Archives de Catégorie: Metellina merianae

Celles de mon jardin…

C’est vrai que c’est toujours un peu les mêmes, mais c’est toujours un plaisir, pour moi, de les flasher dans mon petit jardin ! Hier, j’ai taillé quelques branches rebelles de noisetier… J’en ai profité pour les secouer sur un drap blanc… pas grand chose si ce n’est quelques « araignées-citroën » juvéniles… L’Anyphaena accentuata adore se balader à la canopée de nos arbustes ! Ce surnom populaire d’araignée citroën lui vient du double chevron qu’elle arbore sur son abdomen (mais parfois difficilement distinct !). A l’approche de l’hiver, elles redescendent… plusieurs viennent parfois nicher sous mes petits pots en terre cuite, déposés sur des ganivelles, qu’elles (et d’autres) utilisent comme abri ! Voir https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2016/12/06/sous-les-petits-pots-savez-vous-quoi-qui-a/

Les nocturnes m’intéressent aussi… Juste pour vous montrer qu’un détail suffit pour identifier une araignée… et ce n’est pas pour me disculper d’une mauvaise photo… bien qu’effectivement, la nuit, la lampe de poche dans un main et l’appareil dans l’autre, la gymnastique n’est pas toujours facile ! Donc ici, la petite partie nette du céphalothorax me permet d’identifier le dessin d’une Metellina merianae…

Les suivantes squattent mes hôtels à insectes… ben oui, il en faut pour tout le monde…! Une femelle Amaurobius (similis/fenestralis) au fond de mon jardin !

Les suivantes sont, je crois, deux Segestria sp.

Voilà… c’est tout pour aujourd’hui !! Courage, le confinement diminue !!

Toujours dans mon jardin… Araignées

En voici quelques-unes de mon jardin…

Une Neriene montana sous sa toile en nappe !

 

12.05.2017Lumix.jpg_15.jpg

Une autre…

 

14.05.2017Lumix.jpg_4.jpg

 

14.05.2017Lumix.jpg_6.jpg

 

14.05.2017Lumix.jpg_19.jpg

 

14.05.2017Lumix.jpg_21.jpg

Une troisième, dans la haie… 

 

18.05.2017Lumix.jpg_24.jpg

 

18.05.2017Lumix.jpg_26.jpg

 

 

 

Un Philodromus du groupe aureolus

 

12.05.2017Lumix.jpg_19.jpg

 

Une Marpissa muscosa… sur un fauteuil !

 

14.05.2017Lumix.jpg.jpg

 

 

La championne du mimétisme, l’Araniella sp. ou araignée-courge !

 

 

14.05.2017Lumix.jpg_7.jpg

 

Une femelle Diaea dorsata 

 

 

14.05.2017Lumix.jpg_40.jpg

 

Hmmmm que ce tendre feuillage printanier est bon… miam miam !!

 

14.05.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

Et une Metellina merianae en-dessous de ma terrasse ! 

 

 

14.05.2017Lumix.jpg_48.jpg

 

23.05.2017Lumix.jpg_2.jpg

Araignée du tunnel de la Laye (Hague – Cotentin – Normandie)

J’y retourne presque chaque année… et y retrouve toujours cette variante particulière (0,5% des cas) de Metellina merianae celata

« Un des critères pour une variation (et non pour une sous-espèce) est naturellement si les deux formes éclosent du même cocon.  » me dit mon mentor Koen Van Keer !

Effectivement, elles cohabitent sans problème !! Ci-dessous ce que je pense être une juvénile celata avec sa génitrice, qui elle n’est pas celata

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_101a.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_102.jpg

 

Voici cette espèce dans toute sa splendeur…

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_97.jpg

 

Le folium (le dessin de l’abdomen) est variable pour la celata

Les Metellina merianae se reconnaissent aussi au masque qu’elles arborent sur leur céphalothorax…

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_86a.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_106.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_110.jpg

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_39.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_24.jpg

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_13.jpg

 

il faisait caillant dans ce tunnel car il y a un fort courant d’air mais c’est ce qui amène aussi des proies…

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_48.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_57.jpg

 

Vos avis pour les identifier seront les bienvenus !

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_66.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_64.jpg

Un moustique près d’une exuvie, une mue !

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_122.jpg

Par comparaison, voici la traditionnelle Metellina merianae

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_16.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_21.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_35.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_45.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_51.jpg

Leur « nurserie » se trouve au milieu du tunnel… plein de cocon regroupés !

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_115.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_116.jpg

Le mâle est reconnaissable aux paracymbium (structure du pédipalpe reliée au cymbium) 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_86.jpg

Non loin de cette « nurserie », ceci explique peut-être cela, se trouvent quelques toiles avec des petites Tégénaires (de la taille des Metellina) que j’imagine être des Tegenaria domestica !

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_78.jpg

L’absence de points noirs autour du céphalo élimine, pour moi, d’autres Tegenaria & Malthonica

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_74.jpg

A l’entrée du tunnel, une autre Tégénaire, au folium plus reconnaissable celle-là, une Eratigena atrica (ex Tegenaria atrica-seava-duellica)

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_135.jpg

 Enfin, à l’entrée aussi, des Archéognathe !

 

On pense que ces insectes primitifs auraient un ancêtre commun avec les crustacés…

 

 

Les Archéognathes représentent un groupe d’insecte primitif. Ils ont des mandibules qu’on qualifie de monocondyliques, elles ne présentent qu’un seul condyle (point d’attache des mandibules à la capsule céphalique). Ces pièces buccales primitives donnent leurs noms aux Archéognathes, Archaeognatha vient du grec

 

 

 

ARCHEO-, signifiant ancien et GNATHA– signifiant mâchoire.

 

 

 

Les Archéognathes étaient autrefois classés comme un sous ordre des Thysanoures aux côtés des Zygentomes. Ils forment un ordre assez petit composé de 350 espèces connues.

 

Des fossiles montrent que ce groupe date du dévonien supérieur (-385 à -359 millions d’années) »

 

 

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_124.jpg

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_129.jpg

Voici l’entrée de ce fameux tunnel de la Laye…

21.04.2016LumixAraignéesLaLaye_137.jpg

Tunnel de la Laye 2- Saint Germain en Laye

C’est ma deuxième visite de ce souterrain cette année…

 

En très bon état…

 

28.08.2014Lumix 101.JPG

 

Voici donc, encore, quelques clichés de la très présente Metellina merianae, avec ses variabilités chromosomiques des robes…

 

 

28.08.2014Lumix 004.JPG

28.08.2014Lumix 110.JPG

28.08.2014Lumix 111.JPG

28.08.2014Lumix 112.JPG

28.08.2014Lumix 118.JPG

28.08.2014Lumix 118a.jpg

28.08.2014Lumix 121.JPG

28.08.2014Lumix 128.JPG

Un rare mâle…

28.08.2014Lumix 130.JPG

et ces fameuses variétés de Metellina merianae « celata »…

Elle ne sont pas toujours faciles à distinguer de la simple merianae

28.08.2014Lumix 136a.jpg

28.08.2014Lumix 132.JPG

Peut-être aussi celle-ci…

28.08.2014Lumix 108.JPG

Par contre pour celles-ci, plus juvéniles… même pas sûr que ce soit des Metellina merianae

Attendons l’avis de plus expérimentés !!

28.08.2014Lumix 116.JPG

28.08.2014Lumix 124.JPG

Tunnel de Laye – Saint Germain en Laye

 

Le tunnel du hameau de Laye près d’Auderville (Hague – Cotentin – Normandie – France)

 

Photo de l’entrée… (Second entrance sur le plan)

 

 

28.08.2014Lumix 143.JPG

 

 

 

Photo de la sortie (Cliff Face sur le plan) :

 

28.08.2014Lumix 089.JPG

 

 

 

 

 

 

Je profite d’un jour de pluie pour revisiter ce fameux tunnel…

Les araignées se cantonnent surtout dans la première partie du tunnel où on vent fort souffle… ce qui leur ramène sans doute des proies !

Beaucoup d’humidité aussi et cela m’a handicapé… fallait nettoyer souvent les objectifs embués !

Comme la dernière fois (voir Catégories) beaucoup de Metellina avec des habitus très variables… essentiellement des Metellina merianae et quelques Metellina merianae variante celata !!

 

Voici mes clichés… j’ai commencé par la fin du tunnel, près des escaliers repris sur le plan ci-dessus…

 

Une belle Tégénaire, une Eratigena atrica

 

 

25.08.2014Lumix 002.JPG

J’ai aussi trouvé d’autres Tégénaires, plutôt des Tegenaria ferruginea, je crois, difficilement accessibles derrière leur toile !!

25.08.2014Lumix 080.JPG

25.08.2014Lumix 081.JPG

25.08.2014Lumix 085.JPG

La suivante est une Metellina merianae variante celata, typique avec sa bande claire !

25.08.2014Lumix 006.JPG

Pour les suivantes, Metellina certes, je présume merianae aussi mais à confirmer !

25.08.2014Lumix 009.JPG

25.08.2014Lumix 015.JPG

La buée m’a joué des tours… qui plus est, je suis à main levée, dans le noir, pour tous ces clichés !

25.08.2014Lumix 018.JPG

25.08.2014Lumix 026.JPG

25.08.2014Lumix 032.JPG

25.08.2014Lumix 038.JPG

25.08.2014Lumix 037.JPG

A certains endroits, regroupés, quelques cocons…

25.08.2014Lumix 053.JPG

25.08.2014Lumix 076.JPG

Plusieurs araignées montent la garde !!

25.08.2014Lumix 078.JPG

25.08.2014Lumix 079.JPG

25.08.2014Lumix 056.JPG

25.08.2014Lumix 059.JPG

25.08.2014Lumix 060.JPG

25.08.2014Lumix 062.JPG

et une Metellina merianae variante celata

25.08.2014Lumix 066.JPG

25.08.2014Lumix 067.JPG

et puis les autres…

25.08.2014Lumix 068.JPG

25.08.2014Lumix 074.JPG

25.08.2014Lumix 075.JPG

25.08.2014Lumix 089.JPG

Qui dit tunnel humide dit aussi Nesticus cellulanus !!

Cette petite Theridiidae est déjà bien présente dans ce blog, voir « catégories »

Dans le noir, un peu embué et dans la mauvais angle, je ne l’ai pas tout de suite reconnue à l’œil… je n’avais pas imaginé une araignée avec un cocon… je pensais que le cocon faisait partie de l’abdomen… faut dire qu’elle ne fait que quelques mm (3,5-6mm)

25.08.2014Lumix 042.JPG

Heureusement j’ai dupliqué mes vues… On la reconnait bien ici… avec son genre de triangle/sablier sur le céphalo… le cocon accroché à ses filières !

25.08.2014Lumix 050.JPG

Enfin, pour changer un peu, un insecte à déterminer…

 

 

Merci Florian… C’est un Archéognathe…

http://aramel.free.fr/INSECTES6bis.shtml

25.08.2014Lumix 096.JPG

 

 

 

 

On pense que ces insectes primitifs auraient un ancêtre commun avec les crustacés…

 

 

Les Archéognathes représentent un groupe d’insecte primitif. Ils ont des mandibules qu’on qualifie de monocondyliques, elles ne présentent qu’un seul condyle (point d’attache des mandibules à la capsule céphalique). Ces pièces buccales primitives donnent leurs noms aux Archéognathes, Archaeognatha vient du grec

 

 

 

ARCHEO-, signifiant ancien et GNATHA– signifiant mâchoire.

 

 

 

Les Archéognathes étaient autrefois classés comme un sous ordre des Thysanoures aux côtés des Zygentomes. Ils forment un ordre assez petit composé de 350 espèces connues.

 

Des fossiles montrent que ce groupe date du dévonien supérieur (-385 à -359 millions d’années) »

 

 

25.08.2014Lumix 096a.jpg

 

 

En regardant mes photos floues, je remarque qu’à l’avant, c’est vraisemblablement un bébé (ou une proie)… Comme quoi, bien regarder ses photos avant de les jeter !!

 

 

25.08.2014Lumix 100.JPG

Pour le gente et l’espèce… bonne chance !

http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=59&t=46501

Araignée des blockhaus…Metellina merianae variation celata

Lors d’un séjour à la Hague, mon regard fut attiré par un blockhaus accessible ! (Hum, hum… si l’entrée n’est pas entravée et sans panneau, Laetitia Faine, du Conservatoire cen-bn, m’avise que c’est une propriété privée dont l’accès est interdit… Ouille, comme on dit chez nous i)

2014 : je l’ai revisité… Aucune indication que c’est une propriété privée… et des groupes s’y baladent, avec guide… J’ai même lu qu’un parcours de jogging y passait !!

L’interdiction est donc sélective ??? Bref, je l’ai revisité à ma guise en 2014…

 

C’est en réalité un long tunnel de 300 mètres de long…!!

  • Tunnel du hameau de Laye, fortification allemande permettant d’accéder à deux batteries sur les falaises par une galerie principale de 300 mètres, à laquelle se raccrochent trois galeries secondaires aujourd’hui fermées au public. (wikipedia)

Je n’ai visité que le premier tiers avant d’arriver à ce panneau…

05.09.2013Canon 160.JPG

05.09.2013Canon 160a.jpg

05.09.2013Canon 160b.jpg

05.09.2013Canon 160c.jpg

05.09.2013Canon 160d.jpg

05.09.2013Canon 160e.jpg

05.09.2013Canon 164f.jpg

300m dans le noir, enfin, avec une lampe de poche… impressionant (même si je n’ai fait que le tiers…)

J’y ai donc rencontré quelques arachnides…

Les premières, à l’entrée, furent des mâles et femelles Metellina merianae, je les connais bien pour en avoir déjà rencontré ailleurs… (voir catégories)

Elles étaient fort nombreuses… disons cinq exemplaires, de toutes tailles, tous le deux mètres… au murs et au plafond (pour ne pas dire tous les mètres)… je vous laisse extrapoler sur 300m !!

Le début du tunnel n’est pas très haut… je devais faire attention de ne pas bousculer les toiles orvitèles de celles du plafond !

 

Un beau mâle adulte

 

05.09.2013Canon 101.JPG

05.09.2013Canon 098a.jpg

des femelles…

05.09.2013Canon 132.JPG

05.09.2013Canon 166.JPG

Convaincu de ne voir que cette espèce , mon regard fut quand même attiré par certaines qui semblaient avoir des « robes » différentes, avec une bande claire sur l’abdomen… Comme je sais qu’il peut y avoir pas mal de différences chromosomiques d’un sujet à l’autre, je me suis contenté d’en prendre quelques clichés… sans me douter que j’avais affaire à une variante de Metellina merianae, la Metellina merianae variation celata

Il y avait un peu tous les stades, celles avec une bande naissante et d’autres, plus adultes, avec une bande bien distincte…

Je vous les livre en vrac… toutes ne sont peut-être pas des celata mais je suis déjà content d’en avoir trouvés !!

Femelle en plein repas…

05.09.2013Canon 119.JPG

Des juvéniles…

05.09.2013Canon 091.JPG

05.09.2013Canon 104.JPG

05.09.2013Canon 108.JPG

05.09.2013Canon 112.JPG

et des plus « marquées »…

05.09.2013Canon 115.JPG

05.09.2013Canon 120.JPG

05.09.2013Canon 125.JPG

05.09.2013Canon 148.JPG

Pour la juvénile suivante, je ne sais pas trop… ?

05.09.2013Canon 168a.jpg

05.09.2013Canon 168.JPG

05.09.2013Canon 167a.jpg

Voilà pour les Metellina merianae var. celata… Je continuerai, dans un pochain fil, avec les autres araignées rencontrées plus tard !!

Les nocturnes de mes murs… Metellina merianae

Je me plais, à la nuit tombée, de faire le tour de mes murs extérieurs pour y repérer d’éventuelles arachnides…

Hier soir, en voulant prendre mes bottes, qui se trouvent, à l’intérieur, près de la porte de mon jardin, j’y repère une araignée qui montait dessus… ni une ni deux, je l’ai prélevée pour une scéance photo !

Un joli mâle Metellina merianae… il manquait à mon tableau de chasse celui-là… et il y avait, il y a quelques semaines, effectivement bien une femelle à l’extérieur !

7,5mm… un beau mâle mature…

 

 

14.04.2013Canon 050.JPG

 

 

14.04.2013Canon 044.JPG

 

 

14.04.2013Canon 045.JPG

 

 

Je continuerai plus tard pour les suivantes…

Mes premières forestières…

Fait pas chaud… 5°… les étangs (de Groenendael) sont encore, en partie gelés !

J’ai quand même été faire le tour des quelques poubelles forestières (en bois) que je surveille régulièrement… C’est habituellement là que je retrouve les « araignées-citroën », Anyphaena accentuata, qui gravitent généralement sur les buissons et les arbres, à l’entrée et sortie de l’hiver… Elles n’ont donc pas dérogé à la règle !!

 

Un mâle…

 

19.02.2013Canon 018.JPG

 

 

19.02.2013Canon 019.JPG

 

Une femelle…

 

 

19.02.2013Canon 024.JPG

 

 

et encore un beau mâle…

 

19.02.2013Canon 026.JPG

 

 

19.02.2013Canon 021.JPG

 

 

J’y ai aussi vu une Metellina merianae… habituellement orbitèle mais qui se protégeait encore du froid, sans doute !

 

 

19.02.2013Canon 005.JPG

 

 

J’en ai profité aussi pour photographier ces volatiles que je dois encore identifier…

 

 

19.02.2013Canon 016.JPG

 

Voilà… C’est identifié… Ce sont des ouettes d’EgypteAlopochen aegyptiacus… (Merci à Kaki du forum Papillons & Jardins et à Beneluxnaturephoto.net)

Tegenaria parietina… autotomie

Je surveille, depuis un certain temps, une Tégénaire parietina qui squatte un coin sous ma nouvelle terrasse !

Dernièrement, j’ai remarqué qu’elle à « largué » deux de ses pattes… vraisemblablement par autotomie… (Dans la plupart des cas, lorsqu’une araignée est maintenue par une patte, elle a la faculté, pour se libérer, de se séparer de cette patte; c’est ce qu’on appelle l’autotomie. Un membre perdu peut se regénérer tant que l’araignée n’a pas effectué sa dernière mue… tiré du livre Les Araignées de Michel Hubert 1979).

Ses deux pattes sont restées sur sa toile… et je n’ai aucune idée du prédateur !

 

 

03.01.2013Canon 001.JPG

 

 

31.12.2013Canon 012.JPG

 

 

 

31.12.2013Canon 003.JPG

 

 

Je surveillerai la suite…

il y a bien une Metellina merianae sur une toile juste à côté de celle de la Tégénaire (pas facile d’accès !) mais ça ne peut pas être elle la « coupable »…

 

 

 

31.12.2013Canon 009.JPG

 

 

31.12.2013Canon 010.JPG

 

 

31.12.2013Canon 011.JPG