Archives de Catégorie: Nigma

On prend les mêmes et on recommence ! Nigma flavescens

Comme je me balade en forêt toujours dans le même coin, fatalement, je retrouve un peu les mêmes espèces ! Mais qu’à cela ne tienne, le plaisir est des les débusquer et de les photographier !!

Plusieurs petites Dictynidae… Une jolie femelle Nigma flavescens !

 

30.04.2019lumix.jpg_56

Le temps qu’elle grimpe sur un support…

 

30.04.2019lumix.jpg_58

 

30.04.2019lumix.jpg_62

 

30.04.2019lumix.jpg_64

 

Pour une fois, la femelle est plus jolie que le mâle, enfin, de mon point de vue !!

 

30.04.2019lumix.jpg_65

 

Voici son mâle…

 

30.04.2019lumix.jpg_33

Les dernières de décembre…

Comme j’ai posté pas mal de photos dans mon autre blog (où les photos sont un peu plus grandes…) je les colle aussi ici pour celles et ceux qui ne connaissent pas l’autre !!

 

12 ou 13°… Que demander de plus… J’ai ressorti mon vélo et me voici reparti en forêt…

Comme je vous l’ai déjà écrit, plein de petits insectes… Beaucoup de Drapetisca socialis adultes et quelques autres araignées mais juvéniles !

Je vous ai aussi déjà parlé des petites Araniella qui changeront de couleur au printemps, cette fois-ci, j’en ai trouvé une qui m’intrigue… pas de point noir sur l’abdomen comme toutes les autres !!

 

 

 

 

 

 

 

Voici, pour comparaison, une autre trouvée le même jour, avec ces fameux points noirs…

 

 

 

Mais comme je ne prélève pas mes modèles pour les faire analyser, je ne connaîtrai jamais son identité précise, donc Araniella sp.

 

Voici quelques insectes rencontrés…

 

C’est la larve d’un Isside. me dit Martine… Je note, merci !!

http://smart64.over-blog.fr/2013/11/les-issides.html

 

 

 

 

Mais revenons aux arachnides…

 

Les Diaea dorsata sont toujours là…

 

 

 

Une belle « araignée citroën » – Anyphaena accentuata

 

 

 

 

 

Bien entendu les inévitables Drapetisca socialis… Toujours très photogéniques !

C’est une araignée qui ne se trouve que sur les écorces lisses (dixit Lucien Berland dans son livre Les Arachnides (1932) ) donc normal de les trouver en forêt de Soignes qui est une hêtraie cathédrale !!

 

 

« Cette araignée ne vit nullement en société, comme semblerait l’indiquer son nom, elle est simplement grégaire » (Lucien Berland)

Grégaire… Voir https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2009/11/15/elles-sonnent-lhallali-drapetisca-socialis/

 

Pour voir sa mue, c’est ici : https://araigneesdewaterloo.wordpress.com/2017/08/12/la-mue-dune-drapetisca-socialis/

 

 

 

J’ai eu quelques soucis de flash… beaucoup de photos surexposées… j’ai rectifié tant bien que mal mais suis néanmoins insatisfait par certaines… Je tacherai de faire mieux la prochaine fois !

Quelques Neriene peltata

 

 

 

 

 

La suivante, inhabituelle, m’a intrigué… et m’a fait chercher… Je me doutais qu’on était chez Dictynidae mais j’ai eu besoin des lumières du blog de Didier pour y voir clair !

http://www.dipode-vie.net/Arachnides/Dictynidae/Nigma/puella.html

 

Une Nigma puella… :  » … Cette espèce se caractérise par une forte tache vers le haut de l’abdomen, tache que l’on peut aussi rencontrer chez Nigma flavescens… »

 

 

 

Ensuite, deux « araignées toupies » – Cyclosa conica !

 

 

Un beau mâle…

 

 

 

Tout aussi rikiki, une Anelosimus sp.

 

 

 

Et la suivante une Anelosimus vittatus (?)

 

 

 

La dernière, difficile aussi, une Araneus sturmi/triguttatus (ex Atea)… pas évident !!

 

 

 

Bon, petit coup de froid et gelée ce jour de Noël… Faudra donc attendre des jours meilleurs…

Joyeux Noël à toutes et tous !

Temps merveilleusement doux… tout le monde est encore de sortie !

Toute rikiki, quelques mm, cette Araniella sp. en couleur automnale changera en vert fluo au printemps !

 

 

 

Les proies, ce 19 décembre, ne manquent pas !

 

 

 

 

 

 

Une jolie Neriene peltata

 

 

 

Bien entendu la vedette des hêtraies… Drapetisca socialis

 

 

 

Après, ce fut un festival de Diaea dorsata… superbes !!

Avec son fil de sécurité !

 

 

Un mâle m’a fait un clin d’oeil…

 

 

 

 

 

 

 

 

Punaise…

 

 

 

Philodromus sp.

 

 

 

 

Insectes et arachnides continuent le cache-cache !

 

 

 

Philodromus sp.

 

 

 

 

Quelques Anyphaena accentata descendus des cimes…

Un mâle juvénile…

 

 

 

Un autre éclopé…

 

 

 

Ce dernier se restaure…

 

 

 

 

 

 

 

Les proies ne manquent pas !

 

 

Une jolie petite Araneus sturmi/triguttatus (ex Atea)

 

 

 

 

 

Une minuscule Anelosimus vittatus

 

 

 

 

 

Une jolie Diaea dorsata !

 

 

 

Cet insecte-ci est plus un prédateur…

 

 

 

Une Drapetisca socialis… très nombreuses dans les hêtraies !

 

 

 

Beaucoup d’Opilions aussi… Ici un mâle Dicranopalpus ramosus...

 

 

 

Des pattes immenses…

 

« la femelle est le spécimen avec le corps clair et la bande médiane longitudinale noire ; on voit bien ici la différence d’épaisseur entre les apophyses patellaires : plus épaisses chez la femelle, plus grêles chez le mâle. Ce dernier est aussi souvent plus foncé dans l’ensemble. Cette photo est d’ailleurs très sympa pour montrer la différenciation des deux sexes de cette espèce à l’aide des apophyses !
-D. ramosus possède une grande variabilité chromatique, donc c’est normal d’observer des variations de l’habitus. En Belgique c’est la seule espèce du genre.
-Effectivement, les opilions n’ont pas de venin et leurs chélicères servent à capturer et tuer mécaniquement les proies, et à apporter la nourriture à la bouche. »

A lire sur :

http://www.insecte.org/forum/dicranopalpus-ramosus-opilions-zoro-et-liroquois–vt26059.html?highlight=dicranopalpus+ramosus

Une petite verte ! Nigma walckenaeri

Petite araignée de 4mm au céphalothorax vert-jaune à lignes de poils blanchâtres ! Nigma walckenaeri

C’est une araignée cribellate c’est à dire qu’elle confectionne une soie cribellée, qui ressemble un peu à du velcro… pour ce faire, les pattes arrières possèdent un genre de peigne…

On la trouve généralement dans les arbres, arbustes et buissons, dans les jardins et lisières de forêt, bien camouflée dans une insignifiante toile cardée mais elle aime aussi les bâtiments…

La taille…

 

 

23.09.2015Lumix 009.JPG

 

 

23.09.2015Lumix 011.JPG

 

23.09.2015Lumix 003.JPG

 

23.09.2015Lumix 013.JPG

 

Tout chaud, tout frais… Une des mes photos vient d’être primée sur le site Aranéologique belge ARABEL… justement une Nigma walckenaeri aussi !!

 

http://www.arabel.ugent.be/nl.php?page=maand

 

Merci Koen…

 

Voici d’autres accouplements de Nigma

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2012/09/05/accouplement-de-nigma-araignee.html

 

et aussi…

 

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/11/05/ebats-malouins-araignees-nigma.html

 

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/09/20/nigma-non-grata-araignee.html

 

 

 

Arachnides du jardin – élagage…

il est temps d’élaguer mes noisetiers… C’est toujours l’occasion de rencontrer des araignées que je ne vois pratiquement jamais quand je scrute mes arbustes !!

Commençons par une arachnide, et non une araignée… Un Opilion, jolie petite bestiole, nettoyeuse du jardin…

 

17.10.2014Lumix 005.JPG

 

 

 

 

 

Le gros plan du bloc oculaire… Opilio canestrinii 

 

 

 

(En théorie…de longues pattes, est de couleur claire et ressemble assez bien à Leiobunum mais l’ocularium est assez petit, plat et de couleur claire. Les traits blancs surlignés de noir de l’abdomen le rendent assez reconnaissable)

 

 

 

 

 

 

17.10.2014Lumix 004.JPG

 

 

Passons aux quelques araignées rencontrées… Une Nigma walckenaeri (3,5-5mm)

 

 

17.10.2014Lumix 009.JPG

 

17.10.2014Lumix 009b.jpg

 

 

Pour suivre une Anelosimus vittatus (3-4mm)

 

 

 

17.10.2014Lumix 013.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 013a.jpg

 

 

 

La dernière de cette journée d’élagage est une Tetragnatha… du groupe montana… (sans bande claire sur le sternum donc exit extensa & pinicola)

 

 

17.10.2014Lumix 028.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 028a.jpg

 

 

 

 J’ai ensuite nettoyé quelques buches pour mon feu-ouvert… nettoyé car il s’y cache souvent pas mal d’araignées que j’aurais du scrupule à brûler !

 

Je trouve souvent des Steatoda… Ici une Steatoda bipunctata (4-7mm)

Typique… brun à noir avec des reflets huileux… essentiellement dans les bâtiments…

 

Le céphalo granuleux des Steatoda

 

 

17.10.2014Lumix 044.JPG

 

 

 

 

17.10.2014Lumix 036.JPG

 

17.10.2014Lumix 038.JPG

 

 

17.10.2014Lumix 043a.jpg

 

 

 

Aussi beaucoup de petites Linyphiidae que j’aime appeler Xphantes, des Leptyphantes vraisemblablement minutus (3-4mm)

 

 

17.10.2014Lumix 079.JPG

 

17.10.2014Lumix 085.JPG

 

 

Une femelle…

 

 

17.10.2014Lumix 090.JPG

 

mâle… remarquez les pattes du mâle… toujours plus longues que celles de la femelle !

 

 

17.10.2014Lumix 095.JPG

 

 

 

Balade forestière… Araignées

Quelques araignées rencontrées en forêt de Soignes…

Pour commencer une money-spider, une minuscule Linyphiidae…

il existe environ trois cents espèces de ce groupe… utopique de vouloir les déterminer sur photo… Les mâles de quelques espèces ont la région céphalique modifiée en deux lobes, tourelles ou autres projections… comme ici…

Koen me propose Dismodicus bifrons Chouette, une espèce de plus !!

 

09.05.2013Canon 035.JPG

 

 

La suivante est trop mignone… Une minuscule araignée-sauteuse Ballus chalybeius (entre 3 et 5mm) trouvée sur un tas de bûches au soleil !

 

 

09.05.2013Canon 110.JPG

La suivante, trouvée au sol, est une araignée-loup, une Lycosidae, vraisemblablement une Pardosa sp.

09.05.2013Canon 117.JPG

09.05.2013Canon 132.JPG

09.05.2013Canon 137.JPG

La suivante est une araignée-citroën, une Anyphaena accentuata

 

 

09.05.2013Canon 141.JPG

Très typique avec sa toile chargée de débris… Une Cyclosa conica…

09.05.2013Canon 152.JPG

09.05.2013Canon 155.JPG

09.05.2013Canon 156.JPG

09.05.2013Canon 167.JPG

 

Au même endroit, quelques Larinioides cornutus étaient bien au chaud dans leur refuge… (Merci Koen pour la confirmation !)

 

09.05.2013Canon 143.JPG

09.05.2013Canon 145.JPG

 

Beaucoup de Metellina sp. (Tetragnathidae)… mâles et femelles !

Femelle en plein repas…

 

 

09.05.2013Canon 180.JPG

Des mâles…

09.05.2013Canon 182.JPG

09.05.2013Canon 172.JPG

09.05.2013Canon 174.JPG

09.05.2013Canon 175.JPG

Et parfois une surprise « d’après coup »… en visionnant mes photos, j’ai eu la surprise de voir, juste en dessous d’un mâle Metellina que j’essayais de photographier mais que j’avais raté, une minuscule Parasteatoda (anciennement Achaearanea) lunata… encore appelée en language vernaculaire Théridiidé magnifique…

09.05.2013Canon 173.JPG

 

 

 

Le suivant, c’est un mâle, ne tient habituellement pas en place, son nom grec signifie d’ailleurs « qui aime courir »… J’ai donc eu la chance de le voir statique, sur une borne…

Le nom de cette espèce (dixit le guide des Araignées de France et d’Europe de Roberts) a été choisi en raison de son dimorphisme sexuel.

 

Un Philodromus dispar (4mm)!

 

 

09.05.2013Canon 185.JPG

09.05.2013Canon 189.JPG

09.05.2013Canon 186.JPG

J’ai rencontré aussi de minuscules araignées-crabes, Thomisidae… Vraisemblablement des Ozyptila sp. mais c’est toujours difficile de les discerner des Xysticus juvéniles

09.05.2013Canon 030.JPG

09.05.2013Canon 100.JPG

09.05.2013Canon 104.JPG

Pour la suivante, je m’en veux un peu… j’avais tout le temps de la prendre en photo mais j’en ai réussi très peu… et je ne sais pas pourquoi (grrrr…) !

Je pense à une Nigma puella mais je vais demander confirmation à Koen…ces pattes vertes m’intriguent… Elle a essayé plusieurs fois de partir en ballooning… voici la position typique (que j’ai ratée… mais bon…)

Ici, par contre, Koen me corrige en Nigma flavescens… (bedank !)

09.05.2013Canon 072.JPG

Comme ça ratait souvent (?), elle « rebobinait » son fil… comique !!

09.05.2013Canon 077.JPG

09.05.2013Canon 078.JPG

Puis elle a enfin réussi… je l’ai suivie des yeux… toujours impressionnant ça… quel mode de transport !!

Balade autour d’un étang – Araignées

Toujours aux étangs de Groenendael… Beaucoup de Tétragnathes juvéniles (normal autour d’un plan d’eau) !

Des Tetragnatha, oui, beaucoup de juvéniles mais pour l’espèce… trop difficile pour moi et j’avais pas trop envie de les déranger pour flasher le verso, car le sternum peut nous orienter vers deux groupes d’espèces !

 

 

20.10.2012Canon 022.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 022a.jpg

 

 

 

20.10.2012Canon 024.JPG

 

 

 

 

20.10.2012Canon 024a.jpg

 

 

L’ornementation de l’abdomen, la robe, est très variable…

 

 

20.10.2012Canon 027.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 048.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 051.JPG

 

 

En passant près d’un tronc mort où l’écorce se détachait, j’ai trouvé ceci en soulevant un morceau… Une « jolie » Agelenidae (qui était anciennement classée chez les Amaurobidae), vraisemblablement Coelotes sp.

 

 

 

20.10.2012Canon 017.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 018.JPG

 

 

 

Bien entendu, toujours mes élégantes Drapetisca socialis, unique espèce européenne, parfois avec une touche de rose sur l’abdomen… (entre 3,2 et 4mm de corps)

 

 

 

20.10.2012Canon 033.JPG

 

 

 

 

20.10.2012Canon 034a.jpg

 

 

 

20.10.2012Canon 030.JPG

 

 

 

La voici en teinte habituelle…

 

 

 

20.10.2012Canon 044.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 045a.jpg

 

 

 

En passant, un beau mâle…

 

 

 

20.10.2012Canon 043.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 039.JPG

 

 

 

Avec ses « gants de boxe »…

 

 

 

20.10.2012Canon 040.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 041.JPG

 

 

 

Et une dernière d’une autre femelle…

 

 

 

20.10.2012Canon 037.JPG

 

 

 

 

 

20.10.2012Canon 036.JPG

 

 

 

La suivante est toute mimi et mini… 2,5mm de corps… Nigma flavescens

Faut avoir l’oeil car elles sont généralement bien camouflées sous leur petite toile cardée… ce sont des araignées cribellates, ce qui veut dire qu’elles confectionnent, je devrais dire « peignent », une soie cotonneuse, qui accorche comme du velcro… très efficace !

 

 

20.10.2012Canon 063.JPG

 

 

20.10.2012Canon 066.JPG

 

 

 

Je l’ai prélevée pour la mesurer… mais ne vous en faites pas, je l’ai remise précautionneusement près de sa toile, sur la feuille…

 

 

 

20.10.2012Canon 060.JPG

 

 

 

20.10.2012Canon 056.JPG

 

 

 

La suite… plus tard  :-))))

 

Accouplement de Nigma – Araignée

Toujours sur cette haie de lierre aux étangs d’Ixelles (voir plus bas dans le blog) outre la prédation d’une Epeire par cette toute petite Nigma walkenaeri, j’ai eu la chance aussi de tomber sur un accouplement !

La femelle présente son abdomen aux pédipalpes du mâle…

 

 

 

03.09.2012Canon 027.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 033.JPG

 

 

 

 

03.09.2012Canon 034.JPG

 

 

 

Un peu plus loin, une autre prédation par un jeune mâle Nigma walkenaeri

 

03.09.2012Canon 019.JPG

 

 

 

 

03.09.2012Canon 003.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 007.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 022.JPG

 

 

 

C’est un peu du bol d’avoir vu tout cela sur une quinzaine de mètres de haie car un peu plus loin, sur une autre haie de lierre, je n’en n’ai vu aucune !! :-)))

 

 

 

David contre Goliath… Araignées

Petite balade autour des étangs d’Ixelles, à Bruxelles…

Une haie de lierre d’une cinquantaine de mètres, dont les feuilles conviennent souvent à merveille aux petites araignées Nigma, de la famille des Dictynidae, attire mon regard.

Bien m’en prit car sur ces 50m, j’ai trouvé des prédations & accouplement !

Ce sont de petites araignées (4-5mm de corps) dont la couleur verte les confond à merveille avec le feuillage. C’est une araignée cribéllate, ce qui veut dire qu’elle confectionne des toiles cribélées… elle « peigne » la soie avec ses pattes arrières grâce au cribellum (un genre de peigne). C’est une soie cotonneuse qui « fonctionne » comme du velcro… très efficace !

Je vous ai déjà présenté la description de cette toile et des Nigma ici http://richardunord6.skynetblogs.be/cribellates/

ainsi que les articles suivants :

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2010/11/05/ebats-malouins-araignees-nigma.html

http://richardunord6.skynetblogs.be/archive/2007/10/30/araignee-cribellate-nigma.html

(il y en a encore d’autres via les TAG, à gauche du blog).

 

Bref, voici mes rencontres…

Nous sommes donc en présence d’une toute petite araignée de théoriquement 4 ou 5mm de corps qui a terrassé une mastodonte, une Epeire diadème (Araneus diadematus) de 18mm de corps…(Tjrs théoriquement).

David contre Goliath donc !

 

 

 

03.09.2012Canon 009.JPG

 

 

 

Impressionnant, non ?

Mais j’ai ma petite explication… (et c’est une réflexion « après coup » car je n’avait rien repéré sur le moment même !)

En réalité, sur mes autres photos, d’ou l’utilité de toujours bien multiplier les prises de vue sous tous les angles, j’ai remarqué un genre de « clapet » qui se détache de l’abdomen de l’Epeire diadème…

C’est une étape caractéristique de la mue d’une araignée…

 

 

 

03.09.2012Canon 014.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 013.JPG

 

 

 

03.09.2012Canon 013a.jpg

 

 

 

03.09.2012Canon 017.JPG

 

 

 

Alors, au même titre que certains mâles attendent patiemment qu’une femelle fasse sa dernière mue pour pouvoir s’accoupler directement sans danger, car, après une mue, le corps est trop mou pour réagir et éventuellement dévorer l’intrus… cette Epeire diadème, en pleine mue, n’a pas pu se défendre contre l’attaque de la petite Nigma !

 

 

Il n’empêche que d’autres petites araignées parviennent parfois à terrasser des mastodontes…

Comme ici une Steatoda triangulosa (Theridiidae) avec une Tégénaire…

 

 

 

 

 

 

 

 

Grand merci à Blackpint pour ses photos !

http://araignees.xooit.fr/t4990-Qui-veut-bien-m-aider.htm?q=steatoda