Archives de Catégorie: Opilion

Mue d’araignée…

C’est toujours une émotion que de voir une mue d’araignée… même si elles muent souvent (voir ci-dessous). C’est souvent du bol et une merveille de la nature !!

 

Voici la liste chronologiques des mues avec espèces :

06/2019 Nuctenea umbratica (Epeire des fissures) – Bois des Bruyères Waterloo

05/2018 Segestria bavarica – Forêt de Soignes 

08/2017 Drapetisca socialis –     »       »       « 

06/2017 Steatoda nobilis – île de Ré

04/2015 Gibbaranea gibbosa (Epeire bicorne) Avenue Tervuren

05/2014 Philodromus groupe aureolus                  »            « 

08/2012 Tetragnatha  dans mon jardin Waterloo

05/2011 Araneus angulatus (Epeire à dents de scie) Bois des Bruyères Waterloo

06/2008 Araneus diadematus (Epeire diadème) dans mon jardin Waterloo

08/2007 Linyphia triangularis dans mon jardin Waterloo

08/2007 Opilion                          »        »         »           « 

09/2006 Misumena vatia            »         »         »           « 

 

Voici donc la mue d’hier, un superbe mâle Nuctenea umbratica (Epeire des fissures)

 

16.06.2019Lumix.jpg_44

D’après le livre de Michel Hubert « Les Araignées » : « le nombre de mues qu’effectue une Araignée est très variable : de 5 à 13, selon les espèces considérées. La mue ne répond pas seulement à une accroissement de la taille. A chaque mue, on constate, en plus des modifications de la morphologie tant interne qu’externe, des modifications de l’instinct et du comportement… »

 

« Comme tous les arthropodes, les araignées ont une cuticule* qui recouvre leur corps ; cependant la rigidité de cette cuticule pose un problème lors de la croissance de l’animal. Pour grandir celle-ci est obligée de « changer de peau »… On appelle ceci la mue.

L’épiderme sécrète une nouvelle cuticule sous l’ancienne qui se décolle après avoir été en grande partie dissoute par. Puis l’ancienne cuticule se fend et l’animal en sort laissant derrière lui ce qu’on appelle une exuvie* et que l’on peut facilement observer accrochée au bas des toiles chez certaines espèces. Une fois sorti de son ancienne cuticule, l’animal doit attendre que la nouvelle sèche et se durcisse au contact de l’air. La mue est une phase très critique de la vie de l’araignée pendant laquelle l’animal est très vulnérable. C’est pourquoi les araignées se retranchent dans un endroit calme pour muer. »

http://www.lyceepontusdetyard.fr/svt/araignee/araignee_sc.php?num=2

 

« L’araignée comme tous les autres êtres de cette planète, voit sa taille augmenter avec le temps, même les plus gros spécimens avaient à leur naissance une taille minuscule.

Cependant chez les arthropodes comme le squelette est constitué par une enveloppe externe qui elle ne grossit pas contrairement à ce qu’il renferme, cette carapace devient très vite un vêtement trop étroit pour l’araignée. C’est à ce moment qu’elle doit muer.

Le nombre de mue dans la vie de l’araignée varie selon les espèces, la longévité et le sexe qui lui est étroitement lié, les mâles vivant en général moins longtemps que les femelles. Cependant toutes les araignées doivent exécuter cette tâche de nombreuses fois dans leurs vies et ce, dès leurs premiers jours.

L’araignée sous son embarrassant corset va se fabriquer une peau souple recouvrant la totalité de son corps comme une combinaison que l’on appelle une cuticule.

Quand elle est prête elle fait alors sauter le dessus de son céphalothorax et commence à s’extirper lentement de sa carapace en dégageant ses pattes de concert. Après ce périlleux exercice délaissant sa vieille armure vide (exuvie), l’araignée se repose dans son pyjama très souple, ses chairs n’étant plus soumises à la compression exercée par son squelette externe, l’araignée voit sa taille sensiblement augmenter. Puis très vite l’air durci le souple habit le transformant en une nouvelle carapace. »

« la mue des araignées n’a été ainsi observée dans toute sa durée que grâce à des spécimens en captivité. »

tiré du site : http://www.chez.com/tegenarius/mue.htm

 

(je suis donc plutôt fier de cette « capture » en direct…ndlr en 2006… et à fortiori en 2017, 2019 & 2019…)

 

 

Advertisements

Les dernières de Bretagne…

Comme je ne suis pas parvenu à trouver comment augmenter la taille de mes photos sur wordpress, J’ai déposé les mêmes photos dans un autre blog, sur

http://richardunord.over-blog.com/2018/10/me-revoici-pour-un-essai.html

http://richardunord.over-blog.com/

Juste pour voir la différence… Vous me direz vos préférences !! Merci

 

 

17.10.2018Lumix300.jpg._5

 

Malgré mes balades, je n’ai pas croisé beaucoup d’araignées… et une seule araignée-loup !

J’aime bien ce cliché où elle semble sur la pointe des… pattes !

19.10.2018Lumix300.jpg._5

 

Une femelle Pardosa sp.

 

19.10.2018Lumix300.jpg._26

 

19.10.2018Lumix300.jpg._7

 

19.10.2018Lumix300.jpg._11a

 

19.10.2018Lumix300.jpg._6

 

Encore une prédation de Tipule par une Zygielle-des-fenêtres (Zygiella x-notata) très présentes autour du gîte !

 

19.10.2018Lumix300.jpg._12

19.10.2018Lumix300.jpg._15

19.10.2018Lumix300.jpg._20

 

il y en avait une tout les 20cm… faut dire que les Tipules, les proies donc, sont très nombreuses…

19.10.2018Lumix300.jpg._28

 

Egalement quelques Opilions… Jolie « garde » de boxeur !!

19.10.2018Lumix300.jpg._31

La suivante, floue, permet néanmoins de distinguer son ocularium épineux, typique de certains Opilions !

19.10.2018Lumix300.jpg._29

 

17.10.2018Lumix300.jpg._5a

Mon FZ200 vient de me lâcher…

 

 

Ben oui… Plus de flash et en pleine balade en plus… et comme je prends toutes mes photos au flash !!

Voici donc mes derniers clichés avant la panne…

Magnifique forêt !!

04.09.2018Lumix.jpg._2

Je privilégie toujours, pour le moment, les araignées trouvées au sol, sous des débris forestiers divers !

Une Coelotes sp. (j’ai demandé confirmation à KvK et rectifierai si nécessaire !)

Coelotes s.l. (sensu lato) pour Koen !

 

04.09.2018Lumix.jpg._5

 

04.09.2018Lumix.jpg._8

La suivante n’est pas une araignée mais bien une Arachnide… Un Opilion avec un mimétisme parfait sous une écorce de hêtre tombé au sol (un Opilio, je crois).

 

04.09.2018Lumix.jpg._16

Faut vraiment avoir l’œil là car la bestiole ne bougeait pas du tout… pour mon plus grand plaisir…

04.09.2018Lumix.jpg._17

 

Pour la suivante, c’est une petite Tégénaire… J’utilise ce vocable flou car je ne suis pas sûr ! Vraisemblablement Eratigena picta ou une autre Tegenaria… Attendons plus expérimenté ! Les pattes unicolores et le céphalo sans dessin confirment picta !

C’est bien Eratigena picta pour KvK

 

04.09.2018Lumix.jpg._21

Trouvé sur le net pour Eratigena picta : « Céphalothorax brun assez sombre sans aucun dessin. abdomen brun grisatre sombre, quelquefois avec un décor comme [i]T agrestis. Pattes colorées comme le céphalothorax, sans taches et non annelées. »

04.09.2018Lumix.jpg._26

La suivante, encore plus petite, peut-être la même espèce car trouvée au même endroit !

Une juvénile… (KvK)

 

04.09.2018Lumix.jpg._55

 

04.09.2018Lumix.jpg._56

 

La suivante, par contre, est moins juvénile… la voici lovée dans sa toile, toujours sous un débris de bois !

 

04.09.2018Lumix.jpg._73

5mm… plausible pour une jeune Eratigena picta ou silvestris !! P.S. pas silvestris car elle a les pattes annelées… donc E. picta dont le céphalo est sans dessin !!

Taille : femelle 7-9mm (ou 6-7mm ça dépend des guides), mâle 5,5-8mm (5,5-6mm)

Trouvé sur le net pour Eratigena picta : « Céphalothorax brun assez sombre sans aucun dessin. abdomen brun grisatre sombre, quelquefois avec un décor comme [i]T agrestis. Pattes colorées comme le céphalothorax, sans taches et non annelées. »

04.09.2018Lumix.jpg._77

 

Ensuite, les araignées-loup… de petites Lycosidae, toujours difficiles à déterminer…

Peut-être une Pardosa sp. ?… du groupe lugubris (KvK)

 

04.09.2018Lumix.jpg._69

La suivante est en pleine prédation d’une autre araignée que je n’ai pas pu identifier… mais elle y tenait car elle ne l’a jamais lâchée !! Vraisemblablement une autre espèce !

 

04.09.2018Lumix.jpg._59

 

et c’est à ce moment, je crois, que mon flash a lâché… dommage car je l’avais « mitraillée » !

 

04.09.2018Lumix.jpg._45

 

04.09.2018Lumix.jpg._51

 

04.09.2018Lumix.jpg._58

D’où le manque de netteté !

04.09.2018Lumix.jpg._54

 

Voici la dernière photo de mon FZ200 sans flash mais en plein soleil… Bof… Une Coelotes sp.

 

04.09.2018Lumix.jpg._85

Suite à cela, j’ai repris mon bon vieux bridge Canon Powershot SX40HS pour continuer mes photos dans mon jardin… Toujours mes araignées crabes, un peu flou mais bon, je dois me réadapter à mon vieux matos !!

 

04.09.2018.Canonjpg._10

Un jeune mâle Misumena vatia

04.09.2018.Canonjpg._17

 

Et voici un Philodromus sp. profitant des dernières roses… fanées…

 

06.09.2018Lumix.jpg._3

 

06.09.2018Lumix.jpg._4

Ben ce vieux Canon fonctionne encore bien… J’ai même pu prendre le bloc oculaire… toujours difficile chez les Philodromus ça !!

 

06.09.2018Lumix.jpg._4a

 

06.09.2018Lumix.jpg._7

 

A la prochaine…

 

Opilions luxembourgeois

 

Durant cette balade dans une forêt près de la Gaichel, à la frontière entre la Belgique et le Luxembourg, j’ai rencontré trois Opilions « classiques » sur des « bornes » comme celle-ci…

 

29.10.2017Lumix.jpg._20.jpg

 

Et quand je dis à la frontière Belgo-Luxembourgeoise, c’est le cas !

 

29.10.2017Lumix.jpg._43.jpg

 

Voici mes trouvailles que j’identifierai plus tard…

J’ai regardé un peu pour celui ci-dessous… J’hésite entre un Oligolophus tridens  et un Mitopus morio… Faudra que le spécialiste Emmanuel Delfosse passe par là !

Ni l’un, ni l’autre me répond le spécialiste : Oligolophus hansenii, une femelle (coloration typique)

 

 

29.10.2017Lumix.jpg._21.jpg

 

29.10.2017Lumix.jpg._22.jpg

 

29.10.2017Lumix.jpg._23.jpg

 

29.10.2017Lumix.jpg._24.jpg

 

Pour celui-ci, j’y verrais bien un Leibunum rotundum… mais ça demande aussi confirmation !

Ben raté aussi… C’est Leiobunum blackwallii

,Une femelle (triangle au niveau de la selle et fine ligne noire sur l’ocularium

 

29.10.2017Lumix.jpg._28.jpg

 

29.10.2017Lumix.jpg._29.jpg

 Ocularium inerme, sans épine !

29.10.2017Lumix.jpg._29a.jpg

 

Pour celui ci-dessous, je n’en sais rien… Attendons Emmanuel !

et idem pour celui-ci… un mâle Leiobunum blackwallii (fine ligne noire sur l’ocularium)

 

29.10.2017Lumix.jpg._35.jpg

 

29.10.2017Lumix.jpg._36.jpg

Ocularium sans épine aussi !

 

29.10.2017Lumix.jpg._37.jpg

 

Et, de loin, j’ai bien douté pour ceci !!

 

29.10.2017Lumix.jpg._41.jpg

 

Sur ce même site, un gastéropode (mollusque)… de plus ou moins 1cm !

 

29.10.2017Lumix.jpg._61.jpg

 

Sur un site luxembourgeois, ils parlent de ces mollusques et répertorient :

 

Clausilia (Clausilia) rugosa parvula (A. Férussac 1807)
Clausilia (Clausilia) bidentata (Ström 1765)
Clausilia (Andraea) dubia (Draparnaud 1805)

 

Ce doit être un de ceux là !!

En merci à Ensifera pour sa piste :

http://forums.futura-sciences.com/identification-especes-animales-vegetales/804395-gasteropodes.html

 

 

Araignée de l’île de Ré – L’arrivée

Voici le comité d’accueil, dans la maison !

Complètement rikiki, une araignée que je rencontre à chaque fois dans cette maison de l’île…

 

03.06.2017Lumix.jpg_11.jpg

J’avoue ne pas l’avoir reconnue tout de suite (encore !!) et l’avoir pris pour une Pseudeuophrys lanigera

Mais ici encore, que nenni et avec l’aide d’un forum spécialisé (Merci Marco), il s’agit d’un mâle juvénile Saitis barpipes !

 

03.06.2017Lumix.jpg_34.jpg

 

De jolies pattes lacées et une troisième paire qui commencent à s’assombrir…

 

03.06.2017Lumix.jpg_12.jpg

 

 

 

03.06.2017Lumix.jpg_15.jpg

 

03.06.2017Lumix.jpg_18.jpg

 

03.06.2017Lumix.jpg_32.jpg

 

03.06.2017Lumix.jpg_34.jpg

Le voici, dans la même maison en 2013, mais cette fois adulte et magnifique…

 

06.06.2013CanonRé 021.JPG

J’en ai plein d’autres, et des meilleurs, dans « Catégories »…

 

 

il se trouvait sur un mur, à l’intérieur, en compagnie d’une autre araignée, encore plus petite… (à droite)

 

 

03.06.2017Lumix.jpg_36.jpg

 

Mais je ne l’ai pas identifiée…

 

03.06.2017Lumix.jpg_21.jpg

 

03.06.2017Lumix.jpg_14.jpg

 

Présence aussi d’un Opilion sur le mur extérieur… Un Nelima femelle. (identifié par Emmanuel Delfosse que je remercie !)

 

04.06.2017Lumix.jpg.jpg

Araignées du jour…

Ma petite fille m’accompagne…

« Papylou, une araignée…!! »

 » Aucun danger Chiara… ce sont des Opilions… ils n’ont pas de venin et sont bien utiles !! »

Je lui expliquerai plus tard que l’Opilion n’est pas une araignée mais fait bien partie de la grande famille des Arachnides au même titre que les Acariens, les Pseudo-S(corpions etc… Bestiole fascinante aussi !!

 

 

29.08.2016Lumix.jpg_19a.jpg

Les voici… Ce que je pense être des Leiobunum rotundum – coloration uniformément foncée de l’ocularium (tubercule où se trouve les deux yeux)…

29.08.2016Lumix.jpg_30.jpg

29.08.2016Lumix.jpg_34.jpg

Pour les araignées rencontrées ce jour… Deux Neriene montana (Linyphiidae)

29.08.2016Lumix.jpg_11.jpg

29.08.2016Lumix.jpg_35.jpg

et une flopée de Linyphia…

Je m’extasie toujours sur l’ingéniosité des ces bestioles…

28.08.2016Lumix.jpg_12.jpg

Sur un abri de bois, quantité de petites Tégénaires…

Remarquez les six taches sombres autour du céphalothorax…

29.08.2016Lumix.jpg_19.jpg

Vraisemblablement des Tegenaria ferruginea (ex Malthonica) quoique les Tegenaria parietina sont aussi de bonnes clientes (mais généralement plus grandes !)

29.08.2016Lumix.jpg_26.jpg

29.08.2016Lumix.jpg_27.jpg

et une belle sauterelle à identifier…

« concernant ta sauterelle, c’est Pholidoptera griseoaptera ou decticelle cendrée. c’est un mâle – jojo le radon« … Merci à lui !

29.08.2016Lumix.jpg_42.jpg

De retour dans mon jardin, une jolie araignée crabe…

28.08.2016Lumix.jpg_24.jpg

Misumena vatia

Une belle Epeire diadème en plein repas… On remarque bien, sur son ventre, l’épigyne de cette femelle, caractéristique des Araneus diadematus

28.08.2016Lumix.jpg_18.jpg

J’ai cru voir une autre araignée sur sa toile…

28.08.2016Lumix.jpg_17.jpg

mais ce n’était que sa mue… son exuvie !

28.08.2016Lumix.jpg_14.jpg

Un monde de brutes…

 

« On compare parfois la cruauté de l’homme à celles des fauves, c’est faire insulte à ces derniers !! « 

Dostoïevski

 

Tout est dit !

 

Une jolie petite araignée-sauteuse juvénile m’a fait signe… sauvée des eaux dans un photophore…

 

Marpissa muscosa juvénile !

 

 

13.11.2015Lumix.JPG

13.11.2015Lumix3.JPG

 

Petite balade de rééducation en forêt…

Une Drapetisca socialis passe sur les pattes d’un Opilion (Dicranopalpus ramosus) sans le déranger plus que ça !!

 

 

13.11.2015Lumix1.JPG

 

13.11.2015Lumix2.JPG

 

Comment reconnaître le sexe des Opilions Dicranopalpus ramosus… faut se focaliser sur ses pédipalpes…

 

Une (mauvaise) vue d’un mâle…

 

13.11.2015DICRANOPALPUS.JPG

 

Remarquez la finesse de ses pédipalpes, des apophyses des pédipalpes (petites pattes à l’avant)

 

 

13.11.2015DicranopalpusRamosus.JPG

 

Photo d’une femelle…

 

 

13.11.2015DICRANOPALPUS1.JPG

 

Les apophyses des pédipalpes (petites pattes à l’avant) sont aussi grosses que les tibias de ces mêmes apophyses (voire même un peu plus).

 

 

13.11.2015LumixDicranopalpus.JPG

 

Pour rester chez les Opilions, en voici un de ma façade…

 

 

P1170616.JPG

 

Emmanuel Delfosse :

Un Paroligolophus agrestis. Le trident est réduit, notamment au niveau des épines latérales, la centrale étant légèrement proéminente, l’ocularium est lisse et de presque blanchâtre, une ligne claire est bien distincte sur le dos…

 

 

P1170617.JPG

 

Voilà pour vous changer un peu les idées…

L’Opilion de la Vierge… Penmarch’h

Je vous présente, dans un autre blog http://richardunord2.skynetblogs.be/ , quelques trouvailles dans le Pays Bigouden où je réside pour un quinzaine…

J’ai, entres-autres, été contempler le menhir de la Vierge… un mastodonte de 6m… Je l’ai scruté pour y repérer des araignées mais seul, une arachnide, un Opilion est venu me faire un clin d’œil…

C’est donc l’Opilion de la Vierge !!

 

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 054.JPG

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 057.JPG

 

 

Identifié comme étant un Leiobunum rotundum juvénile par Emmanuel Delfosse que je remercie !

Toujours utile de rappeler que les Opilions n’ont pas de venin !!

Sur le même menhir, un coléoptère, le crache-sang commun Timarcha tenebricosa

 

 

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 044.JPG

 

 

 Voici un vitrail de la chapelle La (Marie-) Madeleine… s’il vous parle, je vous en présente d’autres via le lien ci-dessus !

 

17.06.2015LumixPenmarc'h 008.JPG

 

 

 

 

 

Opilions… sans venin !

Dans mes balades, je rencontre souvent des Opilions qui, bien qu’ils soient des arachnides, ne sont pas des araignées !

On les appelle, en language vernaculaire (populaire), des « faucheurs » ou « faucheux » et je vous ai déjà expliqué pourquoi dans ce blog (autotomie).

Les Opilions n’ont pas de venin, ce qui les rend encore plus sympathiques !

J’avoue ne pas essayer de les déterminer, les araignées me suffisent !      Quand c’est nécessaire, je m’adresse à un spécialiste es-Opilions, Emmanuel Delfosse, que je remercie chaudement !

Les Opilions sont carnivores mais contrairement aux araignées, qui ne consomment que des proies vivantes, ils peuvent, à l’occasion, se nourrir de cadavres (régime détritivore ou nécrophage)…

Pour celui ci-dessous, je ne sais pas si la proie était vivante… comme c’est juste en-dessous des bandes collantes des marronniers, il se pourrait qu’il l’ai récupérée… je ne sais pas !

Le plus de cette photo, c’est une vue des chélicères, des pinces, qui lui servent à triturer et malaxer les proies pour les enduire de sucs digestifs !

 

 

30.05.2015LumixTervuren 051.JPG

 

 

Identifié par Emmanuel comme Rilaena triangularis

 

 

30.05.2015LumixTervuren 051a.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 057.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 065.JPG

 

30.05.2015LumixTervuren 066.JPG

 

 

 

Sur un autre marronniers, un Platybunus pinetorum (merci Emmanuel)… souvent confondu avec Rilaena triangularis (anciennement Platybunus triangularis)

 

 

 

30.05.2015LumixTervuren 075.JPG

 

 

 

 

 

30.05.2015LumixTervuren 072.JPG

 

Bon, il est temps que je retourne à mes araignées… J’en ai quelques-unes à vous présenter, fruit de mes deux dernières balades autour des marronniers !

 

 

 

Balade forestière de Mai…

 

 

Pas beaucoup d’araignées à mettre sous mon objectif… qu’à cela ne tienne, certains insectes étaient présents !

Pour commencer, un genre de Tipule, très présent, une Limonia nubeculosa, identifiée grâce à Internet sur base des annelures de ses pattes et des bandes foncées sa tête !

 

 

 

01.05.2015LumixSoignes 061.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 060.JPG

 

N’y connaissant rien en insectes, faudra que quelqu’un(e) me confirme !

Je présume que c’est la même espèce que celui-ci, trouvé en 2014

 

 

12.11.2014Lumix 088.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 087.JPG

 

 

12.11.2014Lumix 087b.jpg

 

 

 

Pour les suivants, je ne sais pas… Je dois encore chercher !

 

 

01.05.2015LumixSoignes 022.JPG

 

Comme proposé par laballerina57 (grand merci !) dans les commentaire, je pense aussi qu’il s’agisse de  Mesosa nebulosa

 

 

01.05.2015LumixSoignes 026.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 044.JPG

 

 

01.05.2015LumixSoignes 044a.jpg

 

 

Quelques arachnides quand même… :-)))

Une commune Neriene peltata en plein repas…

 

 

01.05.2015LumixSoignes 004.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 008.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 010.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 010a.jpg

 

01.05.2015LumixSoignes 014.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 014a.jpg

 

La suivante des une Tetragnatha sp. en pleine prédation aussi !! 

 

 

01.05.2015LumixSoignes 071.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 071a.jpg

 

01.05.2015LumixSoignes 085.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 085a.jpg

 

 

Viennent ensuite les Opilions

Pas facile non plus les « faucheurs »… sans venin, ce sont quand même de bons nettoyeur…

 

 

01.05.2015LumixSoignes 047.JPG

 

 

01.05.2015LumixSoignes 049.JPG

 

 

01.05.2015LumixSoignes 050.JPG

 

 

01.05.2015LumixSoignes 050a.jpg

 

 

Un autre…

 

 

01.05.2015LumixSoignes 018.JPG

 

01.05.2015LumixSoignes 021.JPG

 

 

 

Plus rare est d’en trouver un en pleine prédation…

 

 

 

01.05.2015LumixSoignes 089.JPG

 

 

01.05.2015LumixSoignes 094.JPG