pardosa avec col » pour décrire Pardosa amentata (mais qui comprend aussi d’autres Pardosa !) : http://www.dipode-vie.net/arachnides/Lycosidae/Pardosa/(avec%20col).html

Dans le même massif, j’avais repéré une petite toile avec une retraite… Ce n’est qu’aujourd’hui que l’araignée a bien voulu montrer le bout de ses chélicères… Une Agelena juvénile, vraisemblablement labyrinthica, dans mon jardin !

Toujours délicat d’approcher son appareil des Agelena, elle vous repère facilement et rentre immédiatement dans leur retraite !! (cliquez pour agrandir)

Au début elle sort prudemment, puis, peut-être attirée par le flash, elle continue un peu… mais elle est toute petite !!

Bois des Bruyères suite… Neottiura etc…

Comme ce bois n’est pas loin de chez moi, j’y passe de temps à autre en fin de journée !

Alors, 01h30 de balade, 129 photos… Après un premier tri il en reste 72 (dont plusieurs d’un même sujet) et au final, j’en ai sectionné 32 dont je vous poste les moins mauvaises !

Commençons par ce mâle Neottiura bimaculata (famille Theridiidae) que l’on ne voit pas souvent et aux pédipalpes imposants et caractéristiques…

D’excellents clichés ici en 2018 : https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2018/05/23/les-araignees-de-ma-voiture/

Voici ceux du jour…

 

22.06.2019Lumix.jpg_75

Outre les pédipalpes, on remarque aussi bien l’espace oculaire surélevé en cône !

 

22.06.2019Lumix.jpg_77

22.06.2019Lumix.jpg_79

 

22.06.2019Lumix.jpg_8322.06.2019Lumix.jpg_89

 

Et acrobate aussi, bien sûr !!

 

22.06.2019Lumix.jpg_73

 

Une petite araignée (3mm) et déjà bien présente dans ce blog est une Dictynidae, une Dictyna arundinacea ou uncinata, les plus communes mais je mise ici pour uncinata !

Dictynidae donc araignées cribellates… Elles ont donc la possibilité, grâce aux calamistrum (sorte de peigne) aux pattes IV de confectionner une toile cribellée, une toile bleutée qui réagit comme du velcro !

J’en trouve un peu partout autour de ce bassin, et plus particulièrement sur les sommité des orties !

 

22.06.2019Lumix.jpg_6

22.06.2019Lumix.jpg_11

22.06.2019Lumix.jpg_15

22.06.2019Lumix.jpg_16

 

Celles-ci, plus cachées, sont sorties voir qui l’importunait !!

 

22.06.2019Lumix.jpg_18

 

22.06.2019Lumix.jpg_23

 

Et à un autre endroit…

 

22.06.2019Lumix.jpg_35

 

22.06.2019Lumix.jpg_36

 

22.06.2019Lumix.jpg_41

Voici un peu de théorie pour essayer de les départager…

Dictyna uncinata

Tache antérieure médiane brune foncée sur l’abdomen, élargie à l’arrière, se terminant en chevrons épais…

Pattes brun clair à anneaux clairs indistincts (faut bien regarder !) et surtout trois stries, lignes de poils blancs sur le céphalothorax pour uncinata (pour cinq à D. arundinacea) !

Très présentes aussi (comme partout), les Agelena et/ou Allagelena et leurs toiles en nappe avec une « chaussette » refuge !!

Très communes, j’ai pas voulu trop les déranger… mais elles sont reconnaissables !

Folium en arrêtes de poisson !

 

22.06.2019Lumix.jpg_25

22.06.2019Lumix.jpg_31

22.06.2019Lumix.jpg_34

 

Alors, bien sûr, près de l’eau, une Tetragnatha sp. dans toute sa majesté, aussi sur une ortie !!

 

22.06.2019Lumix.jpg_47

 

22.06.2019Lumix.jpg_48

 

J’hésite pour la suivante, mais cette large bande sombre sur son céphalo m’oriente vers une Anelosimus sp. mais rien de sûr, peut-être aussi une Platnickina ? !

 

22.06.2019Lumix.jpg_52

 

Bref, on est chez Theridiidae là… Comme la suivante, une femelle Theridion sp. qui protège son cocon, caché sous une barrière nadar !!

 

22.06.2019Lumix.jpg_60

 

Remarquez le véritable filet de protection…

 

22.06.2019Lumix.jpg_68

 

22.06.2019Lumix.jpg_70

 

Vient ensuite un beau Philodromus, groupe aureolus !

 

22.06.2019Lumix.jpg_95

 

Et une kyrielle de « money spider » et/ou Xphantes… De petites araignées noires sans motif bien distinct !

 

22.06.2019Lumix.jpg_96

 

22.06.2019Lumix.jpg_100

 

22.06.2019Lumix.jpg_110

 

Des positions étonnantes !! (Xphantes)

 

22.06.2019Lumix.jpg_118

 

22.06.2019Lumix.jpg_124

 

22.06.2019Lumix.jpg_129

22.06.2019Lumix.jpg_128

 

Voilà, une partie de mes 129 photos !!

Bois des bruyères – Waterloo – Biodiversité – Araignées

 

Pour commencer, un coup de gueule… Propriétaires de chien, si vous voulez continuer d’admirer le vol majestueux et hiératique des hérons cendrés… Tenez vos chiens en laisse !! Je viens de trouver deux jeunes hérons, juste plumés, morts au bord du bassin d’orage et ce n’est pas le forfait d’un renard car il les aurait emporté pour les manger ! (J’adore aussi les chiens mais… !!)

La majorité des personnes croisées avec un chien les laissaient courir à gauche et à droite !

C’est pourtant clair…

 

07.06.2019lumix.jpg_6

Mais on en a cure…

 

09.06.2019Lumix.jpg_29

 

 

 

Entre deux orages, ceci explique peut-être cela, j’ai fait le tour du bassin d’orage du bois des bruyères à Waterloo (Chenois) et ai été impressionné par la biodiversité des insectes et autres arachnides présents tout autour, et sur les agrès de sport de la piste de santé !

Mais commençons par les couvées des Foulques macroules, très présents sur le plan d’eau !

(photos un peu plus grandes ici http://richardunord.over-blog.com/

La couvée suivante…

L’émancipé du groupe…

Voici quelques exemples d’araignées rencontrées sur un simple plan d’orties !

Un mâle Clubiona sp. remarquez le fil de sécurité qu’il traîne derrière lui !!

Un superbe mâle Xysticus sp. vraisemblablement Xysticus cf ulmi d’après mon mentor !

Ils sont tellement difficile à déterminer que je suis content de pouvoir mettre un nom d’espèce sur ce mâle même si le « cf » tempère un peu mon enthousiasme !

Doté d’une bonne vue, il joue souvent à cache-cache avec le photographe… et dans les orties…

Pour suivre, toujours sur le même plant, et il fallait le voir, une non moins belle Tetragnatha sp. qui camoufle ses longues pattes le long de la tige d’ortie !

Une fois n’est pas coutume, je ne reconnais pas la suivante que je vais faire identifier par mon mentor, Koen Van Keer (ARABEL)

Lepthyphantes s.l., cf. Tenuiphantes tenuis me souffle Koen !

Je devais aussi faire attention où je mettais les pieds car une multitude de jeunes crapauds couraient sur le piétonnier, le long de l’eau !

Beaucoup de toiles aussi, dans cette végétation basse, d’Agelena ou Allagelena… toujours très efficaces !

Dans le creux de certaines feuilles, ce sont des Dictyna du groupe  arundinacea qui comprend donc arundinacea et uncinata difficilement discernables sur photos !

Moins de 3mm !!

Quelques problèmes avec ma profondeur de champ pour cet impressionnant Philodromus sp. en pleine prédation !!

Vraisemblablement un Philodromus buxi me dit Koen Van Keer !! Merciiii !!

Une autre espèce de Philodromus sp. plus coloré… peut-être du groupe albidus/rufus ?

L’insecte a eu de la chance, il n’a pas daigné s’y intéresser !!

Un autre…

Encore une prédation !!… Je ne savais plus où donner de la tête !!… plus de 200 photos

Toujours Philodromus buxi  !!

Encore un autre…

Un superbe mâle araignée-courge ou concombre, c’est selon… Araniella sp. toujours très coloré aussi !

Viennent ensuite les minuscules araignées-sauteuses, 3mm… Ballus challybeius !

Le mâle…

Les femelles…

Comique ces pédipalpes, on pourrait confondre avec celles d’un mâle !

Pas oublier qu’on est sur du 3 ou 4mm là !!

Magnifique femelle, non ?

Difficile à flasher celle-ci, en pleine gymnastique !! Peut-être un mâle Nigma flavescens !

 

 

 

Un autre mâle…

 

 

09.06.2019Lumix.jpg_23

09.06.2019Lumix.jpg_26
et une jolie femelle pleine… c’est l’époque… Nigma flavescens !
09.06.2019Lumix.jpg_44

Pour finir, encore une belle Clubiona sp.

Un autre…

J’y retournerai !!

Macaroeris nidicolens bruxellois !

Les trouvailles de Macaroeris nidicolens en Belgique ne sont pas si fréquentes… Il y a une dizaine d’années, j’en avais trouvé quelques-unes dans un petit parc d’une banque, à Etterbeek (Bruxelles) près du 50naire (pour celles et ceux qui connaissent !). A l’époque, mes trouvailles avaient intéressés les arachnologues d’ARABEL !

Bref, ça fait quelques temps déjà que je repasse par là dans l’espoir d’en retrouver mais l’aménagement de ce petit parc les avait sans doute perturbés car à part d’autres Saltiques plus communes, Salticus scenicus et Marpissa muscosa, je n’ai plus trouvé « mes » Macaroeris !!

Ce début juin 2018 est à marquer d’un pierre blanche car – euréka – J’ai retrouvé un beau mâle que je m’empresse de vous présenter !!

Un mâle Macaroeris nidicolens

 

31.05.2018Lumix.jpg._37

La suivante, un peu moins nette montre bien l’abdomen…

 

31.05.2018Lumix.jpg._33

31.05.2018Lumix.jpg._26

 

J’ai aussi trouvé quelques autres araignées dont cette Salticus scenicus en pleine prédation…

 

31.05.2018Lumix.jpg._42

 

31.05.2018Lumix.jpg._52

 

Egalement en pleine prédation, un mâle Agelena sp., araignée très commune, mais j’avoue avoir surtout focalisé sur la proie dont j’aimerai connaître l’identité… si ça vous dis !

31.05.2018Lumix.jpg._13

On voit bien le « gant de boxe » du mâle !!

31.05.2018Lumix.jpg._19

31.05.2018Lumix.jpg._14

31.05.2018Lumix.jpg._23

Couleurs du jardin – Araignées – Diptère

Jolie petite araignée crabe, une femelle Misumena vatia… sur une fleur d’hortensia !

Mais faut être rapide car elle vous voit arriver !!

 

12.07.2017Lumix.jpg.jpg

 

Le temps de la flasher et elle se fait la malle !!

 

12.07.2017Lumix.jpg_3.jpg

 

12.07.2017Lumix.jpg_2.jpg

 

La suivante est une Epeire diadème… il y en a plein le jardin… Quand je dégage un passage et que je coupe une toile, l’araignée la rebobine et la mange pour y récupérer les protéines végétales…

On voit la toile en boule près de ses chélicères !!

 

12.07.2017Lumix.jpg_11.jpg

 

Ah ! J’ai retrouvé mon araignée crabe sur la fleur bleue d’hortensia…

 

 

16.07.2017Lumix.jpg_7a.jpg

 

En voici une autre sur une variante rose d’hortensia…

 

 

16.07.2017Lumix.jpg_3.jpg

 

La couleur de cette mouche m’a intrigué… superbe !

 

 

16.07.2017Lumix.jpg_13.jpg

 

Pour la suivante, faut avoir l’œil… non pas pour repérer son immense toile en nappe mais pour la repérer dans la végétation… Agelena labyrinthica !

 

 

16.07.2017Lumix.jpg_11.jpg

 

 

16.07.2017Lumix.jpg_11a.jpg

 

La voici en fonction « chasse » !!

 

 

15.07.2017Lumix.jpg_33.jpg

 

09.07.2017Lumix.jpg_6.jpg

Araignées de mon jardin…

Alors… Honneur aux plus nombreuses… L’épeire porte-croix, l’épeire diadème… L’Araneus diadematus… celle dont on se prend les toiles en pleine figure… toujours désagréable ça… il y en a partout !

Elle arbore bien son nom vernaculaire d’ Epeire porte-croix !

 

06.07.2017Lumix.jpg_78.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_70.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_81.jpg

 Une autre, un mâle, se repose dans une fleur d’hortensia…

06.07.2017Lumix.jpg_39.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_40.jpg

Ensuite celle qui m’a bien fait rire… Habituellement, dès le premier mouvement vers elle, elle se réfugie dans sa chaussette !

Celle-ci, Une Agelena de mon jardin donc, au contraire, en me voyant approcher s’est précipitée vers moi, et a fait le tour de sa toile immense, l’air de dire : » Ceci est mon domaine… »

Ce n’était pas facile de la flasher à main levée et de suivre ses mouvements !

Elles ont (car il y en a plusieurs) un repaire de choix, les petits pots en terre cuite retournés sur les ganivelles…

Une toile enchevêtrée, non collante, où elle courre après les insectes qui s’y posent.. elle est très rapide mais parfois l’insecte gagne !!

06.07.2017Lumix.jpg_64.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_67.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_64.jpg

La voici, une femelle…

06.07.2017Lumix.jpg_61.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_43.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_44.jpg

 Juste à côté de cette grande toile, il y en a une autre… et j’ai assisté à une prédation en direct…

06.07.2017Lumix.jpg_49.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_50.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_57.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_60.jpg

 J’ai dû me dépêcher car elle emportait sa proie dans son repaire !

La suivante est une araignée-crabe (Thomisidae), une Misumena vatia

Tu parles d’un camouflage !??

06.07.2017Lumix.jpg_31.jpg

Sur la photo de l’Epeire ci-dessous, on l’aperçoit… le petit point blanc en haut à gauche !

06.07.2017Lumix.jpg_39.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_35.jpg

Et pour terminer ma visite du matin, un Opilion (une arachnide sans venin donc) qui arpentait le mur de ma maison…

Des pattes qui n’en finissent pas… un mâle Leibunum rotundum !!

06.07.2017Lumix.jpg_14.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_15.jpg

06.07.2017Lumix.jpg_23.jpg

 

Dictyna vs Enoplognatha…

Toujours au même endroit que les Opilions du post ci-dessous, autour du bassin d’orage du Chenois, dans le bois des bruyères (Chenois – Waterloo).

 

06.07.2017Lumix.jpg_53.jpg

 

J’ai relevé d’autres arachnides que je posterai au fur et à mesure !

J’ai trouvé un mâle Enoplognatha mort, sur une feuille…

 

 

 

04.07.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

En y regardant de plus près, on voit qu’il est prisonnier d’une soie cardée, une toile confectionnée par une araignée cribellate !

Effectivement, une Dictynidae se trouve dans les environs immédiats !

Une Dictyna uncinata ou arundinacea… mais d’une taille beaucoup plus petite !

C’est un peu David contre Goliath !!

 

04.07.2017Lumix.jpg_42.jpg

 

Les pattes claires, le folium et le biotope me dirigent vers D. uncinata mais comme dirait mon mentor, « c’est une caractéristique relative et seule la détermination génitale est vraiment fiable« … dont acte !

 

04.07.2017Lumix.jpg_38.jpg

04.07.2017Lumix.jpg_41.jpg

 

Si elle est toujours là à mon prochain passage, j’essayerai de prendre d’autres clichés…

Ben non, la pluie aidant, j’ai quand même retrouvé la feuille, non sans mal, mais seuls un peu de toile et une patte subsistaient !

J’ai, par contre, trouvé d’autres Dictyna du groupe  arundinacea qui comprend donc arundinacea et uncinata difficilement discernables sur photos !

Pas toujours évident de savoir si ce sont des mâles ou femelles car, comme on le dit en boxe, elles ont une garde rapprochée…

 

06.07.2017Lumix.jpg_45.jpg

 

Elles font toujours leur toile cardée (calamistrée) sur les parties terminales de la végétation…

 

06.07.2017Lumix.jpg_6.jpg

 

Efficaces ces toiles calamistrées, sans colle mais que l’on compare à du velcro !

 

06.07.2017Lumix.jpg_5.jpg

En voici d’autres…

 

06.07.2017Lumix.jpg_13.jpg

 

06.07.2017Lumix.jpg_16.jpg

 

06.07.2017Lumix.jpg_21.jpg

 

06.07.2017Lumix.jpg_29.jpg

 

06.07.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

06.07.2017Lumix.jpg_52.jpg

 

09.07.2017Lumix.jpg_15.jpg

 

09.07.2017Lumix.jpg_24.jpg

 

09.07.2017Lumix.jpg_31.jpg

 

09.07.2017Lumix.jpg_35.jpg

 

 

 

Beaucoup d’araignées autour de ce bassin… des Tetragnatha bien sûr, dont on peut, d’après le sternum, éliminer T. extensa et pinicola

Une femelle…

04.07.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

Beaucoup aussi de Linyphia triangularis, typique sous leur toile en nappe…

Un mâle…

 

04.07.2017Lumix.jpg_44.jpg

Quelques Tégénaires aux pattes annelées autour d’un local matériel…

 

04.07.2017Lumix.jpg_12.jpg

Vraisemblablement une Tegenaria ferruginea dont la bande rouge centrale est atténuée… déjà longuement traitée ici :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2016/09/28/tegenaria-ferruginea-bois-des-bruyeres-chenois-waterloo-8653624.html

 

 

Et aussi une floppée d’Agelena labyrinthica, toujours impressionnantes…

 

 

04.07.2017Lumix.jpg_46.jpg

 

Mais je compte m’y rendre à nouveau prochainement pour affiner mes clichés !

 

Mes Agelena labyrinthica à 2m de haut !!

Les guides et autres spécialistes ont coutume de dire que les toiles d’Agelena labyrinthica sont rarement à plus d’un mètre de haut contrairement aux Allagelena gracilens !

Pour différencier ces deux espèces, outre la hauteur de toile (hum, hum), la taille et la saison ont leur importance…

La taille de A. labyrinthica : 8 à 12mm de corps pour les femelles (Roberts) – 8 à 14

                                         8 à 9 pour les mâles (Roberts) – 8 à12 (Bellmann)

La taille de A. gracilens : 7 à 10,5mm femelle (Roberts) – 5 à 10mm (Bellmann)

La saison : Fin printemps/début d’été pour labyrinthica, fin d’été pour gracilens

 

Mon mentor, Koen Van Keer, m’avisait que chez nous, en Belgique, habituellement ce sont des labyrinthica dans les jardins…

C’est toujours la mort dans l’âme quand je dois tailler ma haie, qui culmine à plus de 2m de haut… toujours beaucoup d’araignées que je m’efforce de déplacer !!

 

25.07.2012Canon 013.JPG

 

C’est le cas ici, j’ai dû stopper la taille car un beau mâle, tel un cerbère, gardait l’entrée d’un refuge…

 

24.06.2017Lumix.jpg_9.jpg

 

Un bien beau spécimen qui a bien mérité sa séance photo !!

 

24.06.2017Lumix.jpg_12.jpg

 

Alors… la taille… plus de 12mm (sans les filières & chélicères) !

Donc Agelena labyrinthica sans soucis… à plus de 2m de hauteur donc !!

 

24.06.2017Lumix.jpg_21.jpg

 

Un folium caractéristique en arêtes de poisson !

 

 

24.06.2017Lumix.jpg_43.jpg

 

24.06.2017Lumix.jpg_41.jpg

 

 

24.06.2017Lumix.jpg_38.jpg

 

 

24.06.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

 

24.06.2017Lumix.jpg_35.jpg

 

T’as de beaux yeux…

 

24.06.2017Lumix.jpg_31.jpg

 

Le voici, redéposé au même endroit, pour qu’il retrouve sa belle !!

 

24.06.2017Lumix.jpg_65.jpg

 

Pas impressionné par ma présence, il s’est laissé flashé !!

 

24.06.2017Lumix.jpg_67.jpg

 

J’ai évité de ramasser les tailles pour permettre aux araignées & insectes de les quitter avant de les mettre en sac !

Le lendemain, bis repetita, au sol cette fois-ci… avec encore un mâle/cerbère qui gardait une toile… mais plus petit celui-ci… 11,5mm !

Il a eu de la chance de ne pas être ramassé avec les tailles !!

 

25.06.2017Lumix.jpg_25.jpg

 

25.06.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

25.06.2017Lumix.jpg.jpg

 

25.06.2017Lumix.jpg_4.jpg

 

25.06.2017Lumix.jpg_5.jpg

 

Les filières caractéristiques des Agelenidae !

 

25.06.2017Lumix.jpg_8.jpg

 

 

Et voilà… jusqu’à la prochaine taille !!