Archives de Catégorie: Anyphaena

Araignée citroën de ma façade…

J’inspecte régulièrement mes façades côté rue et côté jardin en début de nuit !

Hier, c’était un beau mâle Anyphaena accentuata, dite en langage vernaculaire Araignée citroën à cause des chevrons qu’elle arbore sur son abdomen !

 

13.05.2019lumix.jpg_3

 

13.05.2019lumix.jpg_3a

L’araignée citroën- Anyphaena accentuata

Voici ce qu’en dit Wikipédia (qui parfois écrit des choses justes…)

« Ces araignées vivent dans les arbres et arbustes des bois et forêts jusqu’à la cime des arbres dans le feuillage desquels elles chassent dès le printemps pendant la nuit. Les femelles sont actives jusqu’à l’automne puis se réfugient sous divers abris proches du sol.  »

L’expérience de terrain confirme qu’en fin de saison, on les retrouve proche du sol !

Qui plus est, début mai 2019, elles sont toutes parties, rejoindre sans doute la canopée !!

J’en veux pour preuve les petits abris que je mets à leur disposition dans mon jardin…

 

06.04.2019lumix.jpg_46

 

Bon il n’y a pas que les « araignées citroën » qui en profitent, d’autres arachnides aussi… et les escargots !!

Mais, il m’arrive, pas trop souvent, d’inspecter ces petits pots de terre cuite et cette année, c’est l’Anyphaena accentuata qui en est la locataire principale !

Elles s’y réfugient pour un bout de temps car la photo ci-dessous nous en montre une à côté de son exuvie, sa mue dont elle s’est libérée et de son abri de soie…

 

06.04.2019lumix.jpg_14

 

On remarque bien les deux chevrons qui lui valent son nom populaire (vernaculaire) !

 

06.04.2019lumix.jpg_15

 

Les voici donc en vrac…

 

 

06.04.2019lumix.jpg_4

06.04.2019lumix.jpg_2

 

Quelques mâles…

 

06.04.2019lumix.jpg_12

06.04.2019lumix.jpg_17

 

Femelle…

 

06.04.2019lumix.jpg_22

Souvent aussi, elles se jettent dans le vide… celle-ci fut récupérée !

 

06.04.2019lumix.jpg_19

06.04.2019lumix.jpg_27

06.04.2019lumix.jpg_28

 

 

D’autres arachnides squattent aussi ces petits pot de terre cuite… La suivante est une Clubiona sp.  (qui ressemble beaucoup à une Clubiona corticalis) affublée d’un insecte que je ne connais pas (je suis nul en insectes…) !

 

06.04.2019lumix.jpg_8

Viennent ensuite mes « copines », les Marpissa muscosa, très présentes dans mon petit jardin ! J’adore sa façon de me regarder du coin de l’œil (elle en a huit !)

06.04.2019lumix.jpg_33

06.04.2019lumix.jpg_36

 

En voici une sous sa loge de soie !

 

06.04.2019lumix.jpg_40

 

Pour terminer vraisemblablement la même araignée crabe que je vous ai présenté un peu plus bas… comme quoi je ne les dérange pas trop… Un Xysticus sp.

 

06.04.2019lumix.jpg_44

 

Outre la taille et l’aspect extérieur, le nombre d’épines sous les pattes les diffère des Ozyptila, plus petits !

 

Résultat de recherche d'images pour "ozyptila vs xysticus"

 

06.04.2019lumix.jpg_44a

 

Voici quelques autres araignées rencontrées… Un Philodromus sp.

 

06.04.2019lumix.jpg_7

 

Toujours difficile de capter leur regard !

 

06.04.2019lumix.jpg_5

 

Une minuscule « petite bouteille » – Mangora acalypha… faut avoir l’œil !!

 

06.04.2019lumix.jpg_48

 

06.04.2019lumix.jpg_49

 

La voici libérée…

 

06.04.2019lumix.jpg_52

Nettoyage de printemps (suite)

Toujours un plaisir de scruter les sacs de déchets de jardin d’où s’échappent insectes et arachnides…

Beaucoup de juvéniles, bien sûr…

Quelques araignées-crabes Misumena vatia, quelques « petite bouteille » Mangora acalypha et quelques Philodromus …

Le sac de jardinage était dans une structure métallique, elles arpentaient le manche…

Un Philodromus sp. accompagné de son fil de sécurité !

04.03.2019lumix.jpg_2

Le Philodromus suivant fut prélevé pour le sortir du sac ! Vraisemblablement un Philodromus dispar juvénile !

04.03.2019lumix.jpg

 

Vient ensuite la vedette du jour… Une araignée-crabe (Thomisidae), un mâle juvénile Misumena vatia… espèce chaque année bien présente dans mon jardin !

 

04.03.2019lumix.jpg_8

04.03.2019lumix.jpg_18

 

Le voici en boule, fixé le long de son fil… j’ai redressé la photo !!

 

04.03.2019lumix.jpg_5

04.03.2019lumix.jpg_6

Je l’ai aussi prélevé pour le sauver… une autre petite araignée est venue s’inviter dans la même boite… c’est celle qu’on appelle « petite bouteille », Mangora acalypha, qui grimpe allègrement sur le dos de l’araignée-crabe !!

 

04.03.2019lumix.jpg_7

Une autre « petite bouteille »…

05.03.2019lumix.jpg_3

 

La Hulotte n° 73… fort bien fait !!

 

Mangora

Revoici le « couple »…

04.03.2019lumix.jpg_9

J’adore sa manière, sa position d’intimidation…

 

04.03.2019lumix.jpg_22

 

Je l’ai ensuite, comme les autres, remis sur le support d’où il venait !!

 

04.03.2019lumix.jpg_26

 

Les Philodromus sp. suivent le même chemin !!

 

04.03.2019lumix.jpg_15

Remarquez les pattes du deuxième au-dessus !

 

04.03.2019lumix.jpg_17

L’ Anyphaena accentuata, dite araignée-citroën à cause des chevrons de son abdomen est aussi présente ! (photo moins bonne !)

 

04.03.2019lumix.jpg_13

Pour terminer, un autre Philodromus sp. qui s’est invité dans ma cuisine… mais toujours de tout petit modèle « de saison » !!

 

03.03.2019lumix.jpg_2

03.03.2019lumix.jpg_3

Celles du 2 janvier… Araignée Citroën

Les Anyphaena accentuata (communément appelées « araignée citroën » à cause du double chevron qu’elles arborent sur leur abdomen) sont très présentes chez nous… et dans mon jardin !

Habituellement frondicoles, elles se retrouvent souvent en haut des arbres (canopée) et redescendent lorsque l’hiver approche !

Dans mon jardin, elles adorent se réfugier sous les petits pots en terre cuite que j’ai déposé sur des ganivelles qui me servent de « tuteurs » à un massif d’hortensia…

Elles ne sont pas les seules à apprécier ces abris, beaucoup de Marpissa muscosa (Saltiques) aussi !

Mais en ce début janvier 2019, ce sont les araignées citroën qui sont les plus nombreuses !

 

02.01.2019Lumix300.jpg._18

 

Quelques mâles…

 

02.01.2019Lumix300.jpg.

02.01.2019Lumix300.jpg._4

02.01.2019Lumix300.jpg._11

02.01.2019Lumix300.jpg._17

 

et une jolie femelle…

 

02.01.2019Lumix300.jpg._7

 

02.01.2019Lumix300.jpg._8

Les premières de 2019

Me voilà reparti, ce premier janvier 2019, pour chercher les premières araignées de 2019… temps pluvieux (fine pluie) et 7°… balade agréable dans un petit bois du brabant flamand.

« Pourquoi là-bas ? » me demanderez-vous ! Ben j’espérais, comme il y a plusieurs années https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2011/03/02/araignees-de-mars/ trouver des Amaurobius fenestralis… mais j’ai été à nouveau bredouille pour les Amaurobius !

Qu’à cela ne tienne, d’autres araignées squattaient les mêmes piquets de béton…

Beaucoup d’Anyphaena accentuata, dite « araignée Citroën » araignée frondicole, habituellement dans la canopée, mais qui « redescendent » en hiver !

01.01.2019Lumix300.jpg._15

 

Ensuite une Neriene qui restait en position de thanatose, de catalepsie, un état dans lequel l’animal feint la mort quand on l’inquiète…

01.01.2019Lumix300.jpg._17

 

La dernière du jour, aussi en thanatose, est une Segestria bavarica

 

01.01.2019Lumix300.jpg._19

 

Le biotope… Elles étaient logées dans les trous des piquets de béton !

 

01.01.2019Lumix300.jpg._21

 

Dans ce bois trône un arbre séculaire… un « arbre de sorcières » comme j’aime l’appeler !!

 

01.01.2019Lumix300.jpg._13

Les dernières de décembre…

Comme j’ai posté pas mal de photos dans mon autre blog (où les photos sont un peu plus grandes…) je les colle aussi ici pour celles et ceux qui ne connaissent pas l’autre !!

 

12 ou 13°… Que demander de plus… J’ai ressorti mon vélo et me voici reparti en forêt…

Comme je vous l’ai déjà écrit, plein de petits insectes… Beaucoup de Drapetisca socialis adultes et quelques autres araignées mais juvéniles !

Je vous ai aussi déjà parlé des petites Araniella qui changeront de couleur au printemps, cette fois-ci, j’en ai trouvé une qui m’intrigue… pas de point noir sur l’abdomen comme toutes les autres !!

 

 

 

 

 

 

 

Voici, pour comparaison, une autre trouvée le même jour, avec ces fameux points noirs…

 

 

 

Mais comme je ne prélève pas mes modèles pour les faire analyser, je ne connaîtrai jamais son identité précise, donc Araniella sp.

 

Voici quelques insectes rencontrés…

 

C’est la larve d’un Isside. me dit Martine… Je note, merci !!

http://smart64.over-blog.fr/2013/11/les-issides.html

 

 

 

 

Mais revenons aux arachnides…

 

Les Diaea dorsata sont toujours là…

 

 

 

Une belle « araignée citroën » – Anyphaena accentuata

 

 

 

 

 

Bien entendu les inévitables Drapetisca socialis… Toujours très photogéniques !

C’est une araignée qui ne se trouve que sur les écorces lisses (dixit Lucien Berland dans son livre Les Arachnides (1932) ) donc normal de les trouver en forêt de Soignes qui est une hêtraie cathédrale !!

 

 

« Cette araignée ne vit nullement en société, comme semblerait l’indiquer son nom, elle est simplement grégaire » (Lucien Berland)

Grégaire… Voir https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2009/11/15/elles-sonnent-lhallali-drapetisca-socialis/

 

Pour voir sa mue, c’est ici : https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2017/08/12/la-mue-dune-drapetisca-socialis/

 

 

 

J’ai eu quelques soucis de flash… beaucoup de photos surexposées… j’ai rectifié tant bien que mal mais suis néanmoins insatisfait par certaines… Je tacherai de faire mieux la prochaine fois !

Quelques Neriene peltata

 

 

 

 

 

La suivante, inhabituelle, m’a intrigué… et m’a fait chercher… Je me doutais qu’on était chez Dictynidae mais j’ai eu besoin des lumières du blog de Didier pour y voir clair !

http://www.dipode-vie.net/Arachnides/Dictynidae/Nigma/puella.html

 

Une Nigma puella… :  » … Cette espèce se caractérise par une forte tache vers le haut de l’abdomen, tache que l’on peut aussi rencontrer chez Nigma flavescens… »

 

 

 

Ensuite, deux « araignées toupies » – Cyclosa conica !

 

 

Un beau mâle…

 

 

 

Tout aussi rikiki, une Anelosimus sp.

 

 

 

Et la suivante une Anelosimus vittatus (?)

 

 

 

La dernière, difficile aussi, une Araneus sturmi/triguttatus (ex Atea)… pas évident !!

 

 

 

Bon, petit coup de froid et gelée ce jour de Noël… Faudra donc attendre des jours meilleurs…

Joyeux Noël à toutes et tous !

Temps merveilleusement doux… tout le monde est encore de sortie !

Toute rikiki, quelques mm, cette Araniella sp. en couleur automnale changera en vert fluo au printemps !

 

 

 

Les proies, ce 19 décembre, ne manquent pas !

 

 

 

 

 

 

Une jolie Neriene peltata

 

 

 

Bien entendu la vedette des hêtraies… Drapetisca socialis

 

 

 

Après, ce fut un festival de Diaea dorsata… superbes !!

Avec son fil de sécurité !

 

 

Un mâle m’a fait un clin d’oeil…

 

 

 

 

 

 

 

 

Punaise…

 

 

 

Philodromus sp.

 

 

 

 

Insectes et arachnides continuent le cache-cache !

 

 

 

Philodromus sp.

 

 

 

 

Quelques Anyphaena accentata descendus des cimes…

Un mâle juvénile…

 

 

 

Un autre éclopé…

 

 

 

Ce dernier se restaure…

 

 

 

 

 

 

 

Les proies ne manquent pas !

 

 

Une jolie petite Araneus sturmi/triguttatus (ex Atea)

 

 

 

 

 

Une minuscule Anelosimus vittatus

 

 

 

 

 

Une jolie Diaea dorsata !

 

 

 

Cet insecte-ci est plus un prédateur…

 

 

 

Une Drapetisca socialis… très nombreuses dans les hêtraies !

 

 

 

Beaucoup d’Opilions aussi… Ici un mâle Dicranopalpus ramosus...

 

 

 

Des pattes immenses…

 

« la femelle est le spécimen avec le corps clair et la bande médiane longitudinale noire ; on voit bien ici la différence d’épaisseur entre les apophyses patellaires : plus épaisses chez la femelle, plus grêles chez le mâle. Ce dernier est aussi souvent plus foncé dans l’ensemble. Cette photo est d’ailleurs très sympa pour montrer la différenciation des deux sexes de cette espèce à l’aide des apophyses !
-D. ramosus possède une grande variabilité chromatique, donc c’est normal d’observer des variations de l’habitus. En Belgique c’est la seule espèce du genre.
-Effectivement, les opilions n’ont pas de venin et leurs chélicères servent à capturer et tuer mécaniquement les proies, et à apporter la nourriture à la bouche. »

A lire sur :

http://www.insecte.org/forum/dicranopalpus-ramosus-opilions-zoro-et-liroquois–vt26059.html?highlight=dicranopalpus+ramosus

Araignée crabe – Ozyptila

Une petite visite sous les petits pots de protection…

29.01.2018Lumix.jpg._42.jpg

 

Une araignée-crabe (Thomisidae) blottie sous un pot ! C’est un Ozyptila juvénile… les bulbes de ses pédipalpes sont pas encore à maturité !

 

24.03.2018Lumix.jpg._21.jpg

 

L’écartement de ses yeux médians est un bon repère pour le différencier des Xysticus !

 

 

Ozyptila_versus_Xysticus

 

 

Vraisemblablement la même espèce que celui-ci, plus mature !

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2017/05/30/osez-osez-ozyptila-8734852.html

 

Pour différencier les deux genres Ozyptila/Xysticus, le nombre d’épines sous les tibia I peut aider… deux paires d’épines pour Ozyptila… mais pas toujours évident à flasher…

On les devine ici !

 

24.03.2018Lumix.jpg._21a.jpg

 

Résultat de recherche d'images pour "ozyptila vs xysticus"

 

 

 

Image trouvée ici http://www.edderkopper.net/Bilder/Thomisidae/ozyptila%20vs%20Xysticus%20spines.jpg

 

D’autres arachnides étaient présentes sous ces petits pots mais soit pas eu le temps de les flasher avant qu’elles s’enfuient soit l’aptitude du photographe laissait à désirer (tu vois Françoise, t’es pas la seule !!) et ça manque de netteté !

 

Une Anyphaena accentuata (dite « araignée citroën)

 

24.03.2018Lumix.jpg._28.jpg

 

et une autre, vraiment rikiki, encore indéterminée !!

 

24.03.2018Lumix.jpg._32.jpg

Une citroën dans ma cuisine… Anyphaena accentuata

Encore une « pseudo » intérieur !

En ouvrant une armoires de cuisine, une petite araignée se laissa coulisser le long de son fil…

Bon, une grande baie vitrée donnant sur le jardin jouxte ma cuisine… ceci explique cela… certaines araignées viennent y faire un tour avant de repartir !

Celle qu’on appelle araignée citroën à cause des deux chevrons présents sur son abdomen !

Une femelle Anyphaena accentuata

 

24.03.2018Lumix.jpg._14.jpg

 

24.03.2018Lumix.jpg._3.jpg

 

24.03.2018Lumix.jpg._7.jpg

 

Vite relâchée dans le jardin où il y en a plein !!

Celles de mon jardin…

Une petite visite de mes petits pots qui sont autant de protection, vis à vis des oiseaux, pour les insectes & arachnides…

 

29.01.2018Lumix.jpg._42.jpg

 

Comme en forêt, les « araignées-citroën », Anyphaena accentuata, ont quitté la cime des arbres pour se protéger futures des rigueurs hivernales !

 

Eh ! Ben il y en a du monde sous ce petit pot…

 

29.01.2018Lumix.jpg._25.jpg

 

Je me suis dit : « il se tient au chaud près d’un cloporte… » mais à l’analyse de la photo il y a plein de monde sur ce piquet… et des œufs de ? et une exuvie d’araignée !!

 

29.01.2018Lumix.jpg._25a.jpg

 Identification par Frans Janssens :

« Dear Richard, that is a nice colony of Vertagopus arboreus. With eggs and juveniles (small pink ones + shed skins of freshly moulted juveniles) and adults (larger blue iridiscent). Kind regards, Frans »

Dank u Frans !!

 

Alors… qui mange quoi ou un garde-manger ?

Sous d’autres pots, je retrouve aussi ces petits insectes mauves qui sont des collemboles m’annonce t-on !

 

29.01.2018Lumix.jpg._34.jpg

 

Je les retrouve même dans le repaire de cette Marpissa muscosa !

 

 

29.01.2018Lumix.jpg._38.jpg

 

et même près de cette Epeire diadème… étonnement vivante en cette fin janvier et réfugiée aussi sous un petit pot en terre cuite !

 

29.01.2018Lumix.jpg._45.jpg

 

Présence aussi d’un cocon d’araignée Ero… typique !!

 

29.01.2018Lumix.jpg._47.jpg

 

 

 

Les forestières du 26 janvier…

Toujours un temps doux chez nous (8°)… Petite balade le long des étangs de Groenendael. Quelques poubelles en bois avec couvercle offre un refuge aux Anyphaena accentuata (dite « araignée citroën » en langage vernaculaire à cause des chevrons qu’elles arborent sur leur abdomen) qui descendent de la canopée pour se protéger du froid futur !

 

26.01.2018Lumix.jpg._30.jpg

 

Un jolie vue arrière…

 

26.01.2018Lumix.jpg._2.jpg

 

26.01.2018Lumix.jpg._4.jpg

En plein repas…

 

26.01.2018Lumix.jpg._7.jpg

 

Une autre…

 

 

26.01.2018Lumix.jpg._33.jpg

 

26.01.2018Lumix.jpg._33a.jpg

 

Comme toujours, les Drapetisca socialis sont encore présentes !

 

 

26.01.2018Lumix.jpg._35.jpg

 

La suivante était impressionnante… Une Epeire des fissures… Nuctenea umbratica. Araignée très plate qui passe allégrement l’hiver (ce qui n’est pas le cas des Epeires diadème qui meurent après avoir pondu !)

 

26.01.2018Lumix.jpg._12.jpg

 

Une belle galette…

26.01.2018Lumix.jpg._15.jpg

 

Elle se laisse manipuler… avec douceur !

 

26.01.2018Lumix.jpg._17.jpg

 

Un faciès imposant !

 

26.01.2018Lumix.jpg._22.jpg

 

26.01.2018Lumix.jpg._14.jpg

 

Une petite dernière non identifiée…

 

 

26.01.2018Lumix.jpg._26.jpg