Archives de Catégorie: Marpissa

Mes petites de juillet !

D’abord celles trouvées à l’intérieur… Beaucoup de Marpissa muscosa dans mon petit jardin… Celle-ci, à l’affût sur une fenêtre de mon salon, a chopé une grosse mouche, pour mon plus grand plaisir… (cliquez pour agrandir)

La suivante, une femelle Philodromus dispar, n’a pas trouvé mieux que pondre et faire un cocon dans un pot de fleurs de ma cuisine… Oui ! Oui ! Voici la plante…

Belle, non !

Pour m’éviter une colonie dans ma cuisine, j’ai prélevé la feuille et je l’ai déposée, avec toute la famille, dans un autre pot, sur ma terrasse !

La suivante fut ramenée du jardin dans une fleur d’hortensia… Une petite Saltique qui répond au doux nom d’Heliophanus cupreus… une belle bouille aussi !

Typique avec ses chélicères jaunes fluo… Helios oblige !

5mm de corps, c’est une rikiki !

La dernière du jour, trouvée sous mes petits pots en terre-cuite, refuges pour quantité de bestioles, m’a apporté la preuve que les Amaurobius fenestralis et/ou similis, ne dédaignaient pas d’attaquer une fourmis, toujours efficace pour se défendre avec son acide formique…

Voilà… Jusqu’à la prochaine !!

Araignée de mon jardin…

Commence à faire meilleur… Un petit tour dans mon jardin pour admirer les arachnides cachées sous mes petits pots en terre cuite !

Commençons par une minuscule (entre 3 et 5mm) Ballus chalybeius… (Salticidae – Araignée sauteuse)

J’ai lu ici http://adepentomo.fr/tag/arach/ une méthode pour la différencier de Ballus rufipes (mais à vérifier) :

 La présence d’un trait noir sur la patte IV (1) s’arrêtant au tibia évitera la confusion avec B. rufipes dont le trait se poursuit sur le tarse et le métatarse.

Ensuite, très présentes dans mon jardin, une Marpissa muscosa (Salticidae – Araignée sauteuse)

Très présents aussi, les Philodromus… Le premier, je le range dans les Philodromus sp. (species… qu’on utilise quand on n’est pas sûr de l’espèce… bien qu’ici, j’y verrais bien le groupe aureolus !)

Pour le suivant, je crois que c’est un Philodromus dispar !

Solide prédateur de mes arachnides, ce Rouge-gorge est incroyable… Quand on jardine, il vient près de nous, à une trentaine de cm, avant de fouiller le sol… On l’adore !! (cliquez pour agrandir)

Nouvel invité sous mes petits pots…

Entre deux « draches », comme on dit chez nous, et ça n’arrête pas depuis un certain temps, un rayon de soleil me fait sortir pour vérifier les squatters de mes petits pots !

C’est un Philodromus sp. (Philodromidae)qui ouvre la visite… Trop difficile à déterminer… peut-être du groupe aureolus mais ?

Cliquez pour agrandir…

Les suivantes sont des araignées-sauteuses, Marpissa muscosa… (Salticidae)

Bien « au chaud » dans son abri de toile !

Viennent ensuite les « araignées citroën » Anyphaena accentuata (Anyphaenidae)… très présentes aussi et qui rejoindront la canopée à la belle saison !!

Avec son garde-manger à portée de pattes !! Un Collembole !

Même sur un fer à béton recouvert d’un pot !

Une toute petite araignée noire, qu’on appelle outre-manche « Money spider » est aussi présente… trop difficile à déterminer… peut-être chez Erigoninae mais ?

Pour la suivante, je ne sais pas et je n’ai pas voulu la déranger plus !!

Voilà, Jusqu’à la prochaine visite alors !!

Mes « citroën » sont au garage !

Les araignées « citroën », Anyphaena accentuata, redescendent de la canopée pour passer la saison hivernale près du sol !

Comme toute l’année, je dispose des petits pots en terre cuite sur des ganivelles pour permettre aux araignées (et autres insectes…) de se protéger du froid et des oiseaux !

Et ça marche… Je les soulève délicatement pour les flasher… !

Anyphaena accentuata…

Cliquez pour agrandir…

Un joli mâle…

Sous un autre pot, c’est une araignée-sauteuse, une femelle Marpissa muscosa qui d’est construit un abri avec une fenêtre… Oui, oui…

En voici une autre sous son abri de toile…

Un cloporte tout en fil (?) !

Puis quelques autres arachnides, sans venin celle-là, des Opilions… que je pense être des Paroligolophus agrestis !

Voilà pour janvier 2021…

Nocturnes et autres

Le reliquat de ces derniers jours…

Pour rester dans les nocturnes, voici un joli Amaurobius sp. du fond de mon jardin !

Plus difficile à flasher, cette petite Nereine montana, typique avec ses pattes annelées, qui a élu domicile sous mes petits pots en terre cuite, disposés pour les arachnides autour d’un hortensia !

Je vous l’avais déjà montrée précédemment mais uniquement le verso car elle est toujours à l’envers, sous sa toile !

La suivante, je ne la rencontre jamais la nuit mais plutôt en plein soleil ! Une de mes nombreuses Marpissa muscosa… qui se baladait sur un mur vers minuit !!!

Ensuite, un petit Philodromus, déjà montré aussi, mais qui est fidèle à ma rambarde !!

Clubiona sp. et Marpissa juvénile

A l’arrière d’un nichoir que je déplaçais, plusieurs cocons… Une Marpissa muscosa juvénile et une femelle Clubiona sp.

Ensuite la Clubiona sp. plus grande ! (cliquez…)

Pour les « connaisseurs(ses) l’épigyne…

Comment différencier les Clubiona des Drassodes me demande Walter/Vadou dans son commentaire ! Rien ne vaut une photo (Tirée du Guide des Araignées de France et d’Europe de Michael J. Roberts)

Ca se joue au niveau des yeux postérieurs médians… ronds pour Clubiona et ovales pour Drassodes (surnommée la loucheuse… Voir mes Drassodes dans CATEGORIES) et des filières, divergentes pour Drassodes !

Cliquez pour agrandir !

Et une autre Clubiona sp. rikiki, récupérée à la sortie d’un sac de jardinage… (cliquez pour agrandir !)

Marpissa muscosa…

Je l’ai trouvée dans ma cave, près d’une porte-fenêtre… Femelle Marpissa muscosa !

Elle était mal en point… sur le dos les huit fers en l’air qui bougeaient…? Je l’ai remise sur ses pattes près d’une goutte d’eau où elle s’est abreuvée !!

On remarque bien sa patte droite sur l’eau (agrandissez en cliquant…)